porter attention

78797518_2213150948994649_8793613434508804096_n.jpg

••• les zultimes chroniques – 18/12/19

ça fait 8 ans que j’écris quasi quotidiennement mais je n’ai pas vraiment de contenu à transmettre… j’écris simplement par amour, pour jouer avec mots… en fait j’écris par habitude matinale pourrais-je même dire… une habitude que j’aime et apprécie… une habitude pour partager mes questionnements avec moi-même, en public, avec vous, avec la vie…  même si je ne sais pas vraiment non plus qui VOUS êtes, à part quelques ami(e)s réguliers qui commentent… hello friends d’ici et de par le monde

pendant 30 ans, j’ai guidé des méditations et des ateliers dits de croissance, mais j’ai mis terme à cette activité il y a quelques années toutefois, ne me sentant plus apte à oeuvrer en tant que thérapeute, ne sentant plus que j’avais quoi que ce soit à enseigner à personne d’autre que moi-même…

j’ai enseigné pendant 20 ans à-propos des divers contextes d’usage des substances psychotropes depuis le début de l’humanité au département de toxicomanie à l’université de Sherbrooke, et là, évidemment, j’avais un certain contenu à transmettre… même si c’était un cours universitaire, c’était secondaire comme objectif, élémentaire cher(e)s lecteur/rice (jeu de mots)…

ce qui m’intéressait dans le domaine de l’enseignement, c’était surtout que les étudiant(e)s apprennent à penser par eux et elles-mêmes, qu’ils et elles se fassent une tête par et pour eux-mêmes… mais je prends ma retraite la semaine prochaine… dernière saison de correction et pouf ! l’inconnu ensuite…

depuis quelques années, je guide des cérémonies spéciales avec silence, chants et musique, mais là non plus, pas de contenu particulier à convier… qu’un espace à tenir, que de la musique à jouer désormais, qu’un silence à écouter avec mes frères et mes soeurs… pour que les êtres d’en haut fassent le travail…

malgré toutes ces activités de transmission diverse, je considère que je n’ai rien à enseigner à personne, car très sincèrement, votre sagesse vaut la mienne… nous sommes tous égos devant la vie…

tous des étudiant(e)s qui tentons du mieux que l’on peut de saisir le grand mystère… tous et toutes tentant de faire du mieux que l’on peut en cette existence avec ce que l’on a entre les mains, dans la tête et le coeur… et entre les deux oreilles comme on disait jadis…

tous de simples êtres humains, des personnes, qui tentons, entre la naissance et la mort, de retrouver le sens profond de cette incarnation… de se souvenir pourquoi notre âme a choisi de se retrouver en corps… encore car parait que ce n’est pas la première fois…

car comment penser comprendre quoi que ce soit de la grande et petite vie quand on ne sait même pas pourquoi on s’est incarné(e) ?

l’autre jour, quelqu’un m’a offert de me rencontrer pour m’aider – selon ses dires – dans mon étude intérieure… je ne sais pas trop ce que cela veut dire pour lui mais par principe, j’ai dit oui car je me fais un devoir – le plus possible – de demeurer ouvert à recevoir du feedback…

la plupart du temps…

car d’un côté, je veux rester ouvert pour apprendre sur moi-même, mais de l’autre, je ne suis pas vraiment intéressé à savoir ce que les autres pensent de moi et ce qu’ils pensent que je devrais faire pour grandir…

car je ne veux plus grandir… quand j’étais petit, je voulais devenir grand… maintenant que je le suis, je sais que je suis toujours demeurer petit, le petit gars qui ne sait pas, qui ne sait rien…

un ptit gars qui pensait savoir mais avec le temps qui passe, ce ptit gas réalise qu’au fond il ne sait pas grand chose, sinon rien… car comme Socrate, Platon et Jean Gabin, la seule chose que je sais est que je ne sais rien…

de mon côté, plus vraiment envie de donner de conseils à personne… assez de travail à faire à tenter de me comprendre moi-même, de même que le mystère qui gravite autour de moi et dans lequel je gravite…

alors penser pouvoir aider les autres avec leur propre réalité dont je ne sais rien ?

non merci…

pas que je me fous des autres… au contraire, grand respect pour chacun(e)…

simplement, je ne pense tout simplement pas avoir une meilleure perspective que la vôtre sur votre réalité… de toute façon, qu’est-ce que la réalité ?

nos points de vue se valent chers lecteurs/trices…

tous et toutes en apprentissage dans ce grand laboratoire, en cette grande soupe…

autant par la musique partagée en cercle que par ces quelques mots matinaux, mon unique intention n’est que de faire contact avec vous…

simplement, humblement, humainement…

que partager mon humanité, exprimer les doutes et les questionnements qui vivent en moi, qui me passent par la tête et le coeur… poser et exposer toutes les questions qui m’habitent ici bas…

et comme la plupart d’entre vous j’imagine, tenter de déployer mes ailes pour reconnecter avec l’immensité de l’existence… les deux pieds sur terre, ailes toutes déployées…

et comme le dit Mme Singer, réveiller notre richesse…

prestar atençao… porter attention…

com amor… avec amour…


un bel exemple de transmission… vieux vidéo mais riche riche riche…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s