accepter, apprécier, aimer, changer, etc.

67089911_434422427146775_8858932976478584832_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 18/8/19

traduction: mon Dieu, accorde-moi la sérénité d’accepter les gens que je ne peux changer, le courage de changer celle que je peux, et la sagesse de savoir que cette personne n’est nulle autre que moi-même… – auteur inconnu, variation de la prière de la sérénité des AA, via mon amie Kerry

beau twist de la prière de la sérénité… version crémeuse…

pour ceux et celles qui ne connaissent pas la version traditionnelle, la voici:

Mon dieu donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer,
le courage de changer les choses que je peux changer
et la sagesse d’en connaître la différence…

sérénité, courage, sagesse, les trois termes clés ici… peu importe la version… 😉

comme on ne peut changer personne d’autre que soi-même, alors acceptons le monde tel qu’il est… plus simple… car sinon le défi est vaste…

alors attardons-nous à soi-même… prendre conscience, observer, porter attention…

et même soi dans le fond, peut-on vraiment se changer ?

au mieux, peut-être possible de changer certaines de nos façons de voir le monde, quelques croyances, ou encore certaines de nos attitudes et/ou comportements…

car ce que nous sommes fondamentalement est peut-être un noyau dur ? un poste d’observation logé en notre corps ?

peut-être que notre visage original ne peut changer, être changé ou se faire changer…

peut-être un noyau dur sommes-nous ?

très plausible que l’observateur en soi ne puisse changer, que sa périphérie qui le peut…

plutôt que de vouloir se changer soi-même, même si cela est possible, meilleure idée de premièrement accepter en totalité tout ce que nous sommes ? tout ce que l’on a fait, fait et fera, tout ce que l’on a pensé, pense et pensera, ce que l’on a ressenti, ressent et ressentira ?

car on dit que prendre conscience de quelque chose en soi le transforme immédiatement…

que lorsqu’on pointe la lumière de la conscience sur un coin d’ombre, automatiquement cette ombre disparait…

et ensuite, reconnaître, apprécier et aimer ce que l’on voit, même si pas toujours facile à regarder en pleine face… car toujours confrontant de se regarder soi-même en pleine face… rencontre entre quat’zieux…

face à face avec soi-même… toujours que cela au fond non ? pas d’autres, que soi projeté partout sur le monde ?

car au fond, est-il vraiment possible de changer ?

ou plutôt s’aimer ?

anyway…

belle journée pour mettre tout ça en pratique…

Une réflexion au sujet de « accepter, apprécier, aimer, changer, etc. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s