bon matin les homards

14947522_1016079925184154_864542940956301444_n

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
les chroniques du ptit qui : la CentCinquième

traduction: la vie est simplement une question de perspective : la naufrage du TItanic a été un miracle pour les homards qui se trouvaient alors dans la cuisine

Trump élu ? great ! car nous ne sommes pas cuits mes ami(e)s… no way

en fait l’élection de Trump ne peut qu’être une bonne nouvelle… de toute façon, ça ne peut pas aller pire right ? pour certaines personnes en tous cas… car pour nous, oui oui vous et moi, la vie est quand même succulente non ?

pour en revenir à nos voisins d’en bas, je sais, je sais, vous auriez aimé l’idée qu’une femme soit élue présidente… peut-être que ça aurait été très motivant pour les jeunes filles des USA, peut-être… mais de jouer dans une telle game twistée ? pas certain !  car la madame hilare frayait pas mal avec les gros bonnets aux gros goussets qui la payaient cher et elle aimait beaucoup la guerre pour une fille me semble…

je pense sincèrement que cette onde de choc ne peut qu’être bénéfique… comme on dit dans les mouvements AA et autres A, quand on atteint le fond du baril, on ne peut pas aller plus bas… on ne peut que remonter…

alors au fond, est-on au fond ?

au lieu de considérer cette élection historique (comme si quelque chose pouvait ne pas être historique by the way, eh qu’on se raconte des histoires vous et moi) comme une chute libre catastrophique, peut-être qu’on pourrait voir ça comme une bénédiction… comme un ptit remontant…

je sais, je sais, vous préférez les drames et les films d’horreur, mais peut-être qu’on pourrait changer de registre pour un ptit maintenant ?

et commencer à améliorer notre monde, celui qui se trouve autour de nous, celui qui se trouve à quelques jets de pierre de soi… car le vrai monde n’est que celui-ci, celui que l’on peut toucher, sentir, améliorer, rendre meilleur… même si selon certains le monde est une illusion, celui-ci se touche et se sent…

working for a better world disait mon ami Veeresh… et si on commençait ce matin vous et moi ? au lieu de se faire des peurs et de jouer les vierges offensées ? on peut en revenir… peut-être qu’on peut sortir de nos aquariums et aller se baigner dans le mer ? car on vient d’être libérés mes zomars…

alors au lieu de se prendre pour des passagers du paquebot humain, transformons-nous en homards et allons nager… la mer est à nous…

et la première chose à faire – ou à ne pas faire c’est selon – est probablement d’arrêter de se préoccuper de ce qui va se passer… il n’y a que ce que qui se passe maintenant… ici… et autour…

arrêtons de penser qu’une seule personne peut nous sauver ou nous couler – allo Jésus – et à l’eau bande de homards… le Titanic a déjà couler, c’est le temps de nager all over the sea

arrêtons de laisser le show business politique américain déterminer notre mood… on a déjà novembre pour ça

n’ayez peur, nous ne ferons pas naufrage, c’est déjà fait… et le film qu’on voit passer devant nos yeux, même s’il nous excite et nous donne des frissons de peurs, ce qui nous rend si vivant –  n’est peut-être pas vraiment ce qu’il semble être… allons voir derrière l’écran et au-delà de l’aquarium…

le monde est ce que l’on décide qu’il est…

alors on nage ?

et un autre point de vue lucide et chilling…

http://www.bostonmagazine.com/arts-entertainment/blog/2016/11/10/bill-burr-donald-trump-conan/

3 réflexions au sujet de « bon matin les homards »

  1. Melin

    La répétition de l’état de l’ignorance,des uns pour les autres….les problèmes des autres…cet autre à marde….soyez conciliants est tu réservez à ce point pour dennoncer,la haine envers soit pour vociférer,comme dit sanders(Bernie pour les intimes).la résolution de le modernité ce sont les nouvelles générations aujourd’hui…..les premières nations du moins ce qu’il en reste…comment parler de grandeur d’une nation.sans honorer la constitution même de ce autre….idem en macro économie…la seule raison ne suffit pas…constater une décadence,cela n’est pas une preuve d’achévement de nous autres….Nous,le l’ensemble des paroles qui psalmodies…la vie ´est elle pas le requiem de l’ordinaire vers un autre ordinaire,que nul puisse envisager sans l’autre…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s