pissant, vive le printemps

1798593_10152337981818939_1874307744_n••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• soixante-dixième

le printemps est arrivé… excitant en effet non ? mais pas encore le temps de pisser dans son jardin… ni dans ses plantalons…

de mon côté, ça fait 2 jours que je me suis sorties les deux mains de d’dans le derrière de l’hiver pour les remettre dans la terre… pour jouer sur le terrain… à rateller, gratter, pelleter pour agrandir le jardin, corder le bois…

deux jours à jouer sous le soleil – encore un peu froid mais tout de même bon pour les bibittes d’été que nous sommes aussi, pas seulement des bonhommes carnaval hein ?

quand même, faut se protéger du soleil même s’il n’est qu’encore tiède alors

13083220_1750216465212050_8077970894618956686_n.jpg

moi quand je joue dans la terre,

13082590_882373778541637_4160356158174825059_n.jpg

eh qu’on a du fun… mon chum pis moi…

car on est au moins deux dans ma tête, moi pis mon chum… mes chums pis nous… à sortir nos coeurs dehors pour leur faire prendre l’air en ce printemps naissant… et vous aussi j’imagine… tous vos vous je veux dire… heureux d’un printemps qui m’sort d’la couette…

car avec le printemps, on se réveille très chers ami(e)s… tous nos nous… alors soyons doux et douces pour nos ptits coeurs qui se réveillent à peine de l’hiver… sortons-les dans les vastes champs de lumière et laissons-les respirer…13096107_10153956251575901_6373029027662997772_n

car c’est la vie avec un grand V qui revient ces jours-ci… après des mois d’hibernation – hiver nation nous sommes – on revient à la vie… on renait, nous redevenons des renés et des renées… aho rené roi du printemps, aho renée reine de la terre…

toujours un peu grisant ce temps de l’année quand la terre rappelle notre corps à l’ordre… à l’ordre des choses organiques et terrestres…

car la terre ne ment pas… quand on y plante nos deux mains, on touche directement à la vie… on nettoie les résidus de l’automne cachés sous la neige (il y en a encore ici) pour redécouvrir de nouveau notre terre d’accueil, notre terre natale… car nous sommes fils et filles de la terre…

sou filho da terra, sou filha da terra…

et comme le plein temps est arrivé, je vous laisse avec ma nouvelle gouroune du jardin, Mme Laverdière, une sympathique beauceronne qui fait fureur sur le web ces temps-ci…

Une réflexion au sujet de « pissant, vive le printemps »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s