Les chroniques inutiles… écrire pour écrire (50)…

merci pour vos yeux, merci pour vos mots… ami(e)s facebook… touché droit dans la cible…

flot de mots, de gouttes, la flotte, flot de maux, mots d’âme et d’esprit, pluie qui continue les travaux de nettoyage, de l’âme, du coeur, du corps… corps de souffrance, corps dense, corps à corps avec la mort… corps d’errance, danse dense…

de cette source trouble, de ce courant intérieur, émerge une vie qui veut continuer, un filet pour se battre, faire sa place, pulser de tout coeur, atteindre le coeur de ceux et celles qui restent, ceux et celles qui pleurent, qui souffrent… et se souviennent… de vivre…. malgré la mort au terminus…

ce matin, avec la mort flottant autour, j’ai eu envie de confronter la vie, la baver, la braver, de lui dire : envoye ! teste moi, fais ta smatte, fais moi signe… puis un courriel arrive… un signe ? en tous cas, je lui donne ce sens, je le prends ainsi, à tour de bras… à bras le corps…

dans ma boîte de courriel, une invitation d’Amnistie internationale qui m’offre de sauter dans le vide pour la liberté d’expression, moi qui découvre l’écriture depuis 50 chroniques… moi qui a le luxe de dire tout ce qu’il pense, moi qui a comme peur ultime le vertige, la hauteur, sauter dans le vide, sauter pour la vie comme d’autres sautent dans la mort…

nous qui, ici, avons le luxe de chialer jusqu’en en faire un sport Olympique, nous qui avons le luxe de nous plaindre sur les ondes publiques et privées, de réclamer la démission de nos politiciens, nous qui jouissons de la liberté d’expression jusqu’à en dire des niaiseries…

et instinctivement, yes ! engagez-vous qu’ils disaient… la peur ultime… 10-4… sauter pour la vie, sauter pour ceux et celles qui ne peuvent se permettre de dire quoi que ce soit, sauter pour ceux et celles qui sont opprimé(e)s, brimées, écrasé(e)s… et récolter quelques centaines de dollars du coup pour ceux et celles dont la vie en dépend…

comme j’aurai besoin d’aide, n’ayez crainte, je vous en reparlerai… et si d’autres parmi vous avez aussi envie/besoin de sauter dans le vide …. voici le tremplin… c’est pour une bonne cause, une cause juste, celle de la défense des droits humains…

http://www.amnistie.ca/site/

et cliquer sur sauter…

vu sur le site d’Amnistie Internationale : écrire ça libère… un projet de correspondance avec des prisonniers politiques…. oh que oui !

Une réflexion au sujet de « Les chroniques inutiles… écrire pour écrire (50)… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s