être soi-même et tasse de thé

16683964_10155007482959322_1768691129370696154_n

les dernières chroniques – 14/3/17

traduction : il existe plein de gens qui, peu importe ce que vous ferez ou tenterez de faire, ne vous aimeront tout simplement pas… mais il existe aussi plein de gens qui vous aiment passionnément, et ces gens qui vous aiment, ce sont «vos gens»…

ne gaspillez pas votre temps – ni  votre coeur – à essayer de démontrer votre valeur aux gens qui ne sont «des vôtres»… ils vont passer à côté… ils n’achèteront pas votre salade…

Capture d_écran 2017-03-09 à 09.19.46

n’essayez pas de convaincre ces gens de marcher le chemin avec vous car ne ferez que perdre votre temps et votre santé émotionnelle… vous n’êtes pas faits pour eux/elles ni eux/elles pour vous… vous n’êtes pas leur tasse de thé et elles/ils ne sont pas la vôtre…

laissez-les doucement aller et poursuivez votre chemin… partagez votre route avec ceux et celles qui partagent et apprécient vos talents, qui apprécient qui vous êtes…

soyez qui vous êtes… vous n’êtes pas la tasse de thé de tout le monde et cela est parfait

___

peu importe ce que l’on fait ou fera dans la vie, il y aura toujours des gens qui sont ou seront favorables, et d’autres pas… alors que la grande majorité du monde ignore notre existence même anyway, restons humble

peu importe qui l’on était, qui l’on est ou qui l’on sera, ça faisait, fait ou fera l’affaire des un(e)s et pas celle d’autres personnes…

et vice versa pour les autres… en effet, nous ne pouvons ni ne voulons acheter pas la salade du monde entier… on ne plait pas à tous ni toutes comme les autres ne nous plaisent pas tous ni toutes… alors vivre et laisser vivre disait le dicton ?

ceci est le cours normal des choses… on partage la route avec certain(e)s pendant un bout, puis à un moment donné, nos chemins se séparent… inévitablement… parfois cela est tout à fait naturel et ça coule de source pour les deux parties concernées, parfois cela est unidirectionnel et plus difficile quand ça se passe ainsi…

mais toujours et dans tous les cas, on ne peut que respecter la distance qui veut et doit se prendre et dire oui au risque de la liberté et de l’autonomie, autant pour soi que pour les autres…

même si on sait ceci, et cela, quand même parfois confrontant et dérangeant quand nos routes se séparent…

ces derniers temps, quelques relations de moyenne et longue date dans ma vie ont pris des tournants différents… quelques chemins auparavant communs et partagés se sont déployés vers des directions différentes et même opposés…

et cela est toujours questionnant, pas toujours facile… et souvent, un des réflexes dits normaux consiste à trouver des points négatifs aux autres pour justifier ces écarts de route qui se prennent… ou de se questionner soi-même… comme s’il y avait un problème à ce que nos routes divergent…

mais au fond, ainsi coule tout naturellement la grande rivière de la vie, ce long fleuve qui n’est pas toujours aussi tranquille que dans le film de ce nom…

car de toute façon, tous les cours d’eau rejoindront un jour la mer… tous et toutes la mère qui nous porte… et nous tous et toutes de gouttes dans ce océan de vie… et si on peut se rappeler ultimement que nous sommes davantage la mer que les petits cours d’eau séparés, cela peut aiguiller notre cours… et nous rassurer… car nous nous noierons éventuellement dans la grande marre…

pour utiliser une autre image issue de la nature, tout arbre développera inévitablement de nouvelles branches au cours de sa croissance, de nouvelles pousses, sinon il mourra… même les bonsaïs… et tout naturellement, l’arbre soutiendra ces nouvelles pousses, il les alimentera… il les encouragera à trouver leur voie vers les cieux…

pas besoin de tirer les autres vers le bas quand nos chemins doivent se séparer…

pas besoin non plus de se trouver des bibittes… ainsi va la vie…

on doit simplement trouver ses valeurs fondamentales et demeurer intègre… flexible, donc capable de s’adapter face au changement… et en même temps solide, capable de persévérer en ce que l’on croit et sent juste… et d’autre part, laisser aller les autres sur leur propre chemin…

