Okahe, Basta, dring dring et gratitude

 

les dernières chroniques – 25/5/18

all right ! that’s it that’s all ! que quelques heures et quelques piasses to go… 

dernière journée de la campagne de $ocio$… si vous êtes un(e) régulière de ces chroniques, vous avez très possiblement hâte de lire au sujet d’autre chose right ?

désolé, un brin obsessionnel compulsif le chroniqueur wannabe musicien après qu’il ait

capture-d_ecc81cran-2018-04-11-acc80-04-51-38

 …

splouch splouch final alors ce matin

que quelques heures et cette campagne sera history… une belle et intense histoire elle fut… une belle histoire du pays d’en haut…

et pour boucler la boucle, je trouvais pertinent de vous offrir la pièce Okahe ci-haut que vous pouvez faire jouer en lisant ces lignes et entre, car c’est cette musique qui joue dans la première moitié du vidéo de la promo justement…  vidéo que l’on a tourné il y une éternité de cela, 5 semaines ago…

dans le temps qu’il y avait de la neige autour… en cet avril qui fut pas mal grésil cette année… et un peu Brésil d’ici…

depuis, la neige a fondu, les bourgeons ont bourgeonné et les bibittes – les bibs – sont apparues… tant mieux pour quiconque qui, comme nous ici, a un gazebo avec moustiquaires qu’on étrènera ce soir pour un concert afin de célébrer la fin de cette campagne…

d’ailleurs, pour nous aider à accepter les bibs, peut-être utile de réaliser que lorsqu’il n’y en aura plus de ces chères bibittes, on va être vraiment dans la schnout… l’écosystème est encore minimalement équilibré… la chaîne alimentaire est encore fonctionnelle… une autre façon de les voir ces foutues bibs pour mieux les accepter, ou du moins les tolérer, c’est selon…

un mois donc depuis le lancement de cette campagne et on a presque atteint l’objectif… 200 piasssses to go sur 7 500… d’ici 23 h 59 ce soir en ce dernier vendredi de mai… may the dream come true…

mais j’y pense, vous ai-je dit merci ?

oui oui, plusieurs fois déjà je sais, je ne radote point… alors MERCI en majuscule cette fois et ça ne sera sûrement pas la dernière fois… mais peut-être la dernière dans le cadre de cette campagne pendant qu’elle est encore live ! car bientôt elle sera Okahe !

Okahe est un terme de tradition amérindienne qui signifie today is a good day to die (désolé ami(e)s francophiles mais c’est venu dans la langue de Miller)…

comme je trouvais ça un peu limité et sans appel, je l’ai fait précédé de today is a good day to live et fait suivre de today is a good day to be, to be grateful to be alive… c’est l’un des 12 hymnes en question de cet album à venir et qui reste entier et tout à faire… un de mes hymnes préférés à moi… et dédié à mon ami Gordon Robertson… aho Gord !

alors quoi d’autre à faire qu’une courte retrospective de cette campagne pour me la boucler ?

tout d’abord, l’idée de faire un album germe depuis quelques années dans ma ptite tête de pinotte et dans mes doigts qui gigottent (c’est pour la rime câline de bine)… sauf que je n’ai jamais fait un album et ça ne semble pas si simple, et dispendieux de surcroit… mais comme j’ai vu quelques ami(e)s le faire en $ocio$, why not coconotes me suis-je dit ?

j’ai alors contacté Ganesha que je ne connaissais ni des lèvres ni des dents mais j’avais l’intuition… lui ai parlé de mon idée de faire une vidéo promo… il a saisi tout de suite, et on l’a fait, mariant nos deux folies, et sa technicalité vidéoesque… merci l’ami…

avec le résultat que vous avez sûrement visualisé… mais vous ne saviez peut-être pas qu’on en a fait une version avec une autre musique, de même qu’une version ou je m’autodub en portugais pour mes ami(e)s du Brésil.. ai posté ci-bas si ça vous dit…

puis….

comme à chaque année, depuis l’ère FB, on reçoit de nombreux souhaits d’anniversaire, je me disais que ce serait le parfait moment pour lancer le projet… pourquoi ne pas répondre par un souhait de cadeau à tous ces bons mots reçus – bene dictions – de la part de mes tinami(e)s ?

