êtres d’avoir

35071144_10156182908675520_547373047636557824_n.jpg

les dernières chroniques – 23/6/18

traduction: vous n’avez pas une vie, vous êtes la vie… – Eckart Tolle

être et avoir, les deux verbes fondamentaux de la vie…

en général, nous nous considérons comme des êtres d’avoir, des ayant droit plutôt que, par défaut, des êtres de droit… ce qui fait qu’on finit par avoir le droit plutôt qu’être droit…

par langage interposé, on a la vie plutôt que l’être… nous possédons plutôt qu’être possédé(e)s… nous voulons avoir de l’énergie plutôt qu’être énergie…

nous sommes les sujets de la vie… je je je… plutôt qu’objet… ça ça ça…

en pensant avoir la vie, nous nous en séparons, nous restons à part… stand by life

comme s’il y avait une distance entre petit moi ET la vie… comme si on était exclus de cette vie, pas tout à fait dedans… mais pourtant, ne sommes-nous pas la vie elle-même ? chacun chacune des manifestations uniques de la grande vie qui bat en tout et en tous et toutes ? ne sommes-nous pas des marionnettes mues par la vie même, habitées par l’essence fondamentale de la vie ?

en ayant la vie, on dirait que nous nous considérons comme des spectateur/trices plutôt que partie intégrale du grand show humain… pourtant, nous sommes des acteurs/trices et non de simples watchers…

quoi qu’un certain courant méditatif nous incite à observer avec un oeil extérieur tout ce qui se passe en soi et autour de soi… deux perspectives finalement…

mais en ayant, nous sommes davantage des sujets qui ont une expérience plutôt qu’être l’expérience elle-même… pourtant nous sommes la vie avant de l’avoir non ?

de toute façon, peut-on avoir quoi que ce soit dans la vie, fut-ce t’elle la vie elle-même ? même notre vie n’est pas vraiment notre vie, ce n’est que la vie qui nous passe dedans…

quand nous naissons, nous sommes, nous ne pouvons qu’être… nous ne sommes pas séparés du tout… nous sommes la vie, nous sommes vie… cette vie qui est alors plus grande que soi et qui nous avale, qui nous fait bouger, nous mouvoir et nous émouvoir… par la suite, avec la construction de l’égo, avec l’échaffaudage de notre personnalité, de notre identité personnelle, on dirait que nous finissons par penser avoir la vie plutôt que de l’être… comme si on prenait un pas en arrière pour s’en détacher un peu…

intéressant comment les mots définissent l’expérience non ? non, en effet, peut-être pas nécessairement…

finalement, on nous prête, pour un moment, un ptit bout de vie… on peut l’avoir ou l’être, c’est selon… avoir sa propre vie entre ses mains…

pourtant, si on l’a, on risque de la perdre… tandis que si on l’est, pas vraiment possible de ne plus l’être car tant qu’il y a de la vie en nous, nous la sommes… je pense donc je suis… et non pas j’ai donc je suis…

suis comme dans être, et suis comme dans suivre… je suis la vie car la vie avance tout le temps… avancer en arrière disait le chauffeur de bus…

mais au-delà des mots, au-delà de l’être et de l’avoir, nous sommes ici…

mais nous sommes si suspicieux/ses parfois devant la vie… comme si la vie voulait nous flouer… pour preuve, les expressions je me suis fait avoir… ou je me suis fait faire… ou on m’a eu

petits jeux d’emmental ce matin en ce début d’été… juste pour avoir du fun et pour être en vie… drôle de saison d’ailleurs que celle-ci qui est si courte qu’elle porte comme nom le verbe être au passé…

alors, comme les Beatles, let it be

et ainsi soit-il

Une réflexion au sujet de « êtres d’avoir »

  1. Burich braun

    The more one has,
    The less one is.
    And Unpossessed abundance is totally compatible with being that abundance.

    So don’t throw everything out just yet.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s