Zenith hivernal / au coeur de l’hiver

10689952_692803354132127_4229702877085538052_n

••• les zultimes chroniques – 31/1/19

on dit que l’hiver débute officiellement le 21 décembre… mais ici c’est full blanc depuis le 9 novembre… et on a connu de nombreux – 20 degrés déjà, comme c’est encore le cas aujourd’hui… gros ziver so far

on dit aussi que c’est le 21 mars qu’arrivera officiellement le printemps… si vous permettez, mon oeil… l’an passé il a neigé tout le mois d’avril…

mais pour les Amérindiens, qui ont eu des siècles pour observer les saisons ici avant qu’on leur amène notre foutu progrès, il y a au moins 6 printemps… makes sense… la fin mars a peu à voir avec le début mai… et rime encore moins bien avec juin…

contrairement aux dattes, les carrés aux dates saisonnières ne tournent pas rond… surtout dans les coins…

si l’hiver dure trois mois, techniquement le point central de l’hiver devrait se situer autour… d’à peu près exactement aujourd’hui… 31 janvier, date fatidique… et point tournant hivernal…

si on peut mettre en doute le début – 21 décembre ? – et la fin –  21 mars ? – de la longue saison, on ne peut par contre nullement remettre en question la date du coeur de l’hiver…

la simple évocation du 31 janvier – à moins 20 quelques degrés en plus – renvoie immédiatement au zénith de l’hiver, au plus profond de la saison de l’hibernation… à ce moment que l’ours dort le plus solide ?

dès qu’on entre dans février, comme on le fera demain, nos épaules tomberont de 6 pouces et l’espoir printanier renaîtra…

premièrement parce que février n’a que 28 jours 3 années sur 4, donc il passe vite…

et parce que sa lumière croissante annonce quelque chose…

plus de vie, plus de lumière, un printemps à venir… et pour les enfants, une semaine de relâche début mars… break qui coupe l’hiver, nous fait jouer dehors et annonce la vie à revenir…

si février est léger et annonciateur de clémence et de printemps à venir, janvier est long avec ses 31 jours bien sonnés, et résonne profond et creux en nous, sous tendant lendemain des fêtes, froidure, longueur et noirceur… rite – et mois – de passage…

même si les jours ont pourtant déjà commencé à rallonger, mais ça on ne le remarque pas vraiment en janvier…

tandis que dès que l’on dit février, zoup ! la vie et la lumière renaissent… l’espoir nous revient au coeur…

même si l’hiver est une formidable saison remplie de beauté, de pureté et de profondeur, elle nous met tous et toutes à l’épreuve… pas pour rien qu’hier était la journée dédiée à la santé mentale… c’est à ce moment de l’année que les craques de notre âme se révèlent… mais comme disait Leonard Cohen, aussi là que la lumière peut s’y infiltrer…

j’aurais pu vous présenter une image blanche, froide, croustillante et glaciale pour représenter ce 31 janvier, mais en vérité en vérité je vous l’écris, c’est le coeur qui symbolise cette date fatidique et qui émerge en ce 31 janvier… le coeur dans l’hiver…

au milieu de l’hiver, vive le coeur qui réchauffe et qui se met à battre l’attente du printemps…

10689952_692803354132127_4229702877085538052_n

et que vienne février…

Une réflexion au sujet de « Zenith hivernal / au coeur de l’hiver »

  1. Prashanti

    Je suis à Ngapali beach…vers le sud ouest du Myanmar.
    La plage est superbe , la mer est rafraîchissante.
    J’en profite aussi à votre santé.
    Mon plaisir se terminera dans 4 jrs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s