zéro

1148888_10201264769813925_582290636_nmillénaire chronique(s)… compte à rebours ZÉRO ABSOLU

traduction : cette chronique est une effluve d’eucalyptus et on se sait pas si elle existe bel et bien… et vive les licornes multicolores

coucou, surprise ! …. 1001 c’est 1002 finalement ! jamais 1001 sans 1002… après jamais 203…

vous pensiez vous débarasser de moi facilement comme ça ? no way mes osé(e)s…

Yogi Berra (le célèbre joueur de baseball et philosophe de la basique balle) a déjà dit, grâce à la légendaire sagesse qui gisait sous sa casquette :  ce n’est pas fini tant que ce n’est pas finiit ain’t over till it’s over, pour les puristes de la langue du baseball...

alors si Yogi Berra, ati dira… et rédigera chronique jusqu’à zéro car tout compte fait, un vrai bon compte à rebours qui se respecte ne peut s’arrêter à 1… un chroniqueur qui se respecte ne fait pas les choses à moitié, ni au 1101/1002, ni ne s’arrête à 1 quand il compte à rebours depuis 1001…

car que serait le countdown du nouvel an si on arrêtait à 1 ?  et celui de la NASA quand ils lancent leurs flying cadillacs et les appollons pilotes dans l’espace ? à ce décompte-là, on resterait toujours en suspens et en suspension, et éternellement figés sur le seuil de l’année précédente, et les astronautes dans leurs fusées… coït interrompu dans le now here

alors 0…

et voilà la vraie vraie dernière chronique de la série «millénaire chroniques», le point zéro chronique… l’oeil du cyclone… the very last call après le last call… promis juré craché… arkkk, ça m’dégoute toujours dessus quand je jure et crache 😉

mais attention, no way que je descendrai dans le négatif, trop creux, trop sombre, trop infini en bas de la ceinture… zéro absolu est la position fatale parfaite… et d’ailleurs, ceci n’est pas une vraie chronique à proprement parler (ni pour dire salement d’ailleurs), plutôt une espèce de bric à brac de mots et de chiffres sans tête ni queue…

en effet, un peu de n’importe quoi… en fait, j’ai – peut-être, ça dépend de vous car un deal c’est comme le tango et les jumeaux, ça se fait toujours à deux – oui oui un deal pickle dans le vinaigre à vous proposer si vous aimez ce blogue et haïssez la pub comme moi..

ire is le topo…

je suis à la veille de renouveller mon abonnement à WordPress, la compagnie qui héberge mon blogue depuis 3 ans… en général, satisfait le chroniqueur avec leur forfait de base mais il y a quelques années, en plein milieu de l’année d’abonnement, ils nous ont ajouté des pubs intermittentes – inopiné dirait mon mac à moi – qui poppent ici et là à la fin de nos articles… bouh !

ils ont fait ça en nous disant que si on ne voulait pas de ces pubs inopinées, on devait upgrader au forfait premium… eh que j’haïs ce mot là, comme VIP… donc qu’on devait payer 100 quelques $ plutôt que 20 $… ce que je ne voulais payer, déjà que mon hobby me prend pas mal de temps… je ne veux payer trop cher pour offrir mes mots…

alors si vous voulez m’aider à ramasser les 100 quelques $ qui permettront d’éliminer la pub de ce blogue, NOTRE blogue (OK OK le mien mais si vous le fréquentez régulièrement, c’est un peu le vôtre aussi hein ?)…

pour ce faire, vous pouvez contribuer – via l’onglet LA SHOPPE ci-haut – en achetant mon recueil virtuel au coût et à coup de 10 $, ou autre chose de votre choix… ou vous pouvez simplement m’envoyer quelques $ via Paypal – même nom que le blogue… ou m’envoyer un virement bancaire par courriel quelle belle invnetion – à atidion@gmail.com.. non je ne suis plus afwicain…

la date du renouvellement est le 25 septembre alors on verra ce que vous aurez décider… cool hein ? on joue à la roulette rousse ensemble et si on ramasse les sous, ensemble on flushe la pub chronique de ces chroniques !

parlant de sous, un gros merci sincère aux quelques personnes qui m’ont fait parvenir leur dîme hier, très apprécié de sentir votre input… car la vie est du give and take… et parait que plus on give, plus on reçoit… on va tester ça… les sommes amassées iront à couvrir l’abonnement premium mium et nous libérera de la foutue pub… dès que je ramasse la moitié des 100 quelques $, je nous upgrade le blogue… alors à nous de jouer… et contrairement à on, nous inclut la personne qui tape…

donc bon week-end, bon automne et bonne vie d’ère post 1002…

et pour terminer un ptit quelque chose de complètement inutile mais qui va vous r’virer à l’envers…

10480221_819629161406800_4619897985451507840_n

twist

Une réflexion au sujet de « zéro »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s