frivoles réflexions thanksgiviennes

46107010_10157026979992755_6754543844915675136_n.jpg
les dernières chroniques – 22/11/18

traduction : selon Rumi (ou quelqu’un d’autre), le fait de remercier pour l’abondance dans notre vie est plus important que cette même abondance

alors faudrait remercier les bonnes personnes quand on rend grâce… surtout en cette journée de thanksgiving american…

46498099_2192324477464757_8690381752360763392_n.jpg

de rien… en effet…

car on a trop souvent tout faux… on se croit chez-nous et on veut empêcher les gens qui nous nourrissent de venir s’y installer… pourtant…

faudrait clarifier les affaires dans notre tête et dans notre coeur… et ça nous concerne tous et toutes, nous les choyé(e)s de l’existence, pas seulement nos voisins d’en bas…

décidément, en tous cas, down south où c’est aujourd’hui la thanksgiving, pas d’un mur qu’ils auraient besoin (ou d’une armée en attendant) mais davantage d’un miroir géant… makes sense… that’s my kind of religious question…

Capture d’écran 2018-11-02 à 02.30.00.png

réflexion en cette journée : bien sûr que l’on peut être reconnaissant(e) et appréciatif tant que soi-même, notre famille et nos proches sont sains et saufs, en sécurité, avec un toit, de la chaleur et de la nourriture, mais n’y a-t-il pas plus à faire ?

ne devrait-on pas être seulement satisfait(e) tant que chaque personne sur terre soit aussi choyé(e) que nous-même ? car une seule et même grande famille…

je sais je sais, exigeant et impossible à faire tout de suite… délicat équilibre entre apprécier ce qui est et vouloir le mieux pour le plus grand nombre…

42974886_10157217675569523_284284108660539392_n.png

alors on peut toujours prier… mais éclairantes ces paroles de Mère Térésa qui affirme que ce n’est pas nécessairement la prière qui change les choses, mais que la prière nous change nous-même, et que c’est ensuite à nous de changer les choses…

45146063_10212449541261116_4810833528704991232_n.jpg

et avant que le monde entier soit heureux et en sécurité, important de commencer à apprécier les plus petites choses, genre chaque souffle de vie qui nous est accordé… chaque inspiration, chaque expiration… et l’espace entre les deux… jusqu’à preuve de la fin du courant d’air…

45504990_10211307983769939_6484882446335606784_n.jpg

mais qui suis-je pour juger le monde qui m’entoure ? moi qui a mes propres biais…

23755101_875680029274808_2899572364413986463_n

alors, grandir jusqu’à devenir le monde entier ?

en terminant, malgré l’apparente folie du monde actuel, pas fou de garder un certain sens de l’humour…

car comme l’amour propre de Narcisse in charge down south, l’auto-appréciation et trop d’amour propre pourrait finir par se retourner contre soi…

45628120_10218147084336834_9149199270207815680_n.jpg

dindon dindon…

allez, happy thanksgiving…

de rien…

2 réflexions au sujet de « frivoles réflexions thanksgiviennes »

  1. modion

    Happy Thanksgiving américain, mon frère! J’appellerai Michel et Kelsie ce soir. Bisous, et en ore merci pour votre beau concert.

    Mes vacances étaient super agréables. Je suis revenue avec une trentaine de piqûres de punaises de sable. Ça pique en pas pour rire… une première expérience de la sorte… jamais fini d’apprendre! X

    Monique

    >

    Répondre
    1. atidion666 Auteur de l’article

      allo Mo…
      heureux que les vacances aient été bonnes… malgré tes nouvelles expériences… vaut mieux avoir les bibittes sur le corps que dans la tête…

      as-tu vu les photos du concert d’Alain ? super belles

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s