cadeau qui s’adressait principalement à moi je l’avoue, mais que vous apprécierez aussi peut-être, ça reste à voir et surtout à entendre… de là part, grosso modo, l’idée… alors le 24 avril dernier, le rêve fut mis en ligne…

et ensuite il y eu la chasse aux piasses (pour la rime mautadine)…

cette campagne de $ocio$ m’a décapé le fond catho du ptit pain, m’a chaviré le sens de l’autonomie et de l’indépendance, du ne pas vouloir déranger… ça m’a fait souvent visiter le feeling d’être too much… trop d’exposure, trop de demande, trop de sollicitation… mais parfois, ça prend du trop… pour arriver à du juste assez… parfois trop, c’est juste assez… parfois too much is just enough…

la grande leçon de cette aventure ? il y en a de nombreuses…

tout d’abord quelques clichés, du genre : il faut savoir oser si on veut arriver à ses fins et qui ne risque rien n’a rien… les clichés ne deviennent pas clichés pour rien, ils contiennent tous une part de vérité… alors osons le risque… et risquons l’osé… all the way to New Jersey José… et Josée… et pas que pour la rime, of course…

j’ai appris aussi que les gens sont généreux – VOUS êtes généreux – qu’ils sont prêts à nous aider si on demande clairement… mais il faut demander, le gros de la job se passe là… et parfois ça marche, parfois pas aussi j’imagine… question de timing… mais si on essaie pas right ?

j’ai découvert d’autre part que je connais beaucoup de monde, et/ou que beaucoup de monde me connait… car ce sont eux et elles, vous, qui avez fait de cette aventure un succès… car sans vous tous et toutes, pas de bidous, pas d’album… sans vous nada… sans vous mes hymnes restent tout tranquilles chez-moi, en moi…

et sans vous, de toute façon pas besoin d’album… je pourrais jouer mes hymnes dans ma tête et dans mon petit monde en circuit fermé… mais ces hymnes m’ont botté les fesses, ils m’ont fait sortir de ma forêt et de ma zone de confort… ces hymnes veulent se faire entendre et vous rejoindre, et moi, eh bien je ne suis que leur passeur…

et ça reste à voir et à entendre… je m’y mets dès maintenant… en fait je m’y suis déjà mis…

alors je prendrai quelques jours de pause virtuelle avant de poursuivre l’aventure… car surexposé le chroniqueur wannabe artiste depuis un mois… besoin de silence médiatique, et tac tac tac… besoin de prendre un peu de slack du web… pausa…

mais en terminant, je veux encore une fois vous remercier…

je suis profondément touché, ému, réconforté et encouragé par votre soutien, votre appui, votre confiance, votre amitié, votre générosité… name it…

en fait, les mots me manquent pour exprimer toute ma gratitude, mais les mots sont tout ce que j’ai pour vous rejoindre… maintenant, j’y ajouterai quelques notes et quelques accords…

Okahe !
today is a good day to live
today is a good day to die
today is a good day to be, to be grateful to be alive…

MERCI THANK YOU OBRIGADO GRATIDAO ARIGATO DANKE… ET ETC…

et en terminant, je vous présente, en vrac, quelques éléments de ce dernier mois…
______________________________________
vidéo en portugais et autre musique

31222111_10156115622146830_443088192262897664_n

https://www.dropbox.com/s/5afgry67dip3yr6/Ati%20%40%20Kio-o.mov?dl=0

Capture d_écran 2018-04-23 à 15.47.23

31351503_10160468247695284_5569042411892299340_n

Capture d_écran 2018-04-24 à 14.32.09

Capture d_écran 2018-05-01 à 15.20.31

https://www.dropbox.com/s/5afgry67dip3yr6/Ati%20%40%20Kio-o.mov?dl=0

et qui fera passer le cap de l’objectif de 7 500 $ ?  à voir !
https://fr.ulule.com/les-hymnes-du-pays-den-haut/

2 réflexions au sujet de « Okahe, Basta, dring dring et gratitude »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s