bienveillons-nous

82870234_3316262131739162_3576663299399539417_o

♥♥♥ – 20/6/2020

l’amour au temps du Corona / déconfinement in progress…

tant d’inquiétude et de peur autour de nous en ce moment… tant de frustration et d’irritation qui culminent jusqu’à la colère… bouillonnement humain… positions campées et affirmées, parfois jusqu’au manque de respect fondamental…

masque ou pas, liberté limitée, vivre ensemble complexe avec des règles sociales souvent confuses et irritantes – 1 mètre, 1,5, 2 alouette – tellement que parfois on ne sait plus trop quoi penser… alors on sent et on ressent beaucoup… beaucoup beaucoup…

mais avant de pitcher toutes ces réactions vers l’extérieur, réalisons que tout ce qui monte face à l’environnement social actuel nous appartient… matière première personnelle…

alors souvenons-nous de demeurer humain, humaine, tout en sentant et en affirmant ce qui est juste pour soi, et tout en respectant les attitudes et comportements différents des nôtres… car ni meilleurs ni pires, que différents…

alors écoutons-nous, soi-même et les un(e)s les autres… et respectons-nous les un(e)s les autres… jusqu’à nous aimer les un(e)s les autres comme aurait jadis dit quelqu’un de la grande famille humaine…

la moindre et plus importante chose à faire en ce moment tendu de l’humanité…

alors ce matin, un pot pourri de mots des autres…


tout d’abord ceux de Ram Dass

j’aimerais jouer le rôle d’une personne qui a suffisamment exploré sa propre conscience (et insconscience, ndlr 😉 que si jamais les choses se corsaient, autant en termes d’environnement, d’enjeux sociaux, d’oppression, de protection des plus démuni(e)s – peu importe – je pourrais être impliqué(e) sans être «pris» dans ma propre réactivité, sans avoir peur et ce, afin que je puisse faire partie de la solution et non du problème…


puis ceux de Jeff Foster

EMPATHIE: LORSQUE LE SYSTÈME NERVEUX SE RÉJOUIT

La plus belle qualité chez un être humain, à mon humble avis ?

La capacité d’écouter profondément.

Pour écouter à partir de la Présence, de l’immobilité.

Pour écouter sans essayer de réparer quelqu’un, de le changer ou de le «sauver».

La possibilité de permettre à un autre d’être exactement comme il/elle est.

Ne pas donner de conseils non sollicités. Ne pas leur enseigner les dernières recherches psychologiques ou l’enseignement spirituel «le plus vrai». Ne pas essayer de les modeler, de les manipuler pour qu’ils/elles correspondent à un concept de qui ils/elles «devraient» être. Ne pas projeter son propre traumatisme – ou nos réponses traumatisantes – partout.

Simplement écouter.

Écouter avec un esprit ouvert et un cœur ouvert et un système nerveux réceptif. Leur permettre de respirer, d’exprimer, de pleurer, de questionner, d’être complètement unique, de s’étendre dans l’espace, de découvrir leur propre vérité.

J’ai rencontré des experts mondiaux de l’intimité, des relations et de la communication honnête qui sont incapables de le faire. J’ai rencontré des gourous spirituels, des soi-disant «maîtres éclairés», des psychologues experts et des coachs de vie qui sont totalement incapables de le faire. J’ai rencontré des professeurs et des auteurs populaires sur «l’écoute du cœur», «l’espace de détention», la «conscience pure» et la «spiritualité incarnée» qui sont incapables de le faire.

C’est un cadeau rare que celui de permettre aux autres d’être exactement comme ils sont.

Cassé(e). Entier(ère). Triste. En colère. Apeuré(e). Perdu(e). Réveillé(e) ou endormi(e). Peu importe.

Simplement les écouter avec chaque fibre de son être.
Les recevoir par les sens, écouter comme les animaux sauvages de la forêt.
Les emmailloter dans une attention non distraite et fascinée.
Pour les envelopper d’une Présence silencieuse et chaleureuse.
Pour leur faire sentir – dans ces moments précieux lorsque vous êtes ensemble – comme s’ils étaient le plus aimé(e)s de tout l’Univers.

Lorsque vous ressentez ce genre d’écoute sacrée de la part de quelqu’un, c’est indéniable.

Il ne peut pas être fabriqué.
Il ne peut pas être truqué.
C’est tout à fait rare et saint.
Ce n’est rien de moins qu’un amour inconditionnel.

Votre système nerveux le sent et se réjouit.


puis ceux de John de Ruiter (que je choisi de ne pas traduire car poétiques)

Soften in your heart and you know.
Open in your heart and you see.
Live like that and you understand.

et ci-bas, ceux d’une femme que je viens juste de découvrir

 


allez bon solstice… enjoyons totalement !

car ce sera l’été avant la fin de cette journée…

Une réflexion au sujet de « bienveillons-nous »

  1. Ravi

    comme ce n’est pas facile de me regarder dans la sitation actuelle…..
    j’ai et nous avons tous des insatisfactions et des réactions face à l’autorité….;

    je suis frappé par le nombre de personnes qui «se défoulent» sur Fb en attaquant avec violence le premier ministre et Oracio…. sans retenu…
    ouf cela me déçois de voir autant d’ami(e)s Fb avec si peu de regard sur eux même
    alors que c’est une superbe piste pour nous regarder personnellement chacun dans notre relation à l’autorité et notre impossibilté à nous assumer dans nos insatisfaction personnelle

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s