enwèye à maison

Capture d’écran 2019-03-15 à 04.29.09.png

••• les zultimes chroniques – 11/6/19

traduction: et dans la forêt je vais, pour perdre ma tête et trouver mon âme

ces temps-ci, je passe beaucoup de temps dans la forêt… en fait, pratiquement tout mon temps… pas loin de la maison, mais full en forêt…

du temps en forêt autant pour construire, nettoyer les bois, que pour jouer ma musique…

cette année, le printemps a mis du temps à se pointer mais maintenant c’est fait… l’été qui s’est même pointé ce week-end… bye bye nuages, welcome soleil…

il a tant tarder le printemps cette année que même les bibittes sont appréciées… car elles sont signes de feuilles naissantes, signes de vie, manifestations inévitables du grand cycle de la vie… bibittes, oiseaux et le reste…

pour se protéger un peu de nos petites amies piquantes, on fait des feux, on met de la crème et on continue de vaquer à nos occupations… car elles ne nous arrêterons pas…

les arbres, la terre, le silence, les oiseaux qui chantent, le calme environnant… tous des éléments de guérison, de sécurité… home sweet home

ressourçant de se débrancher, de re-mettre ses mains dans la terre, de se faire piquer, d’écouter le vent, de prendre soin des arbres et de les tailler ou les couper lorsque nécessaire… au service de la nature…

simplicité d’action, simplicité d’être…

économie de mots et de pensées…

à la recherche de son âme…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s