enwèye à maison


11063719_10153430731278908_3481622732170264040_n
millénaire chronique(s)… compte à rebours /// 35 et ça monte – et ça descend…

traduction : je m’ennuie d’un endroit dont je ne suis même pas certain qu’il existe…  là où mon coeur est plein et où mon âme comprend…

ah la maison… là où la course s’arrête… là où l’on se sent plein et complet… là où le doute disparait et où ne subsiste qu’un grand ahhhhhhhhhhhhhhhh… un grand soulagement, un grand réconfort… un gros enfin ! joufflu et débordant de reconnaisance…

10407364_10153016566127264_254759281459348396_n

full of grace, full and great…

rempli de ce sentiment de justesse de n,avoir jamais été séparé de quoi que ce soit… heureux d’avoir enfin retrouver cet endroit magique qui n’existe pas mais qui englobe tout… tout de rien, tout et rien…

ce mystérieux là – et ici – d’où l’on vient et où l’on retournera… même si on oublie parfois et même souvent cet endroit entre ces deux bouts de vie… là où réside la paix, le calme, l’oeil du cyclone… ce là qui n’est jamais rien d’autre qu’un ici…

un ailleurs souvent hypothétique qui ne peut être qu’ici car qu’un seul endroit en cette existence, qu’une seule possibilité d’être… passe-partout…  partout est la maison, here est notre home…  tout de sweet… ici et tout de suite la douce maison douce…

malgré l’incertitude qui passe, ne jamais douter que cet endroit ne ment pas, car cet endroit est notre port d’attache, libre d’attache et de taches… là où tout est immaculé comme la contraception, là où tout est vierge comme marie mère du ptit…

un endroit qui n’existe pas vraiment mais dans lequel on vit, sur lequel on git, dans lequel on baigne nous riches nageurs… on splouch allègrement dedans ce home et on ne s’en aperçoit même pas, pas tout le temps tout le temps… comme un poisson qui se noie dans sa mer, comme un oiseau qui prend son air pour acquis… prendre son gaz égal…

non, décidément, impossible de ne pas être à la maison… impossible de ne pas appartenir, de ne pas être connecté(e) au grand fil… wifi la vie… toujours en contact, qu’on s’en rende compte ou pas…  gardons la ligne ouverte, vivante, vibrante… car ça mord, ça mord mes ptits poissons de chenaux…

un coeur c’est toujours plein, plein de rythme, plein de mesure, et surtout de démesure… écoeurante gloutonnerie d’amour… et une âme ça peut comprendre, ça comprendre le tout… une âme comprend tout et est comprise dans le tout, partout, tout le temps… capiche ?

nous nous prenons parfois pour des vagabonds dans une maison que l’on prend pour une route, dans un grand élan d’une existence que l’on sépare en tranche pour mieux l’aborder, et parfois la saborder… tout le monde à bord et à babord… oui, on tranche l’infini en infinis petits segments car l’immensité est trop flabbergasting pour notre petit mental plein de trous de mémoire… eh mental, souris…

oui ne reste que l’ultime but qui consiste à retrouver la maison, retrouver la source… retourner à la maison, retourner la maison à l’envers pour y faire le ménage avant la grande arrivée, le grand retour en arrière par en avant… car toujours maintenant la maison, toujours ici… toujours grandes ouvertes les fenêtres de l’éternité, du temps qui passe, et repasse…

grand repassage pour que les plis de l’oubli partent à jamais, comme jamais ils n’ont vraiment exister… car le temps n’existe que dans l’écran de nos montres et quand le grand réveil sonne, ding dong ding dong enwèye à maison..

Une réflexion au sujet de « enwèye à maison »

  1. Trishna

    Coïncidence?? Je chante allègrement « Celestial Heart » ces jours-ci… « In your kingdom, I feel I am HOME and I don’t want to leave you again »… Et même si je ne suis certaine de rien, je pense que le filon pour un retour à la maison est en plein là, en plein coeur, ni plus, ni moins, ici, maintenant. Facile à dire, pas facile à faire à chaque moment… Enwèye à maison… pour un repos des batailles du mental! Merci Ati! Ça parle! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s