c o m m u n i (Q U) e r

541813_10151227563857797_1399233455_n

••• les zultimes chroniques – 6/1/2020

cette superbe image de mots enlaçants m’a été ramenée par les souvenirs de FB l’autre jour…

j’avais utilisé cette image il y a quelques années pour écrire et décrire combien j’aime écrire… et dans décrire il y a écrire…

je disais jadis combien j’aime les mots, mais aussi combien les mots m’aiment…

quand même, les mots m’aiment…

or, plusieurs d’entre nous entretenons une relation ambivalente avec les mots…

car autant les mots peuvent être utiles parfois, pour communiquer, pour révéler ce qui vit en soi, les mots peuvent aussi être dans le chemin entre nous et les autres, ente nous et la vérité, entre nous et la description de ce que l’on voit, sent, pense, vit…

car les mots sont finis, limités… les mots servent la matière, mais moins bien l’essence des choses…

mais si on s’applique bien, les mots peuvent presque dire l’indicible… car c’est le tissage entre tous ces mots qui compte… en effet, pas que les chiffres qui peuvent compter… les mots aussi…

car si un seul mot est limité, même s’il a plusieurs sens, l’assemblage des mots peut arriver à nous permettre de dire avec de plus en plus de précision ce que l’on veut transmettre out there… les mots sont un liant entre celui et celle qui écrit et l’autre qui lit… qui lit qui lit, les mots chatouillent nos âmes…

et en même temps, au-delà de les utiliser pour communiquer, on utilise les mots en relation avec soi-même…  certain(e)s parlent tout seul(e), d’autres à autrui…

mais on se parle aussi à soi-même à l’aide des dits mots… on se parle et on s’écoute… et on se prête attention, et on s’interprète…

et parfois, quand on se parle, on se comprend, parfois pas… et quand on ne se comprend pas soi-même, bien difficile de comprendre autrui… vous me comprenez ? pas grave, moi non plus… pas toujours du moins…

mais pour communiquer, tout de même, une chance qu’on a les mots… et surtout l’agencement créatif des mots car en jouant avec les mots, on arrive à dire de plus en plus précisément à raffiner ce que l’on veut transmettre… posséder un large vocabulaire est utile en ce sens…

mais pour bien saisir les mots, on doit aussi les écouter car les mots nous parlent… il faut laisser les mots nous parler car notre relation avec les mots est bi directionnelle… on les utilise et en retour ils nous permettent de nous dire… se taire et se dire, l’idée est de trouver l’équilibre…

pour communiquer, on utilise les mots, mais à l’intérieur de la communication, il y a le désir de communier… en soi, entre nous et avec le reste de l’univers…

pour cela, souvent rien de mieux que le silence, et la musique… mais les mots font aussi du mieux qu’ils peuvent, les mots font leur job…

car dans communiquer, il y a communier… sans QU, ni tête… mais avec le coeur grand ouvert…

alors merci lecteur/trices de donner vie à mes mots car sans vous, ils s’ennuieraient… et tourneraient dans le grand vide alphabétique…

car au-delà de la communication, il y a la communion… et c’est bel et bien l’intention de mes mots dits… écrits…

 

 

3 réflexions au sujet de « c o m m u n i (Q U) e r »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s