sweet sweet home, tout de suite

73321648_10157528025889223_7499010961785749504_n.png

••• les zultimes chroniques – 25/10/19

traduction: «la maison» n’est pas le lieu où vous êtes né(e), cette «maison» est juste là où cessent vos efforts pour tenter de vous échapper… – Naguib Mahfouz

j’ai piqué cette citation à ma nouvelle amie J. qui l’a postée hier…

car ces mots m’ont tout de suite parlé, ils m’ont immédiatement interpellé…

car nous cherchons tous ce home, LE home…

unique et ultime home…

ce ah !

cette sensation où tout s’arrête, où tout est parfait, cet état où l’on se sent complet, à la bonne place, au bon moment, sans temps en fait… ce X, cette zone, que certains appellent aussi être sur la coche… quand aucune question ne se pose… et où aucune réponse n’est requise…

mais ce home n’est pas un lieu physique, ni temporel…

parfois, ce lieu est lié à certaines personnes, à des gens ou à un groupe de gens qui nous font nous sentir bien… mais encore là, que parfois… car à la base, le home est individuel… mais parfois on peut le vivre en famille, en groupe…

fondamentalement, c’est en nous que ce home réside… car peut-être pas nous qui résidons en ce home, peut-être que c’est lui qui réside en nous… la maison qui nous habite ?

au lieu de le chercher, peut-être qu’on devrait tout simplement se laisser trouver par le home ?

parce que parfois, on oublie que nous sommes toujours au home, et ce home est toujours en nous, mais parce que la mémoire est une telle faculté, on doit se le rappeler… parfois, souvent même… en fait, quand on y pense, impossible de ne pas être au sweet sweet home…

alors en ce petit vendredi matin d’octobre, full home, rappel amical que le home est toujours là et que nous y sommes aussi… note à moi-même, mais pourquoi ne pas le partager ici avec vous chers lecteurs/trices ? car nous oublions toutes et tous régulièrement… tous égaux devant la quête back du home…

comme disait notre beloved, il n’y a rien à faire pour revenir à l’intérieur de soi… il n’y a qu’à arrêter de sortir de soi, qu’à cesser de quitter la maison… nous y sommes déjà, tout le temps, impossible d’être ailleurs… que notre tête qui nous en éloigne…

nous venons de ce home, nous vivons en ce home et nous retournerons à ce home…

ce home nous habite, ce home est notre résidence principale, et secondaire, ici sur terre… et encore plus haut dans le pays d’en haut… et celui d’en bas… comme au coeur de notre coeur… au coeur du monde…

en fait peut-être que le home tant recherché est davantage un coeur qu’une maison ?

ce home est notre berceau, notre pouponnière, notre jardin d’enfant, notre garderie, notre école de vie et notre résidence funéraire… du berceau au lit de mort… notre bateau, notre navire, notre véhicule, d’ici et au-delà…

ce home est tout, et tout est ce home…

ce home est sweet, sweet sweet home, ici, tout de suite ce home…

ce home est toujours ici, juste là, et on s’y retrouve immédiatement dès qu’on arrête de tenter d’être ailleurs…

alors puisque si simple, enwèye à maison

COMING HOME                         

We are coming home
Safely coming home
We are coming home
Sweet home again

As we are approaching
Getting closer and closer
We all have to leave
Our luggage behind

As we’re getting nearer
Getting lighter and lighter
We’re finding our way
Back home again

Para sempre home again 4 x

Une réflexion au sujet de « sweet sweet home, tout de suite »

  1. Paripurna

    Doux doux à mes oreilles et cadeau pour mon 💖 Merci.
    Home is where the heart is, Côme le disent aussi plusieurs grands sages que l’on connaît🙏

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s