la 8 bis, cette fois cross side, kiss sur la 6…

j’ai essayé de ne pas trop porter attention à ce sujet d’actualité précis, préférant généralement garder mes mots et entre mots pour les jeux de l’âme et autres butineries philosophiques plus légères, mais chaque fois que j’entends traiter de ce sujet à la radio du canada ou que je vois sur le web qu’on en fait mention dans certains médias, je tilte car en mon corps, ça me dit que ça n’a pas d’allure… alors voici…

ceci est un cri du coeur… une lettre aux médias et à leurs lecteurs/trices! SVP arrêtons de jouer le jeu des criminels médiatiques ! le monde, réveillons-nous et stoppons cette roue qui tourne à vide et qui transforme en vedette les pires malades en mal d’attention !

message d’indignation donc, message full fru, destiné à tout le monde, mais spécifiquement à tous les responsables de contenu des médias, les gens qui décident de ce qui est publié… peu importe les médias, peu importe leur plate-forme… peu importe leur allégeance et leur tendance… et leur tirage et tarif publicitaire…

j’implore la responsabilité publique et le civisme, si ça veut encore dire quelque chose !

imaginez :

un homme invisible, en manque d’attention, assoiffé de gloire médiatique, psychopathe, narcissique – vous pouvez ajouter ici tous les qualificatifs que vous voulez si ça vous fait du bien – a tué un de ses concitoyens, une personne comme vous et moi, un de ses frères et soeurs de la grande famille humaine, on ne sait pas encore vraiment pourquoi… on le saura peut-être… détail, le mal est fait…

ensuite il a décapité et coupé le corps en morceaux, filmant le tout puis postant son clip sur youtube… morbide…

puis, il a envoyé certaines parties du corps de la victime un peu partout au pays par la poste… et il semble que d’autres membres de ce corps soient en voie d’être retracés… macabre… ça donne mal au coeur…

l’individu en question est ensuite parti en cavale en Europe pour éventuellement être capturé, ne faisant pas trop attention à ses déplacements et ne semblant pas trop contrarié de sa capture… au contraire même… un certain aura de satisfaction… une meute de caméras à l’épaule de leur man et woman l’attendaient à son arrivée à Montréal… et c’est là que ça ne passe plus… ici qu’il faut faire quelque chose… on arrête le show !

malgré la désignation clinique d’une maladie mentale qui viendra probablement, l’intention présumée de l’homme invisible est de devenir célèbre, voulant que le monde parle de lui et ainsi devenir une vedette médiatique… et ça marche…

le pire : le gars publie ça lui-même sur internet et lorsqu’il est accusé, il plaide non-coupable… on peut bien expliquer ça par des procédures et twists juridiques quelconques, mais quand même, faut pas pousser la luck de la société de droit…

et l’autre crime ici est que les médias jouent le jeu… ils font exactement ce que le gars désire en premier lieu, sa propre publicité… et c’est ça qui n’a pas d’allure… imaginez la famille de la victime… se faire présenter encore et encore les détails du meurtre de leur fils/frère et les aller et venues du meurtrier tout en assister à une certaine glorification du méchant malade…

chaque fois qu’un de ces événements est médiatisé, ça contribue à créer le prochain tueur en série, le prochain psychopathe qui posera un acte d’éclat pour avoir justement son jour de gloire lui aussi… et nous sommes tous partie prenante de ce phénomène…

je ne veux pas être un accusateur gratuit ni un grand moralisateur mais on fait exactement ce que les manipulateurs maniaques de gloire veulent que nous fassions… les médias médiatisent et nous on bouffe cette information poubelle… a-t-on vraiment besoin de connaître tous les détails de l’arrestation de l’homme invisible ?

on présente l’affaire aux bulletins de nouvelles, les cotes d’écoute sont bonnes et les publicitaires sont contents…

en parlant de ces types d’affaires, on participe et contribue aux prochains cas, on alimente le phénomène, on est coupables par association… on maintient un système de vedettariat instantané qui glorifie les comportements malades, tant qu’ils sont sensationnels…

alors ? qu’est-ce qu’on fait pour arrêter ce cercle vicieux et malsain ? on boycott les médias ? on leur envoie des lettres de protestation ? on fait pression sur les publicitaires pour ne pas qu’ils subventionnent une programmation annonçant ces sordides affaires ?

évidemment dans une société dans laquelle le droit à l’information prime et où les réseaux d’information continue ont besoin de viande pour faire rouler leur moulin, on ne peut censurer.. mais entre vous et moi, certains sujets méritent-ils vraiment une diffusion aussi large et sensationnaliste ?

je suis conscient que par le simple fait de mentionner ce phénomène, je contribue moi-même à publiciser cet acte pervers… mais je me questionne sur la façon de changer un peu les choses…

OK assez pour maintenant… on reviendra sur quelque chose de plus léger…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s