1,4 problème ?

Capture d’écran 2017-04-04 à 18.30.18.pngles dernières chroniques – 5/4/17

traduction : j’ai 99 problèmes, mais le fait de m’en foutre aussi brillamment résous 97,6 d’entre eux

hier je vous vantais le f…. ameux mot de 4 lettres qui sonne comme un animal qui aime nager dans l’eau froide, ce même animal ami du groupe Beau Dommage qui était allait travailler dans un cirque tout en haut là-bas dans cet état dont on ignore pourquoi il appartient aux USA même si on se doute qu’ils l’ont acquis pour de bonnes raison$…

je vous ai également présenté le discours d’Osho dans lequel il nous démontre la versatilité du mot de 4 lettres en question… fucking brilliant !

faque…

je continue aujourd’hui de surfer le fuck car un de mes amis m’a envoyé ce ptit texte de doctrine fuckienne fucking inspirantque je ne peux évidemment pas fucking traduire…

12 fucking rules for success

1. Do the fucking work. Don’t be lazy.

2. Stop fucking waiting. It’s time.
3. Rely on yourself. The Univers doesn’t give a fuck.
4. Be fucking practical. Success is not a theory.
5. Be productive early. Don’t fuck around all day.
6. Don’t be a fucking baby. Life’s hard. Get on with it.
7. Don’t hang out with fuckwits.
8. Don’t fucking waste energy on shit you can’t control.
9. Stop bullshitting. It’s fucking embarrassing.
10. Stop being a fucking people-pleaser. It’s sad.
11. Stop putting toxic shit in your body. It’s fucking stupid.
12. Stop doing the same fucking thing and hoping shit will change.

– Craig Harper, Stop fucking around book

alors sans trop savoir pourquoi, du fuck un peu partout autour de moi en ce moment on dirait… fucking mystérieux… peut-être la température ?  fucking pluvieux indeed…

et cette citation, ci-haut, qui est passée sur mon fucking radar FB hier, et qui recèle une grande sagesse mais qui, en même temps, me fucking questionne …

en fait, je me demande quel est le fucking 1,4 problème restant ?

faque…

je continue de fucking y réfléchir…

notamment, pourquoi 99 fucking problèmes ?

pourquoi autant, pourquoi si peu ?

et pourquoi ne pas choisir de se foutre aussi brillamment des 99 au complet ?

pourquoi s’en garder 1,4 ?

trop difficile de tout les liquider d’un coup ?

pourtant un seul non regard brillant peut faire la job… car pas plus difficile de se foutre de 99 problèmes que de 97,6… même plus simple… car on a tous de la difficulté avec les fractions et les décimales…

et tant qu’à se foutre des fucking problèmes avec brillance, pourquoi ne pas les fucking flusher tous d’un coup tout d’un coup ?

est-ce trop inconfortable de vivre sans problème ?

car sans problème, qui sommes-nous right ?

alors quel est ce fucking 1,4 problème restant ?

faque… on continue de fucking chercher ?

et si vous fucking trouvez, vous me fucking dites OK ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s