vivre maintenant

les dernières chroniques – 1/12/17

regardez ça… mais je vous avertis, vous n’aimerez vraiment pas ce que vous entendrez ni verrez… ça risque de scrapper votre vendredi, et peut-être même tout votre week-end… mais si vous osez tout de même regarder, attention, je vous mets en garde : vous allez recevoir un gros gros coup de poing d’exclamation sur la gueule… et la conscience…

allez on se revoit dans quelques minutes..

pis ?

pire que vous pensiez non ? moi aussi… vous pensez peut-être que le gars exagère et qu’il est simplement pessimiste, ou dans un passe dépressive ? moi aussi un peu… mais très peu… en fait si vous doutez de la santé mentale du narrateur, rendez-vous jusqu’à la fin et regardez l’origine de ses sources… pas des 2 de pique… du sérieux…

d’ailleurs, récemment, plus de 15 000 scientifiques de 184 pays nous ont ouvertement averti d’un désastre allant en ce sens… pas si loin dans le temps en plus… 20-30-40 ans…

et pourtant… on ne les écoute pas, ou si peu, trop peu… en tous cas les grands médias ni les gouvernements n’aiment pas ce genre de mauvaises nouvelles… encore moins les publicitaires des grands magasins en cette période de fièvre magasinière…

comme si on préférait fermer la lumière, se cacher les yeux, se tourner la tête de l’autre côté et se la mettre dans le sable… en même temps… et se boucher les oreilles… tout en courant par en avant…

sauf que…

personne n’y échappera il semble bien… ni nous, les 99 %, ni eux, les 1 %… tous dans le même bateau… peu importe le bout…

923242_410354212439760_5948692381153680609_n

car c’est ça qui semble être ça les ami(e)s… la terre en a déjà pris beaucoup… et ça s’accélère…

on est comme ça nous les humain(e)s on dirait… on n’aime pas entendre ce que nous disent les sonneurs d’alerte… tirons sur le messager pardi ! ou vendredi…

pendant que l’eau chauffe, on préfère surfer sur FB, jouer à des jeux vidéos, suivre nos téléromans, aller voir un bon gros show d’humour épais et gras en riant jaune et continuer de tenter de mettre de l’argent de côté dans nos REERs pour notre avenir…

sauf que…

ça chauffe les ami(e)s… et ça risque de bouillir bientôt…

très possible que la vie sur la terre telle que nous la connaissons tire à sa fin… à force de  faire disparaître les espèces animales à la vitesse de l’éclair – en fait la moitié de toutes les espèces depuis 40 ans et ça serait exponentiel selon les scientifiques – quelque chose va bien finir par se passer… plus tôt que tard…

en réalité, pas grand chose que l’on puisse faire à court terme sinon vivre le moment, vivre grandement et même temps petitement, vivre humblement… et profitez de ce qui nous est donné right now

on peut freaker devant ces menaces ou vivre encore plus fort… pendant que ça bat le coeur, pendant qu’elle prend conscience notre âme, pendant que l’amour nous anime…

car moi aussi je préfère les bonnes nouvelles, je choisis la beauté, je privilégie la vie…

sauf que…

l’éventuelle mort de la terre est un peu comme la mort éventuelle de notre corps, on ne veut pas trop penser à ça de notre vivant… sauf que l’un et l’autre risquent fort probablement d’arriver… les risques statistiques sont là pour en faire foi…

mais d’ici là, évidemment, un moment à la fois, chaque moment dans la foi…

ce matin, j’aurais aussi pu simplement poster ceci…

12295458_1049350395126246_4008733891833953425_n

car aussi ça la vie right now… pendant que le sable coule dans le grand sablier, que ce vendredi-ci, que ce moment…

et pour le reste, qui vivra verra… mais au moins, on ne pourra pas dire qu’on n’aura pas été averti(e)s…

____
Tiens-toi fermement sur la base de la non-solidité des choses…
– Milarepa (via Jean Gagliardi)

3 réflexions au sujet de « vivre maintenant »

  1. Ravi

    je crois cela
    j’appréhende pour mes enfants et mes petits enfants….
    mais eux aussi devront participer à la solution
    j’approche de la porte de sortie

    l’Europe vient de reconduire l’utilisation du roundop de Monsanto pour 3 ans, tout en sachant que c’est cancérigène, et polluant, que cela détruit les abeilles

    ouf

    Répondre
  2. Jean

    Merci Ati. Oui, ça fesse… et puis c’est la réalité et on va pas se voiler la face ni se mettre la tête dans le sable comme une autruche : ne rien voir et garder le cul exposé à tous les coups de botte est encore la pire des postures, n’est-ce pas ? Nous sommes collectivement dans la position d’un malade qui vient de recevoir un pronostic fatal :
    – Je suis désolé, monsieur/madame, il y a désormais des métastases partout. Nous ne pouvons plus rien faire. Il ne vous reste pas longtemps. Préparez-vous, dites adieu à vos proches, profitez du temps qu’il vous reste…
    Cela arrive à des gens très bien, on en connait toi et moi qui sont passés par là et nous en donné une sacrée leçon de vie en affrontant la réalité avec dignité et sérénité. J’aime beaucoup la fin du docu quand il nous invite tout simplement à aimer…

    Pour retrouver tout de même un peu d’optimisme quant à ce qui s’en vient au-delà de cette fin de cycle, je suggère la lecture de « Celui qui marche avec les esprits », de Hank Wesselman.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s