confort ou joie ?

16938702_10210820668609399_5429671928861589316_n.jpg

• o cronica número trinta et cinquo

traduction : dans la médiocrité, on est confortable mais il n’y a pas de joie… lorsque vous dépassez vos limites, il y a de la joie, mais possiblement pas de confort… vous devez choisir…

la poule ou l’oeuf ? la chaîne ou l’enveloppe ? noir ou blanc ? la pilule bleue ou la rouge ?

et on pourrait aussi demander : la vie ou la mort ? ou la bourse ou la vie ?

en fait, on a quelque chose comme un certain choix – mais pas toujours certain – entre la sécurité et la liberté en cette vie…

soit on suit l’aventure et on vit intensément et follement right now, ou on joue plus safe et on est raisonnable et on s’occupe des besoins plus basics et matériels à moyen ou plus long terme…

toujours un léger dilemme que celui-ci… ou pas… car souvent la vie se charge de décider pour nous… ou Dieu… ou le destin, c’est selon… ou name it as you wish

est-ce que le fait de vivre totalement et avec full intensité ici maintenant signifie automatiquement de compromettre l’avenir ?

car de toute façon, cet avenir existe-t-il ? n’est-il pas jamais qu’un autre maintenant ?

personnellement, si je peux me permettre (et je le peux car c’est mon blogue la la la la), n’en déplaise à Mr. Sadghuru, je remplacerais le terme médiocrité par sécurité…

et certaines personnes ont besoin de plus de sécurité que d’autres – ou d’un sentiment de sécurité ce qui n’est pas nécessairement la même chose – car qu’est-ce que la sécurité devant la vie toute grande ouverte  ? et face à la mort surtout ? même vous qui affirmez haut et fort ne pas avoir peur de la mort…

car toujours un peu épeurant la vie… avec la mort au bout… elle qui nous pend au bout du nez… ou qui nous suit dans le dos… ou qui nous trotte dans lea tête et dana l’âme… d’où l’expression la mort dans l’âme ?

ah cette vie qui nous place parfois devant tant de choix à faire… et parfois pas car quand on écoute vraiment – ou qu’on s’écoute vraiment c’est selon – pas de choix à faire vraiment… on n’a qu’à suivre… le chemin qui s’ouvre tout seul devant soi…

et si ça c’est du risque et du mouvement, allons-y…

et si c’est calme et tranquillo – let’s slow down and wait and seeand enjoy

car on ne s’en va nulle part vraiment… on fait du surplace en attendant que la vie nous mène à la prochaine étape… soit ici et maintenant… et si on peut découper la vie en de multiples petites tranches d’ici et de maintenant… toujours bonne la vie, toujours parfaite… toujours juste et toujours telle quelle…

pas trop médiocre ça ?

16708694_1387867497901405_1418255030171870915_n

4 réflexions au sujet de « confort ou joie ? »

  1. Ce

    Go with the flow…Ne pas résister à la vie, mais accepter de danser dans tous ses défis…En trébuchant parfois … On finit toujours par se relever n est ce pas ? 😉
    Plus difficile que de s effouarer dans le divan, mais ô combien plus épanouissant 🙂
    Gratitude Ati pour tes bons mots qui tombent parfois pile poil avec mon ici maintenant !

    Répondre
  2. Paripurna

    En fait tout est parfait, faire, ne rien faire, courir, ralentir. Surtout écouter ce qui se dit en dedans, là est le
    défi pour :walk the talk que je fais tout doucement en Indonésie. Bonne cérémonie. ..

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s