pratiquant

♥♥♥ – 30/3/21
les chroniques d’un nôbodé…

traduction: n’importe quelle activité humaine peut constituer une méditation en autant que vous êtes complètement impliqué(e) dans cette activité et que vous la faites sans aucun but… – Alan W. Watts

je pratique la méditation depuis 40 ans… tout d’abord avec les techniques actives conçues par Osho, notamment la Dynamique et la Kundalini, et ensuite avec les méditations dites sociales, interactives, tout d’abord lors de mon passage à la Humaniversity de Veeresh en Hollande et ensuite pour avoir animer la AUM lors de nos folles et belles années de la Humaniversity Québec à la fin du siècle dernier (pour donner de la profondeur) et au début du 3ème millénaire (rebelotte)…

plus haut, j’ai indiqué pratique la méditation en italique car on ne maîtrise jamais la méditation, on n’arrive jamais au bout de la présence à soi-même… en matière de méditation, nous ne sommes toujours que d’éternel(le)s pratiquant(e)s… comme la vie, la méditation est une constante pratique…

et après toutes ces années, encore et toujours un novice à cette pratique de la simple présence… car si on pense acquérir une maîtrise quelconque en terme de méditation, c’est qu’on a rien compris… car en méditation comme dans la vie en général, tout passe, tout file, rien de permanent, jamais rien de gagné…

à chaque inspiration, à chaque expiration, de même que dans les espaces entre les deux, que du vide, que du néant… que la vie qui passe…

en fait, à mon humble avis, après ces années de pratique, je réalise que la méditation n’existe pas, du moins pas vraiment…

elle n’est pas une activité, ni même une pratique…

la méditation n’est qu’une présence à soi et au reste de la vie qui nous entoure… une totale acception de tout ce qui est, de ce que l’on considère bon comme mauvais, car de toute façon ni l’un ni l’autre n’est réellement réel…

si on commence en ne faisant rien d’autre que d’essayer de méditer, car la plupart du temps nous sommes perdu(e)s dans nos pensées, au fur et à mesure, on apprend à se pogner, à se rattraper lorsque perdu(e) dans l’espace…

puis éventuellement, on se rend compte que peu importe ce que l’on fait, la méditation n’est qu’une simple fragrance de présence qui grandit, une présence à soi, à ses pensées, ses émotions, aux sensations qui circulent dans notre corps…

puis, graduellement, cette présence grandit, porte de plus en plus large, incluant soi-même et son environnement de moins en moins immédiat… probablement ce que signifie méditation de la pleine conscience… mais comme le monde est infini, pas de fil d’arrivée en vue… qu’un chemin la vie…

si depuis quelques années, mes pratiques préférées sont la guitare, la marche et la simple assise en silence pour écouter les oiseaux autour de mon home dans mes bois, tout est prétexte à méditation… simple présence à ce qui est…

nothing to do, nowhere to go… qu’ici, maintenant, inspire, expire… and on and on…

allez, bonne pratique…

4 réflexions au sujet de « pratiquant »

  1. Prashanti

    Un chemin parcouru de manière intense…..
    Surtout dans les bons moments de la Humaniversity !
    Prays the Lord .
    I see the light !
    Alleluia !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s