mains tenant le présent

33720454_10156334365722350_6741502219671044096_n.jpg

les dernières chroniques – 31/5/18

traduction : je trouve que c’est une chose terrible que d’attendre d’être prêt(e) à faire quelque chose pour tenter de le faire… je pense que personne n’est jamais vraiment prêt(e) à faire quoi que ce soit… nous sommes rarement prêt(e)s… et il n’y a que maintenant… et vous pouvez le faire dès maintenant… de façon générale, maintenant est un aussi bon moment que tout autre… – Hugh Laurie

on tient la vie entre nos mains… tenant le présent, le possible… entre nos mains tout le potentiel… on tient la vie entre nos mains… toute la vie… mais il faut faire…

car en effet, on ne sera probablement jamais prêt(e) à faire quoi que ce soit avant d’essayer de le faire, avant de tenter… on ne devient peut-être jamais prêt(e) qu’en essayant…

et même essayer est un concept un peu abstrait dans certains cas… soit on le fait, soit on ne le fait pas… genre

capture-d_ecc81cran-2018-04-11-acc80-04-51-38

ou

26047372_10154992682012797_9021063864436763234_n

en fait, je crois que l’on apprend en faisant, que l’on ne peut apprendre qu’en faisant… qu’on ne peut apprendre comment faire qu’en le faisant… on ne devient expert que par essai et erreur… pas 100 % certain de rien le chroniqueur, comme par rapport à quoi que ce soit, mais it makes sense non ? faut le faire pour le savoir…

prenez n’importe quel projet, au choix… tiens, par pur hasard, celui de faire un disque 😉

avant qu’on en fasse un, on ne sait pas tout ce que ça implique… même si on a vu des ami(e)s en produire, même si on travaille dans un studio, même si on couche avec un(e) musicien(ne), rien de comparable à en faire un soi-même… je vous en reparlerai d’expérience dans les prochains mois car c’est le gros projet sur la planche en ce moment…

idem. pour une campagne de $ocio$ pour financer la création d’un album… impossible de savoir dans sa chair et dans ses os tout ce que cela peut soulever en soi que demander des bidous à son monde entier afin de mener mène son projet à terme… et ici, pas le choix, ça prend l’aide des autres… du moins quand on a pas les bidous pour le faire…

oh ! on peut bien imaginer ce que l’on veut dans sa tête, dans sa boîte à fantasmes, dans son kit à scénarios divers, mais tant qu’on ne passe pas à l’action par des gestes concrets et en actions réelles en lien avec le vrai monde de la matière, ça ne restera que des paroles en l’air, que de l’air chaud, que des chimères…

on ne se remplit pas la bédaine à force de lire des menus ou à planifier des festins… faut se mettre les mains dans la bouffe et la bouffe dans sa bouche…

et on dit que la vie ne se passe que maintenant… let see pour voir…

Une réflexion au sujet de « mains tenant le présent »

  1. Samano

    Mon frère plonge dans l’aventure pendant que tu es encore en vie… Si vrai, si juste et pourtant il y a tous les spécialistes de la valse hésitation dont je suis parfois !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s