si tout cela sonne beau et facile sur papier comme sur écran, toujours un peu ébranlant quand des chemins partagés avec des gens de qui nous nous sommes rapprochés sur une période importante divergent…

tout ce que l’on peut faire est de reconnaître ce que cela nous fait ressentir, d’exprimer sincèrement ce que l’on ressent, écouter ouvertement l’autre ou les autres personnes concernées, apprécier ce qui a été vécu et partagé, et continuer son chemin… et in God truster…

et parfois ces chemins se recroiseront, et parfois non… parfois qu’un besoin de distance temporaire, parfois des tournants de chemin permanents…

mais toujours faire porter l’attention sur la richesse de ce qui fut et qui n’est plus, et mettre l’emphase sur ce qui a utile et bénéfique… apprécier et remercier la moitié pleine de la tasse de thé qui fut partagée… apprécier le bout de chemin partagé pour ce que cela nous a apporté réciproquement, et continuer son chemin… sur le chemin du thé, ou autre…

car la tasse est toujours vide… et toujours remplissable par du nouveau, par du frais, par du chaud… thé veut dire…

qu’on la voit à moitié vide ou pleine notre tasse, au fond, l’idée est de toujours garder sa tasse vide et disponible, pour qu’elle demeure toujours prête pour ce qui veut se vivre dans la fraîcheur de l’instant, dans le vent…

allez, bonne tasse vide si vous êtes du coin, elle se remplira de neige pour le moment…

3 réflexions au sujet de « être soi-même et tasse de thé »

  1. Samano

    Je comprends très bien…
    C’est aussi douloureux une peine d’amitié qu’une peine d’amour. Surtout quand c’est l’autre qui part.
    Babe l know, babe l know, just how you feel…(Little girl blues, Janis Joplin)

    Répondre
  2. Prashanti

    La douleur des séparations.
    Reconnaître la beauté de ce qui fut .
    Laisser au cœur le temps qu’il a besoin
    Pour guérir …⚘

    Répondre
  3. Jerrold

    La vraie menace contre la République et le vivre-ensemble ne vient pas de l’extreme droite mais bien du GOUROU islamo-NAZI Benoit Hamon. Benoit Hamon, islamo-gauchiste affirmé et proche de la mouvance racialiste incarnée par Daniel Conversano, Julien Rochedy, Hervé Ryssen, Richard Spencer ou encore Amine Mojito a ré-affirmé son soutien à l’idée de « camps de la mort » dans le but de GAZER 6 MILLIONS DE JUIFS afin d’assurer la transition énergétique. Ce même Benoit Hamon, proche de Swagg Man et de son groupe de black métal satanico-nazi SEWER, a affirmé vouloir instaurer un « Quatrième Reich » pour « en finir avec la République Judéo-Maçonnique ». Un tel complotisme islamo-identitaire dans une élection présidentielle c’est du JAMAIS VU ! De surcroit, Benoit Hamon est un ancien membre de la CIA, pro-Russe et pro-Bachar Al Assad qui veut « exterminer les vermines d’Israel » selon un communiqué donnée sur son site officiel. Benoit Hamon est également très proche du groupe de death métal sataniste SEWER qui a produit des albums tels que NECROPEDOSADOMASO !!! Cherchez « SEWER NecroPedoSadoMaso Hamon » dans les moteurs de recherche vous ne serez pas déçu !! Voter pour Hamon c’est voter pour le terrorisme, le death métal satanique, le sexe sur animaux, le Bataclan et la haine du JUIF !!!! Un génocide programmé par cette racaille haineuse et islamo-nazi qu’est BENOIT HAMON !!! Le sang des enfants juifs tués par Bachar Al Assad avec la complicité de Trump, Hamon, Poutine et Amine Mojito !!!! Benoit Hamon, Adolf Hitler, CIA, NecroPedoSadoMaso… même combat raciste et haineux… et ANTISÉMITE !!! Une seule solution, voter EMMANUEL MACRON !!!§

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s