et en avant la musique…

♥♥♥ – 18/9/2020
l’amour au temps du Corona… déconfinement automnal à définir

j’ai longtemps hésité avant de lancer cette nouvelle campagne Ulule afin de ramasser de l’argent – ou de l’énergie verte en langage écolonomiquement correct – pour réaliser ce deuxième album intitulé Os Hinos do Vale da Vida (Les hymnes de Val-David, ou de la Vallée de la Vie, c’est selon)…

c’est qu’en ces temps incertains à divers niveaux, notamment financier pour plusieurs, l’idée de solliciter des bidous me semblait délicate… mais je me suis dit à moi-même (méchant pléonasme je sais, mais au moins je me suis répondu sans m’obstiner), what the hell ! ben oui en anglais toi… ça m’arrive des fois… once in a while crocodile…

afin de pallier à cette hésitation, j’ai offert une dizaine de contributions variant entre 7 $ et 14 $ pour les gens qui auraient moins de moyens ces temps-ci, de tout ptits moyens en tous cas…

et de toute façon, si j’atteins l’objectif visé et que je réussis à produire cet album (ne tenant rien pour acquis j’ai toutefois vraiment un bon feeling), je vais finir par le donner gratis à tous et toutes comme je l’ai d’ailleurs fait pour le premier: https://atisupino.bandcamp.com/album/les-hymnes-du-pays-den-haut

l’idée de cette campagne consiste seulement à payer le minimum des coûts de production et de réalisation…

et pour contrecarrer cette hésitation bidouesque, j’ai ajouté un 1000 $ à l’objectif de cueillette monétaire pour aider une oeuvre de charité qui tenait à coeur à mon ami JP, inspirateur de ce projet… vous en reparlerai davantage mais les détails sont sur le site Ulule…

de toute façon, ce n’est pas pour faire de l’argent qu’on fait de la musique, c’est par passion et par amour… et par conviction… presque par obligation car la musique a son propre agenda… et en réalité, nous sommes son instrument… des instruments de la musique…

j’ai hésité à lancer cette nouvelle campagne de $ocio$ comme j’ai également hésité à utiliser la photo de JP et mon amitié avec lui pour vendre ma salade de ptits hymnes, de même que le fait qu’on avait commencé à pratiquer ces hymnes ensemble avant qu’il ne meurt car je me suis demandé si je n’utilisais pas son nom pour mon propre profit…

mais comme je ne compte faire aucun profit avec ce projet – fair enough – autre que celui de réussir à mener à terme la production d’un album dont il affectionnait les mélodies, je me suis dit why not coconut ? ben oui, encore in english qu’il pense cette noix de coco…

mais comme vous constatez, malgré mes quelques valses et vagues hésitations, j’ai bougé par en avant (pour ne pas dire move forward car parfois je fais aussi des efforts pour ne pas me parler anglais à moi-même pour plaire à certains amis qui savent qui ils sont, yo brodeur ! en français of course !)…

même si j’ai hésité, comme vous constatez, j’ai sauté quand même…

car j’étais et suis assez habité et motivé par ces hymnes pour inviter quelques amis musiciens à jouer avec moi… et à ma grande joie (clin d’oeil à Manon ici), certains ont répondu…

et ainsi, suite à quelques pratiques au cours de l’été, nous avons offert un concert privé et intime en notre aiglise à la fin août devant quelques amis et proches et c’est leur réponse enthousiaste qui m’a convaincu de plonger… quitte à me noyer dans la musique… sploush et dring…

car quel plaisir de jouer de la musique avec des amis, communier, être à l’écoute des autres sans parler, partager rythme et tempo, notes et accords… quel plaisir de disparaître et de ne faire qu’un, de n’être qu’un ensemble… et quel plaisir aussi de sentir que notre musique rejoint le coeur des gens… et même leur âme si on est chanceux…

voici d’ailleurs un autre extrait de ce moment gravé deep down au fond de mon coeur, et sur le disque dur et la caméra de Charles…

Amen, Alegria et Aleluia… et cet album se réalisera si Insh’Allah ! si Dieu et la vie le veulent… et les contributeurs potentiels qui font en quelque soete aussi partie du band

mais comme on dit: essentiel d’attacher son chameau même si on fait confiance à Dieu…

j’ai hésité aussi avant de lancer cette nouvelle campagne car demander n’est pas un geste facile pour personne, en tous cas pas pour moi… comme pour plusieurs d’entre vous probablement…

mais parce que tout dépend de la façon dont on perçoit la vie et ses choses, je me suis parlé – ben oui encore, mais en français cette fois – et me suis dit qu’au fond, je ne demande rien, j’offre, tout simplement… et les gens sont toujours libres, même si certains affirment parfois qu’on vit sous une dictature ici… dictature soft…

perso, la seule dictature que je connais est celle de la foi (fê) et de l’amor… car je vis dans la foi – et l’amour… du moins je fais du mieux que je peux en ce sens avec les moyens du bord 😉 en tous cas, je le chante…

alors voilà lecteur/trice, here we go again… une autre campagne Ulule de la part de ce chroniqueur de grands et petits chemins de travers…

un autre album composé de mes ptits hymnes de tout ou rien et de rien du tout qui me pousse au cul et au coeur pour sortir et se pointer jusqu’à vos oreilles… et peut-être jusqu’à votre coeur…

une autre occasion de me montrer la face même si pas ma tendance naturelle – quoi que certain(e)s diront que même si je prétends être un gars gêné, ça parait pas ! je sais, mais sachez-le quand même… et faut ce qui faut…

ces quelques sacrés hymnes veulent sortir de notre petite église dans la forêt pour aller prendre de l’air, visiter la place du marché, se balader dans vos oreilles et charmer votre coeur… de même que celui du plus grand nombre…

these little hymns of mine, I’m gonna let them shine…

je ferai un FB live aujourd’hui vendredi le 18 septembre @ 17 h avec quelques premiers hymnes pour lancer cette campagne… et j’y ferai quelques visites spontanées ici et là au cours des prochaines semaines car lorsqu’on lance une campagne de $ocio$, faut la nourrir et s’en occuper… et montrer au monde de quelles mélodies on se réchauffe… le coeur…

ci-bas un lien vers une chronique récente où je vous présente JP et notre amitié si vous l’avez manquée…

https://atidion.com/2020/09/11/rip-jp-give-take-rock-roll/

de même que le lien vers le site Ulule de la campagne Os Hinos do Vale da Vida si le coeur vous en dit et la carte de crédit vous le permet… pas besoin de vous casser… ni la tête ni les baskets (avec accent de Paris cette fois pliiiiiise 😉

car comme on dit à New York et à Londres, it’s all good

https://fr.ulule.com/os-hinos-do-vale-da-vida/

merci à vos yeux d’avoir prêter leurs attentions à mes mots et mes notes de coconut

6 réflexions au sujet de « et en avant la musique… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s