uni(e)s par l’amor amor amor

13164261_10154176389628185_5697511446484553628_n.jpg

••• LES CHRONIQUES DU GRAND N’IMPORTE QUOI ••• quatrevingtième

si vous suivez ces chroniques, vous savez déjà que la semaine dernière, suite à une rencontre marquante au premier jour du mois de Marie, j’ai pondu trois chroniques back à back au sujet de notre amie Amala, en plus de composer une chanson à son intention au quatrième jour… l’amor me sort par les pores…

touché le chroniqueur… et plusieurs de ses lecteurs/trices…

notre chère amie Amala, amie de tellement de gens autour d’elle et de moi, notre amie qui vit ses derniers moments… du moins, c’est ce qu’on dit… et selon ce que l’on a perçu quand on s’est rassemblés autour d’elle en ce premier jour de mai… elle était fortement affaiblie, dans son corps du moins, car son âme était encore bien vigoureuse…

mais sont-ce bien ses derniers moments ?  car la mort est parfois coquine se fait parfois attendre et nous fait languir et peut nous surprendre… en tous cas, nous sommes nombreux à penser et à se relier à Amala en ce moment précieux…

car le passage éventuel de notre Amala a comme effet secondaire de tous nous rassembler autour d’elle, nous faire sentir uni(e)s, ré-uni(e)s… son amoureux compagnon a mis sur pied un groupe privé FB pour nous donner de ses nouvelles… et je nous sens nombreux et nombreuses à y fureter régulièrement, en quête de nouvelles de notre amie… délicatement, pudiquement, émotivement…

car lorsque je vais sur ce groupe virtuel, je me sens loin d’être seul… je sens Amala, son essence, son esprit, son coeur… je sens les yeux et les coeurs de ses amireux et amireuses… je vois les âmes tous les Amalamoureux et reuses…

oui, je ressens toutes les émotions des aimants d’Amala, notre aimante en chef… notre aimante centrale, notre womanamie du moment…

tout l’amour qu’elle a semé toute sa vie durant revit ces jours-ci, comme une apothéose d’amour et d’amitié profondes en ce passage plus ou moins proche à venir… nous la veillons et nous ré-veillons… nous nous relions à elle… maintenant, à distance, right here. right now…

alors ce matin, un grand besoin de ma part d’écrire aux aimants d’Amala… Amala ou France, c’est selon… car sa famille est aussi sur ce groupe virtuel et au moins deux noms étaient nécessaires pour nommer notre amie, amante et soeur… même si aucun nom de pourra jamais la contenir…

famille et ami(e)s qui se croisent sur ce groupe virtuel pour envoyer nos souhaits ou prendre de ses nouvelles… pour être en reliance… pour vibrer ensemble… en son nom, en son coeur… tout ce que l’on peut faire… car bien peu à faire devant la mort… que lui faire face…

personnellement, je ressens en moi quelque chose comme un grand besoin de me relier non seulement à elle mais aussi à toutes ces personnes, ami(e)s connu(e)s et non, ami(e)s commun(ne)s ou pas…  car tous et toutes uni(e)s et aimant(e) en aimant Amala…

oui, on l’aime d’amour notre Amala d’amour…

tous et toutes mes frères et soeurs de coeur qui, comme moi, la porton en nos coeurs justement, en ce moment crucial pour notre amie… tous et toutes vivons de petits bouts d’Amala dans tous nos coeurs…

grâce à ce groupe, je sais concrètement que je ne suis pas seul à être imbibé d’Amala ces jours-ci… je le vois… via des mots et des images d’amour postés sur ce groupe, je sens qu’Amala – France pour certain(e)s – vibre très fort à-travers nous tous et toutes en ce moment…

comme si avant son départ, son intensité de Lionne rugit plus que jamais en nous, partout en nous, en nos coeurs, âmes et corps… mais son énergie rugit avec une douceur nouvelle, avec une évanescence qui couve… un feu, une force, une intensité ultime et implosive…

je nous sais et nous sens uni(e)s autour de notre Grande Lionne d’amour, notre amie folle et rock n roll... notre bonne vivante qui nous montre le chemin de l’amor inconditionnel… car pour Amala, il n’y aura jamais de mort en âme car il y a tant d’amor… avec l’amor, la mort devient a-mor, sans mort, à-côté de l’amor…

la vie éternelle se refugie dans l’amor, la vie éternelle se porte au coeur, le coeur haut et fier… nos coeurs portent tout l’amor d’Amala et quand le temps du passage viendra, elle ne résonnera qu’autrement en nous… pour l’éternité…

quand on voit comme elle vit déjà en nous en ce moment, imaginez plus tard… imaginez… que plus fort…

alors belle amie, sans savoir vraiment ce que tu vis right now car nous n’y sommes pas encore, nous te portons doucement en nos coraçaoes…

nous sommes là, nous sommes ici… toi aussi, dans nos coeurs, dans nos vies… en mots, en silence, en corps… et encore…

alors à vous, beaux et belles ami(e)s Amalien(ne)s de coeur et d’esprit, je dis : continuons de porter notre amie en choeur en nos coeurs car elle aussi nous porte en son sein…

et toi belle amie, si tu savais seulement tous les coeurs qui vibrent vers toi…

3 réflexions au sujet de « uni(e)s par l’amor amor amor »

  1. Samano

    L’amour à mort. L’amour au delà de la mort.
    L’amour qui embrasse tout même la mort.
    Je ne peut que m’incliner devant le mystère et dire un ultime OUI!
    C’est peut-être ça la mort…un ultime OUI !

    Répondre
  2. Prashanti

    Chère Amala !
    Goûtes à la vie dans chaque petits détails …..doucement , lentement , en présence des personnes qui sont ici tout près de toi .
    Et de nous qui sommes aussi avec toi , un peu plus loin et tout près autrement …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s