oh et bas du quotidien

14732395_1592901754148085_1529524333312903426_n
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// les chroniques du ptit qui : la QuatreVingtDixHuitième

traduction : je vis comme si tout était tiguidou mais au fond, dans mes souliers, mes bas sont en train de glisser

et je ne vous parle pas de mes shorts…

dans la vie, on peut avoir de grands idéaux, vouloir changer le monde ou chercher à atteindre les multiples niveaux de conscience…

mais au fond la vie se passe aussi et beaucoup dans nos souliers et nos pantalons… et peut-être pour les femmes dans leur chandail ou blouse mais en ce domaine, je n’ai pas d’expertise particulière…

je suis très très sérieux dames et sieurs… on peut viser les cieux mais, pour le moment, nous sommes zumains vous et moi et on doit composer avec les aléas de l’incarnation,  et ses allées b… allez haut et allez bas…

en ce début novembre gristounet, juste envie de déconner le chroniqueur, car cette chronique est ma 1311 ème… et vous savez fort bien qu’en numérologie, ce nombre est primordial n’est-ce pas ? non ? moi non plus… pas grave, sounds good… treizonze…

quand on a un caillou dans son soulier, le monde entier se ramasse dans ce soulier…  tout l’univers se retrouve en cet endroit de notre corps ou de son habillement… comme un lancinant mal de tête qui peut faire rétrécir l’univers entier et nous le ramener dans la tête… et souhaiter la fin du monde pour soi-même dans l’immédiat…

la vie peut se vivre dans la tête, dans les hautes sphères éthériques ou dans les annales akashiques (pas de liens avec les shorts ici 😉  mais une fois de temps en temps, cette petite vie se charge de nous ramener sur la terre, à terre, très terre à terre… et cela nous atterre car les grandes âmes que nous sommes doivent demeurer encore incarnées tant qu’on est dans le grand train humain… tchou tchou…

mais sommes-nous bel et bien confiné(e)s à ce corps ? la question se pose…

bien sûr, nous sommes le monde entier, nous sommes l’univers, nous sommes grandioses… des dieux et des déesses incarnés vous et moi chers ami(e)s sur la terre de nos ailleux…

mais pour le moment, nous sommes aussi simplement humains, légèrement clownesques, apprenant à vivre nos contradictions, nos petites vinaigrettes, nos ptits travers… et aux feux rouges, il arrive que l’on se joue dans le nez… et que parfois on triche aussi un peu… ou l’on ment…

et cela est juste et bon… et très humain en tous cas…

boulot métro dodo… 3 repas par jour… grands et petits besoins quotidiens…

nous marchons ce sérieux chemin de la vie chères ouailles… mais parfois nos bas glissent dans nos souliers… et nos shorts coïncent… dans le crac cric croc…

allez souriez c’est jeudi… mais attention vous avez peut-être une miette de toasts entre les dents… sérieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s