ptit tout de rien du grand trou

10906510_10152605276231149_4833322470539872615_n

millénaire chronique(s)… compte à rebours /// 108 et ça monte – et ça descend…

wow ! bientôt on pourra dire 8 milliards… me semble que le cap du 7 a été franchi il n’y a pas si longtemps non ? eh que le temps passe vite… et que la vie passe vite, et nous avec…. et nous dedans… et nous aussi… on passe et on passera…

nous sommes simultanément le centre du monde, et du même coup, rien du tout, rien du trou…

le trou du nombril et l’autre… parce qu’un trou c’est tout… tout ce que nous sommes… là d’où l’on vient et où l’on s’en va… là où tout se retrouve quand on ne le trouve plus, temporairement et permanament…  dans le moment et éternellement… là où tout de trouve et là où rien n’existe… lieu de toutes les contradictions…

sans notre regard sur la vie, la vie existe-t-elle ? sans nous, de la vie ? si l’arbre tombe sans que personne n’y soit, du bruit quand même ? les ptites grandes questions…

moi, le monde ? ou nous ? tout le monde… tout le monde le monde ? chacun et chacune, qu’un et une seulement des 7 810 521 693 personnes vivant sur cette planète… et dont le nombre doit sûrement déjà être plus élevé dès maintenant… la vie va si vite… et le temps se file dans le grand collier de la vie…

je suis le monde, nous sommes le monde… tout le monde… ni plus ni moins… tout le monde en nous, et nous, qu’une poussière en ce monde… et je ne parle pas que de la terre… je parle de tout ça…

528540_10151338498492206_2032756932_n

et de tellement plus qu’on ne peut même pas l’imaginer avec notre ptite tête de pinote… et notre face de singe… un peu évolué… plus ou moins c’est selon… parfois, on doute du sens de l’évolution non ?

chacun, chacune, unique comme tout le monde… ni plus ni moins, un peu plus qu’hier et un peu moins que demain… ah ah ! et que de son prochain…

prendre la vie sincèrement, sans se prendre au sérieux, ni trop ni même un ptit peu, car que de grands clowns cosmiques nous les ptites bibittes humaines… on se pense plus évolués que les animaux mais entre vous et moi, really ?

rire de soi pour avoir du fun dans la vie et en même temps, marcher sa route avec détermination, sa route vers nulle part, mais en faisant chaque pas dans l’ici, dans le maintenant… moment par moment, un moment à la fois… un bouquet de moments uniques, à chaque moment…

faire notre petite part dans ce grand casse-tête humain, ce grand casse-tête cosmique, et tragicomique…

un autre tour de piste dans ce grand cirque cosmique…

en terminant, une autre perle de Christiane Singer… une autre mélopée de mots dansants comme le suggère le nom de cette grande dame…

« J’ai écrit un livre sur Les Âges de la vie.

J’ai tenté de montrer ces métamorphoses de l’être au cours de la vie.

Il est évident que tout cela ne vaut que si l’on a appris en cours d’existence à mourir.

Et ces occasions nous sont données si souvent ; toutes les crises, les séparations, et les maladies, et toutes les formes, tout, tout, tout, tout nous invite à apprendre et à laisser derrière nous.

La mort ne nous enlèvera que ce que nous avons voulu posséder.

Le reste, elle n’a pas de prise sur le reste.

Et c’est dans ce dépouillement progressif que se crée une liberté immense, et un espace agrandi, exactement ce qu’on n’avait pas soupçonné.

Moi j’ai une confiance immense dans le vieillissement, parce que je dois à cette acceptation de vieillir une ouverture qui est insoupçonnable quand on n’a pas l’audace d’y rentrer. »

– Christiane Singer via Pierre Khoury

2 réflexions au sujet de « ptit tout de rien du grand trou »

  1. Prashanti.

    Beau texte de madame Singer.
    Accepter mes cheveux blancs en regardant la réalité en face .
    Le détachement pour se sentir plus libre !!!
    Et vivre dans plus de légèreté .
    Pour mieux s’envoler lors du dernier passage….

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s