textôt ou tard

10455974_709466852491584_8749416185993996616_n

millénaire chronique(s)… compte à rebours /// 95 et ça monte – et ça descend…

traduction : la plupart des nouveaux arrivants semblent incapables de converser… ils ne font que fixer désespérément leurs mains,

plus ça change plus c’est pareil…

on dit souvent que c’est terrible comment les gens, surtout les jeunes, ont toujours le nez collé sur leur écran… dans les faits, c’est souvent observable… une nouvelle manie se développe… on regarde de plus en plus la vie avec nos yeux et on la touche avec nos mains…

vie rtuelle… vie rituelle… vie ritualisée… télé virtualité…

welcome à la génération écranoïde… aux pouces actifs…

hier justement, j’ai vu passer ce document qui suscite une réflexion en ce sens:
https://www.facebook.com/iSahilKhan/videos/10151825527961857/?pnref=story

eh oui, plusieurs d’entre nous vivons désormais par écran interposé… obsessivement… mécaniquement, maladivement même…

la vie nous passe déplus en plus dans et devant les yeux… et on y touche de plus en plus aussi – si légèrement –  avec nos doigts, surtout avec nos pouces… on vit de plus en plus sur le pouce… et on devient de plus en plus vite sur la gâchette… et la tête de plus en plus penchée… bon pour les affaires des ostéopathes !

auparavant, on regardait la vie passer sur grand écran… les petites vues sur le grand écran…

ensuite est arrivé le petit écran dans nos maisons… puis les ordinateurs, alors que les écrans se sont mis à ratatiner et rapetisser…

avec les Applewatch, on passera dorénavant au mini écran…

et bientôt peut-être que nos écrans ne seront que des lunettes Google

définitivement, les écrans de nos vies rapetissent… et les choses s’accélèrent… et nos contacts se virtualisent…

mais est-ce que ça change vraiment ? pas si certain… la preuve ?

Westchester_Commuters_to_Ne-727742on a toujours eu les yeux et le nez fourrés dans la vie des autres…

étions–nous vraiment plus socialement ouverts et humainement interactifs comparativement à ce qui se passe aujourd’hui ? pas si certain, pas si certain, malgré les apparences…

je crois que même si la techno change, les humains ne changent pas tant que ça… même si quand même un peu… on semble devenir de moins en moins impliqué(e) dans la vie qui passe… on la regarde, on la like, on la commente, on la partage… la vie, elle semble passer de plus en plus devant nous que dans nous ou au-travers…

personnellement, j’enseigne virtuellement… et je communique avec mon monde, le monde, par FB… le fait que vous me lisiez en ce moment même en est une bonne preuve et une bonne chose…

auparavant je n’aurais tout simplement pas maintenu tous les contacts que la techno me permet… j’aurais perdu la trace de mes ami(e)s de jadis… maintenant, mon monde est dans mon écran à chaque instant si je le veux… la planète vit dans mon home… je peux donner et prendre des nouvelles de mon monde quand je le veux… le monde devient pour chacun(e) son monde…

il peut sembler que les choses empirent, mais finalement, il semble qu’elles ne font que changer… l’empire du virtuel se déploie…

mais éventuellement, je crois que l’équilibre reviendra… car voir et vivre sa vie via un écran ne fait pas des enfants forts… et à long terme, ça assèche son humain et sa numaine

éventuellement, après la phase séduction de ces nouveaux joujoux et gadgets techno qui nous permettent de voir le monde en canne, je crois que nous retrouverons un certain équilibre entre la communication virtuelle et la réelle, celle en chair et en os, celle quid sent, celle qui sonne et résonne… celle qui passe de vous à moi, de nous à eux… de nous tous et toutes à tous et toutes…

quand on a le nez collé sur un phénomène, les choses semblent toujours magnifiées… mais si on peut prendre une petite distance, si on peut se décoller le nez de l’écran de la vie, on peut voir les choses avec une certaine perspective…

plus ça change, plus c’est pareil… les besoins humains restent les mêmes… et aucun écran ne peut venir changer cela…

kiss kiss sur vos yeux, avec mes doigts…

2 réflexions au sujet de « textôt ou tard »

  1. Prashanti.

    Bien d’accord.
    L’internet rapproche les gens qui sont loin et éloigne les gens qui sont proches.
    À chacun , chacune sa dépendance.
    Quelques unes sont plus cachées….

    Répondre
  2. Prashanti.

    C’est la présence que j’aime !
    En chair et en os.
    Poursuivre l’illusion de la trouver dans un écran …..

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s