légèreté lourde de sens

31634078_10155705938836491_8079258058473078784_n

les dernières chroniques – 5/5/18

avril pluvieux, et mai suiveux…

les éléments sont lourds et humides ces temps-ci… terre gorgée, rivières débordées…

la nature se nettoie, la terre se purifie, la vie qui coule…

alors on ouvre les mains et on laisse aller le vieux… comme notre mère, comme la nature, on allège et on s’allège… on se découvre… on se dénude… on redevient poids plume…

et oushhh… que fonde toute cette neige qui recouvrait depuis des mois ces débris oubliés depuis l’automne dernier… et qui se redécouvrent et se révèlent de nouveau à notre conscience… et que coulent les flots de vie divine sur terre…

alors écrire pour alléger, écrire pour laisser sortir les mots de l’âme… écrire pour permettre de lire entre les lignes… écrire…

écrire pour s’extraire de soi… écrire pour titiller l’extase… cet extase qui signifie simplement sortir de soi, un état hors du soi… écrire pour sortir du corps et laisser l’âme virevolter… dans des sphères de plus en plus hautes…

prendre la plume et écrire, pour s’envoler, pour s’élever, pour se laisser déplumer et décoiffer par l’existence…

sortir les mots pour en inviter d’autres, car un flot infini les mots… flow de mots…

petit matin, grand horizon… petit matin plein d’horizon… la vie se déploie à l’horizontal, mais la vie se manifeste de plus en plus à la verticale… une grand chemin de croix en deux axes la vie… avec la jonction en plein coeur…

réel symbole de la croix… retrouver le coeur… et la lumière…

28000646_1739451079451032_2054441748_n

à mesure que l’on vit, l’idée consiste à s’alléger, laisser aller croyances et sentiments du passé, laisser se glisser hors de soi les marques de la vie sur et dans notre corps… printemps, printemps…

la vie, parfois, comme le vol d’un oiseau, semble imprévisible et sans sens… mais comme le vol de l’oiseau, possible que la vie suive un itinéraire prédestiné ? déjà tracé ?

et que malgré cette apparente imprévisibilité, le grand plan ne fait que se manifester tel que prévu… parfaitement… intelligemment…

ou peut-être pas ?

rien à planifier en cette vie, qu’à recevoir tout ce qu’elle nous offre…

alors ainsi soit-elle…

la vie…

________________
La vie est ainsi.

Vous ne pouvez pas vous y préparer, vous ne pouvez pas être prêt.
C’est cela sa beauté, son étonnement, elle vous surprend toujours.
C’est toujours une surprise.
Si vous avez des yeux, vous verrez que chaque moment est une surprise et qu’aucune réponse toute faite n’est jamais applicable.
                                                                                     – Osho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s