Padrinho, padrinho

66222431_2455734397780176_381811262490673152_o

••• les zultimes chroniques – 9/10/19

traduction: le seul point où l’éternité croise le temps se situe dans le moment présent…

je vous présente mon Padrinho… Padrinho Luciano…

mon parrain, mon inspiration, mon modèle en terme de Padrinho… un homme si ordinaire, un homme extra ordinaire… simple et groundé…

Padrinho que je suis devenu un peu malgré moi… jamais eu ça comme plan de match… c’est à lui que je pense souvent en ces temps médias hectiques… car il en mène large dans son église au Brésil mon Padrinho… grosse grosse église qu’il porte sur son dos… moi, toute petite… alors je ne peux qu’imaginer…

et ma Madrinha,  Mamae Sonia…

53320093_305761926960041_8794218393537347584_n

nous avons été reconnus par Santé Canada comme organisation autorisée à importer et à servir le thé Daime dans le cadre de nos cérémonies religieuses et spirituelles en décembre dernier… auparavant, depuis juin 2017, ce processus de libéralisation a été autorisé pour 2 églises grâce au travail acharné de Mme Jessica Rochester de Ceu do Montréal, puis c’est 4 églises et maintenant 5 avec nous qui avons ce privilège… quelques autres groupes seraient en cours de ce même processus…

grand privilège et tout aussi grosse responsabilité… nous devons honorer la confiance que nous a accordé Santé Canada…

on dirait que depuis que quelques églises ont reçu cette permission de la part de Santé Canada, les médias s’intéressent davantage à l’ayahuasca… ce qui n’est pas si surprenant… bonne occasion d’informer…

mais c’est souvent, et de façon surprenante, par le biais de meurtres (ou de suicides) comme point de départ qu’on s’intéresse à ce thé qui ne laisse personne indifférent…

rapport ? moi non plus je ne le vois pas…

autant dans le reportage d’Enquête diffusé en décembre 2018 sur RC (dont la journaliste est débarquée chez-moi sans avertissement et avec qui j’ai  refusé de collaborer car nous étions alors en attente d’une réponse du ministère de la santé, donc en état de fragilité, (au moins elle a respecté ma requête, merci)…

que dans District 31 alors qu’un jeune homme aurait apparement tué et crucifié (rien de moins) sa mère sous l’effet du thé, lui disant en avoir grandement besoin, et en amour avec la leader d’une secte mystérieuse (calquée sur l’église présentée dans Enquête) qui ferait le trafic du thé car ils en importeraient 30 litres par mois (rien à voir avec la réalité)…

depuis quelque temps, mystérieusement, plus rien dans D31 au sujet de cette histoire (je suis rendu même un peu accro à D31 après avoir commencé à suivre l’émission pour savoir ce que l’on rapportait du «thé maléfique»… c’est d’ailleurs en visionnant le documentaire d’Enquête que Luc Dionne a dit avoir été «scandalisé» par cet enjeu social… drôle de point de départ… pourtant il nous aurait fait plaisir de l’informer de notre réalité beaucoup plus simple et ordinaire que ça…

puis, il y a quelques jours, La Presse rapportait un prétendu suicide d’un québécois (on comprend qu’il n’est même pas certain s’il avait bu du thé en question dans l’article) quand il séjournait dans un centre d’ayahuasca au Pérou et qui terminant l’article en pointant les 5 églises légales autorisées par Santé Canada, dont nous…

rapport ? moi non plus je ne le vois pas…

pas surprenant que le thé sois présenté sous un angle problématique et menaçant quand c’est l’émission Enquête qui porte son regard sur le phénomène… à quoi d’autre aurait-on pu s’attendre ? ça aurait grandement différent si Découverte et Charles Tisseyre s’y serait intéressé…

mais les choses sont ainsi en ce bas monde… homme et hommerie…

nous les humains, on aime ça quand ça va mal, quand saigne, quand c’est sensationnel… sex, drugs et drôles de religions… avec en plus, en cette époque particulièrement délicate et activement médiatique, un doute généralisé face à tout ce qui touche au religieux, aux religions… laïcité oblige… en réaction aux extrémismes de divers acabits…

ces temps-ci, de nombreuses fake news circulent autour de notre sacrement et de nos pratiques spirituelles…

irai dans les médias bientôt afin de rétablir certains faits… pas pour nous défendre, car on n’a rien à se reprocher… pour rectifier, pour préciser, pour informer… que pour dire au monde qui nous sommes, et ce que nous faisons…

transparence, impeccabilité, droiture et sincérité…

et pour dire que bientôt, le 19 octobre, ceux et celles qui sont intéressés à avoir accès à de l’info de qualité, pourront le faire dans le cadre d’une conférence (voir bannière ci-haut)…

et c’est l’image de mon Padrinho que je garderai en mon coeur et en tête lorsque je prendrai la parole… et de ma Madrinha…

et celle de Mestre…

72346708_10217915093341037_7643464288341852160_n.jpg

et celle d’Osho…

68758606_2356211717826896_4719146460950560768_n.jpg

mes protecteurs, sur terre comme dans les Cieux…

à suivre…

6 réflexions au sujet de « Padrinho, padrinho »

  1. Ravi

    ça fait 35 ans que je travaille avec des porteurs de projet et des chefs d’entreprise, les accompagnants dans leur gestion d’organisation
    ces gens portent une vision qui souvent les dépassent, et tel un pilote d’avion qui ne peut atterrir (Osho a vécu cela), ils/elles ne lâchent pas, ils/elles n’en sont pas capable, dépassé par ce projet qui les fait vibrer
    ils ne sont pas parfait, mais son honnête avec leur vision et crée autour d’eux un magnétisme qui entraîne à leur suite
    je veux te reconnaître dans ton engagement, ta perspicacité, ton dévouement qui me dépasse des fois, ta capacité de recul pour évaluer les gestes à poser et + sur le chemin du Daime
    merci

    Répondre
  2. Prashanti

    Je dois dire que tout ce qui se passe autour de cette pratique est dérangeant.
    Ça prend du courage pour continuer…
    Merci.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s