mon pays ce n’est pas un pays, c’t’une planète

12027512_10153019952571512_5255847758428067214_n((( LES CHRONIQUES À BRAC ET ARDENTES )))  – DIX-HUITIÈME

traduction : battez-vous pour votre planète, pas pour votre pays

on se bat pour des lignes imaginaires et pendant ce temps, le temps file et la planète se meurt… elle se réchauffe, et comme dans le jeu de «tu gèles tu brûles», bientôt elle va brûler… ou sauter… ou sécher… ou fondre..

pendant que stephen et ses petits amis jouent dans la grosse boue brune, le soleil et le vent sont prêts à nous alimenter en énergie nettement plus propre…

pendant que les sheiks font tout pour faire couler et écouler leur sale brut, l’énergie libre est en prison…

pendant qu’on remplit les océans de déchets plastiques quasi indestructibles, le chanvre pourrait les remplacer à proprement parler…

pendant que les migrants – émigrants de quelque part sur des parties de la boue en feu tentent d’immigrer sur d’autres plus paisibles – on tente de les refouler… et nous ici, gras durs, on regarde les petites vues et on se demande comment aider pendant que notre gouvernement gouverne et ment…

pendant que des milliers de femmes autochtones disparaissent, quelques politiciens verreux veulent construire des murs pour nous emprisonner…

pendant que des millions de personnes vivent dans des camps de réfugiés, nous on se croit à l’abri et propriétaire d’un bout de terre…

mais on a tout faux nous terriens lescteurs/trices… les gens du pays n’existent pas… les pays n’existent pas…

que ce soit le québec ou le canada, la république chèque ou l’alberta, la terre est une grande macédoine… la boule est un tout… indivisible mais pas invincible… car l’homme est son pire ennemi…

pendant qu’on pollue notre terre mère à mort, elle nous dit de nous éveiller et de prendre soin d’elle car sinon elle prendra soin de nous bientôt… elle nous remplacera, elle nous permettra à notre juste place…

la terre n’est pas divisée en divers pays, ni divisible, ni divisable… la terre est une grande tarte et les morceaux sont infinis… et il y en a assez pour tout le monde… suffit de répartir équitablement, suffit de faire commerce équitable…

suffit de respecter la terre comme on devrait respecter notre mère… et les mers que l’on prend comme poubelle… et la terre que l’on couvre de sang animal et humain… terre brûlée, terre violée…

car on souille la terre en lui dessinant des frontières de force… car on souille notre mère en la violant sans vergogne et en la dépouillant de tous ses attributs…

car on abuse notre propre mère en lui injectant des produits chimiques en son sein… on la dope et on la stone sans vergogne… on la bat et on la cogne…

non people… la terre n’est qu’une… la terre est un tout, terre est d’accueil pour tous ses enfants et aucune territoire n’appartient à personne…

alors mon trump éléphantesque dans ce monde de porcelaine, tu peux bien exploiter la peur des gens envers ceux que tu appelles les étrangers, mais ce sont nos ancêtres qui le sont envahis il y a quelques siècles seulement… et maintenant, tu exploites cette peur comme d’autres exploitent les sables bitumineux, tu suscites le doute comme d’autres minent leur propre mère…

aux marchands d’armes qui font fortune en exploitant la misère et la peur, réveillez-vous les boys car u jour vous regretterez le fait d’avoir violer votre mère, d’avoir fait se séparer le ciel et la mer, le ciel et la terre…

on ne devrait pas devoir se battre contre notre gouverne et ment – con et serviteur – pour protéger notre terre mère… on ne devrait pas se battre tout court… car notre mère est une, mais nous sommes dans la lune…

wake up les humains, wake up…

http://www.filmsforaction.org/articles/there-are-no-migrants-just-humans/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s