penser savoir et se faire avoir

104281095_3054906154624598_8018014530401567404_n

♥♥♥ – 19/6/2020

l’amour au temps du Corona / déconfinement in progress…

traduction: ce n’est pas ce que tu ignores qui te met «dans le trouble», c’est ce que tu crois savoir avec certitude et qui s’avère erroné… – Mark Twain

je ne suis pas certain – ni de ceci ni de cela – et ni si c’est Mark Twain qui a réellement dit ça car de nos jours avec les mots publics, on trouve de tout – dont un ami et un pepsi chez nos amis Johnny et Jici, on trouve de tout et son contraire dans l’espace public de moins en moins pudique et de plus en plus pubique… écrits érogènes et affirmations et informations qui sentent le poisson… ces écrits qui demeurent inscrits dans les annales akashiques and swell

en cette existence multi-dimensionnelle, on ne peut tout savoir ni tout connaître car beaucoup trop à savoir… on doit reconnaître que l’on ignore donc la très très très grande majorité des faits de la vie… ce qui est relativement large et multiformes

et cela est juste et bon… anyway, c’est ça qui est ça… et comme ci comme ça… tralala…

d’ailleurs une certaine citation (que je ne peux retrouver donc qu’approx. ici) dit quelque chose comme : l’intelligence n’est pas de savoir ce qu’il importe de connaître mais plutôt ce que l’on doit ignorer… makes sense non ? ou pas pour certain(e)s…

d’ailleurs, en ce sens, Neil deGrasse Tyson, populaire astro-physicien américain, affirme que l’un des problèmes de nos jours est que la plupart des gens en savent juste assez pour penser connaître un domaine, mais qu’ils sont loin d’en savoir assez pour réaliser dans quelle mesure ils sont ignorants… bon à savoir ça non ? pas facile pour certain(e)s ça…

mais pas mal la majorité d’entre nous, simples mortel(le)s ça non ?

me rappelle l’une de mes plus grandes réalisations personnelles, qui s’est produite jadis lors de la collation des grades, lorsque je suis allé cueillir mon diplôme de doctorat à l’université de mouréal…

grand flash de lumière intérieure lorsque j’ai réalisé, à la lumière de mes 6 années intenses de recherche dans mon tout petit et pointu domaine des drogues et des lois les réglementant, et me pensant ti-Jo connaissant du haut de ma toge, de mon ptit bérêt et de mon nouveau titre rutilant, que dans le fond, la réalité est que j’ignorais 149 domaines de recherche autres que le mien (en effet nous étions 150 récipiendaires de Ph. D.)… et ce ne sont que les nouveaux docteurs présents ce jour-là…

ainsi, j’ai réalisé qu’autant j’en connaissais un tipeu dans mon domaine, encore au moins 149 fois plus j’en ignorais dans les autres domaines… si en météo, il existe le concept d’humidité relative, dans le domaine de la connaissance, on doit appliquer le concept d’humilité relative…

mais comme on dit :

un(e) endormi(e) qui se sait dormir est moins endormi(e) qu’un(e) endormi(e) qui se pense éveillé(e)…

et comme le dit la maxime, je me pensais éveillé mais lorsque je me suis réveillé, je me suis rendu compte que je rêvais… vous dormirez là-dessus…

car de toute façon, un poteau est un poteau… et a post is a post

aimons-nous et partageons-nous note bien humble connaissance mes bien chers frères et soeurs…

104390644_10158337776745970_9191640102392874450_o

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s