RIP JP, give & take & rock & roll

Jean-Patrice Desjardins, RIP…


♥♥♥ – 11/9/2020
l’amour au temps du Corona… déconfinement automnal à définir…

salut lecteur/trices

premièrement, j’aimerais sincèrement et chaleureusement remercier ceux et celles qui ont répondu à mon appel de $olidarité lancé hier et qui contribuent avec moi à ce que ce blogue puisse demeurer sans publicité…

https://atidion.com/2020/09/10/donnerecevoir/

car on aime pas ça la pub nous zôtres right ?

toujours touchant, quand on envoie une bouteille à la mer, de sentir qu’il y a de la vie qui nous répond en provenance de cette mer, que la bouteille est vue et appréciée, et bue… et remplie en retour même… et que tout le monde y met un peu du sien… dans ce cas-ci, moi mes doigts, ma tête et mon coeur, vous, vos yeux, coeur et commentaires… et un peu de soutien $ ici et là…

hier, pendant que j’étais dans le mood bidou$ & financement, j’ai commencé à travailler sur une éventuelle campagne de $ocio$ afin de réaliser un deuxième album qui s’intitule Os Hinos do Vale da Vida

et en réfléchissant à la motivation sous-jacente à ce second album, c’est l’image de Jean-Patrice – JP pour moi – qui est montée très clairement… comme s’il voulait me rappeler l’esprit de cet album…

pour rester dans le mood marin, JP a quitté le navire le 4 juillet 2019 suite à des années de bataille avec le cancer… dans les dernières semaines de sa vie, il avait lancé une invitation à tous/tes sur FB et les photos et témoignages des multiples rencontres de coeur nous ont démontré quel homme de coeur il était… suis même allé sur sa page FB qui est restée active ce matin et si touchant de voir qu’encore plein d’ami(e)s vont lui parler… si vous êtes sur FB et avez envie d’aller voir : https://www.facebook.com/jeanpatricedesjardins

si je parle de JP ce matin, c’est que c’est grâce à lui que cet album est en train de se matérialiser… c’est lui qui, au début de 2019, m’avait relancé pour qu’on pratique les hymnes de cet album ensemble car en plein coeur de la maladie, il disait que mes hymnes lui faisaient du bien… quel beau compliment… venant d’un bon musicien en plus… il avait même commencé à écrire des lignes de basse pour ces hymnes…

si vous voulez connaître un peu la qualité de notre relation qui n’était pas si vieille dans le temps mais qui a été juste et bonne, et intense et deep…. il m’appelait son ami spirituel 😉 et ça me gênait toujours un peu… car lui est encore à veiller sur nous…

alors laissez-moi vous raconter une histoire ce matin…

sans même me connaître, il y a quelques années, suite à un appel à l’aide technique en matière de son de ma part sur un réseau local (car on préparait un concert qui a pris des proportions surprenantes qui me dépassaient largement), JP s’est manifesté pour la première fois dans ma vie… et il a fait en sorte que les 15 musiciens sur scène soient amplifiés dans l’église de Val-David… suite à cette collaboration, notre amitié s’est développée…

puis il y a 2 ans, apprenant que nous organisions un concert bénéfice pour les gens qui avaient contribué à la campagne de socio-financement d’un premier album, il s’était de nouveau offert pour me donner un coup de main technique… sans même que je lui demande cette fois… that’s how sweet he was… il était venu avec son plus jeune aussi fou de musique que lui… ils construisaient des guitares ensemble…

le concert avait lieu dans le hall du théâtre du Marais à Val-Morin car on ne pouvait se payer la vraie salle de concert… et en organisant l’équipement, je lui avais partagé qu’un de mes rêves était d’un jour remplir le Théâtre du Marais… le vrai, la grande salle…

8 mois plus tard, le 4 juillet (m’en rappelle car c’était le jour de l’indépendance aux É-U, tout un jour pour retrouver la totale indépendance de corps et d’esprit), JP nous quittait…

quelques jours plus tard, Magalie, son amie, ex conjointe et mère de leurs 3 enfants, m’a téléphoné pour me laisser savoir que dans ses dernières volontés, JP avait demandé à que ce soit moi, avec ma musique, qui ouvre la cérémonie pour célébrer sa vie qui avait lieu…

au Théâtre du Marais, dans la vraie, la grande salle… plus que remplie à pleine capacité pour l’occasion avec ami(e)s et famille… les larmes aux yeux, le coeur plein de JP…

sur le coup, je n’ai pas réalisé la cosmic joke – pas mal comique si on y pense pas trop…

j’ai contacté Charles, qui avait réalisé mon premier album et y avait ajouté de nombreux instruments, pour savoir s’il voulait m’accompagner pour cet événement vraiment spécial à mon coeur, et à ma guitare…

et lorsque nous ajustions le son sur la scène juste avant notre prestation Charles et moi, Bing ! ça m’est revenu en tête. et en plein coeur…

et j’ai vu le visage souriant de JP qui avait bien entendu mon désir profond de remplir le Théâtre du Marais quelques mois auparavant… et qui m’offrait l’occasion rêvée… et en plus, dans un contexte sacré… ment précieux…

tout ça pour dire que la vie est parfois coquine… et qu’elle peut nous jouer des tours, avec la complicité de nos ami(e)s…

et que ce second album est motivé principalement par l’amour et l’amitié… et par la mémoire et la générosité de JP…

c’est en ce sens que j’ai convoqué quelques musiciens pour m’accompagner sur ces hymnes, car seul, souvent, il manque quelque chose… en ensemble, toujours plus riche… surtout en musique… alors immense reconnaissance envers Guy, Charles et Raoul qui ont répondu présents et avec qui nous avons enregistré love les 13 hymnes de l’album à la fin août chez-moi…

et hier en planchant sur une seconde campagne de $ocio$, je me disais que ce processus de création menant à la réalisation de cet album qui s’est enclenché récemment se devait d’être plus grand que ma toute simple musique à moi…

j’ai alors contacté Magalie car je savais que JP était impliqué dans de nombreux projets communautaires afin de savoir quel organisme on pourrait aider dans le cadre de cette campagne… et elle m’a suggéré le nom d’un organisme cher au coeur de JP où il s’impliquait de son vivant de corps… et on incluera donc cet organisme dans ce projet de levée de fonds…

car l’amour engendre l’amour… qui engendre encore plus d’amour…

et on sait que l’amour, that’s it en cette existence…

avec la solidarité, l’amitié, l’empathie et le reste de la grande constellation humanité…

ainsi, d’ici quelques semaines, on lancera un projet pour générer de l’amour, de la générosité, en passant par la musique…

car le cash au fond, que de l’énergie pour générer de l’amour…

l’amour, encore l’amour…

3 réflexions au sujet de « RIP JP, give & take & rock & roll »

  1. Ping : et en avant la musique… | Ati Supino (Dion)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s