en vérité en vérité je vous le ris

15439828_10210319750442672_68365844924396033_n

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////  les chroniques du ptit qui : la CentVingtVingTroisième

traduction : l’intelligence n’est pas de penser tout savoir sans se questionner, au contraire c’est plutôt se questionner quant à tout ce que l’on pense savoir

petite et subtile nuance, mais énorme nuance… un peu comme les expression vraiment pas et pas vraiment, les mêmes mots mais qui agencés autrement veulent dire le contraire…

quand on y pense, l’intelligence c’est beaucoup ça, se questioner sur tout ce que l’on pense savoir… car au fond que sait-on ?

on dit que

15317984_10157823557795623_6975098039785780351_n

en tous cas, de cela moi je suis certain que j’en doute 😉

par exemple, certains pensent que nous sommes seuls dans l’univers alors que d’autres croient aux extra terrestres… comme à Dieu vous me direz… mais sincèrement, quand on regarde notre civilisation humaine sur terre en pensant que nous sommes la cerise sur le sundae de toute vie intelligente, on a la banane splittée pas à peu près… et de ça on ne se trump pas…

ou encore, certains sont certains que ceci est notre seule et unique existence, alors que d’autres au contraire sont convaincus de la réincarnation… mais entre vous et moi qui peut l’affirmer hors de tout doute raisonnable ? à part les morts vivants peut-être…

c’est Socrate ou Platon qui disait – je ne me souviens jamais lequel des deux et je n’irai pas le googler cette fois pour en avoir  le coeur frett car anyway un peu insignifiant de savoir qui non ? on va vivre avec le doute – que la seule chose qu’il sait est qu’il ne sait rien… ça fait déjà ça de su…

si tout le monde pouvait être convaincu de ceci… en tous cas, si le bon dieu le sait, le yable s’en doute et il se cache dans les détails…

ne ne peut rien prendre de ce qui nous provient de l’extérieur comme du cash… en fait, possiblement que oui, la vie c’est du liquide qui coule entre les doigts de nos certitudes… floush floush et vogue la galère moussaillons…

en vérité, en vérité je vous le dis disait le prophète… good for you

quant à moi, j’opterais davantage pour : en ignorance en ignorance je vous l’assure…

car que sait-on vous et moi ? en commençant pas pourquoi nous nous sommes incarnés et où irons-nous après la mort de notre corps ? comme disait le marin, on verra bien quand on sera rendus au nouveau pont Champlain…

pour le moment, apprendre à vivre avec le doute, le mystère, l’incertitude… en fait apprendre et accepter de vivre dans le doute… et comme disent les scientifiques, when in doubt check it out ! les disciples de la certitude devraient s’inspirer de cette grande vérité… si les petites vérités banales peuvent êtres vérifiées, que les grandes vérités sont quant à elles bien difficiles à checker out

alors, de quoi sera fait demain ? y a-t-il même un aujourd’hui ?

la question se pose mais on peut nécessairement y répondre… à moins que l’on aime se faire accroire des histoires et les prendre pour des certitudes…

certaines personnes ne croient pas à Dieu tandis que d’autres leur parlent… qui dit vrai ?

la beauté de la chose est que peu importe ce que l’on veut croire, la vie – et particulièrement  la mort – se chargera de nous ouvre les yeux, même quand ils seront fermés à tout jamais… I see said the blind man…

Une réflexion au sujet de « en vérité en vérité je vous le ris »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s