ptite vie, petit bonheur et grands malheurs

11160055_10153335003508783_4413492522972792973_o

millénaire chronique(s)… compte à rebours /// 97 et ça monte – et ça descend…

nous sommes Népalais depuis dimanche…
et un peu épais depuis plus longtemps…
cette pensée un peu niaise m’est montée hier quand j’ai vu passer ça sur le mur d’une amie FB:
______________________


Le séisme au Népal est la nouvelle # 1 dans le monde entier, ce matin (lundi matin) à 9h00.

Le séisme au Népal est la nouvelle # 1 au Canada, ce matin à 9h00 (ainsi qu’en Ontario).
Le séisme au Népal est la nouvelle # 3 au Québec, ce matin à 9h00, derrière la victoire du CH et le Gala Artis.
_____________________

et là je me suis dit :

10440790_351471001669979_6124517143478927286_n

comme plusieurs autres de mes concitoyens et yennes sur la toile, j’ai eu honte d’être québécois en lisant ces tristes nouvelles… j’ai été scandalisé, gêné, j’ai trouvé notre peuple un peu retard… village gaulois va…

quand même, le monde tremble, 10 000 personnes ont péri et plusieurs autres ont tout perdu et ce qui intéresse le bon petit peuple sont deux phénomènes de 2 lettres : TV et CH…

comme c’est souvent le cas, notamment avec les médias dits populaires, ce sont les nouvelles locales qui captent l’attention du plus grand nombre… les petits drames locaux, les canadiens, les abus de certains fonctionnaires et les coupures de l’austère de gouvernement…

ce qui nous touche de plus près… ce qui menace notre petite vie… mais quand même bâtard : wake up québécois et québécoises… 10 000 morts… des gens qui ont tout perdu… une catastrophe naturelle dont on ne soupçonne même pas l’ampleur… ah ces sources de divertissement qui nous travestissent le regard… du papier un peu jaunâtre… écrans jaunissant aussi…

et m’est remonté au visage mon impuissance devant l’innommable… devant le destin tragique… devant la nature qui tue… mais qui blâmer quand il n’y a personne à blâmer ? mère nature, tu nous dit quelque chose ?

et après avoir fait baisser mon niveau de lactosité qui me remontait au visage face à cette triste nouvelle ci-haut (le tremblement de terre en troisième place), je me suis dit que les gens sont qui ils sont, le monde est monde, et je ne suis ni mieux ni pire que les autres… car moi aussi je suis le monde…

et en effet, quand le canadien gagne, ça en touche plusieurs… ça donne la fièvre… ça sent la coupe qui est presque pleine et qui risque de déborder… en effet, «le monde» sont des millions à regarder la tivi, et à voter pour leurs veudettes… des millions à avoir la fièvre en ce printemps naissant… des millions à prier Jesus… Price…

quand même impressionnant que tout cela se passe en même temps… plusieurs vies dans la même vie…

pendant qu’on prie pour notre Ste-Flanelle et qu’on admire nos vedettes, des millions de personnes vivent des drames, au Népal aujourd’hui, mais en aussi un peu partout en Afrique, en Syrie, en Irak, en Palestine et etc… n’en jetez plus la cour du monde est pleine… la coupe des malheurs déborde… pendant que ça sent la Stanley autour d’ici…

alors qu’ailleurs des milliers de personnes se sauvent en bateau, des centaines se noient, la famine frappe, la sécheresse nous guette, les crises pètent partout et de partout… guerre et paix qui cohabitent…

et pendant ce temps-là, nous, québécois, gras durs, dos mou, on suit nos canayens, on regarde nos vedettes dans la ptite boîte à pitons, pis on se plaint – le ventre plein – de nos gros gouvernements bedonnants…

en même temps, je comprends que les réalités locales sont souvent plus réelles que les grands drames lointains… 1 000  ou 10 000 morts, quand elles sont loin, ce ne sont que des chiffres…

tandis que lorsque c’est notre moteur de char qui nous pète drett sous l’capot, ça fume et ça fait mal pour de vrai, et ça coûte des vrais bidous, que l’on a souvent pas… ça n’a pas de prix… différentes proportions, mais impact proportionnel et disproportionné avec la réalité…

il existe autour de nous différentes réalités, de multiples réalités… souvent celles qui les plus proches nous semblent les plus réelles… quand on y touche on pense que c’est vrai… comme Thomas…

mais quand notre perception s’ouvre, ce grand monde devient notre monde, mon monde… nous devenons le monde, nous devenons Népalais, même de loin… quand on pense en dehors de la boîte – télévisuelle et médiatique – et que notre regard devient focus et voit plus large, on voit pour vrai… 360 degrés, et nous dedans…

alors on peut bien prier et envoyer nos bonnes intentions vers le Népal, déjà un bon premier pas, un bon début… mais certaines actions sont aussi nécessaires… aussi petites soient-elles…

10493063_10155516326965593_194227246349454180_omais sssurons-nous que notre réalité de proximité ne nous empêche pas de voir the big picture

car multiple cette grande vie… qui englobe la ptite… et toutes les ptites…

3 réflexions au sujet de « ptite vie, petit bonheur et grands malheurs »

  1. Lucie Garneau

    merci Ati de remettre les points sur les iiiiiiiiiii!!!mon coeur pleure aujourd’hui et je ne sais à qui le partager…tous sont rivés sur la tivi pour voirsi les canadiens vont gagnés!!! Hugs XXX Chandika***

    Date: Tue, 28 Apr 2015 12:49:00 +0000 To: chandika62@hotmail.com

    Répondre
  2. atidion666 Auteur de l’article

    Oui, merci Ati! Merci à nos vies si belles! Je sens parfois ces tremblements de terre en palpant les coeurs affolés de mes propres enfants ou de ceux des écoles visitées. Ils sont là ces enfants, sur notre chemin, beaux et grands en leur coeur, mais peut-être aussi ont-ils peur? Je suis sans mot sur cela ces jours-ci et je les accompagne et… je m’accompagne, ce qui veut dire partager le pain sur le chemin. Amour, amour, amour, comment le vivre totalement intérieurement et ainsi, peut-être, le transmettre?

    Répondre
  3. Dany

    Moi je trouve que des fois la vie est vraiment trop inzuste (comme disait Calimero)…Pourquoi le Népal est-il frappé aussi sévèrement alors qu’ils sont déjà dans la misère depuis des lustres et qu ils ont déjà rien ? Pourquoi pas avoir frappé L.A. à place tsé,la place la plus décadente sur la planète où tous les pires travers de l être humain (arrogance,cupidité,nombrilisme et tutti quanti sont vénérés comme les vertus à suivre pour être quelqu’un qui a réussi et qui est vrai dans la vie ??? Vraiment trop inzuste…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s