proche de coeurs

♥♥♥ – 9/11/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… vert, jaune, rouge et zone orange…

ces jours-ci, une personne proche de mon coeur passe du temps auprès d’une personne proche de son coeur (du coup, deux personnes proches de mon coeur) quelques jours avant que celle-ci ne retourne back home et que son corps ne s’endorme pour toujours et redevienne poussière… dodo que de corps… car parait qu’une âme, ça ne dort jamais… jamais vraiment anyway

même qu’il parait qu’une âme ça s’éveille encore plus quand le corps s’endort… comme libérée du corps notre âme… vous et moi, on verra ça en temps et lieu, lors du grand sans temps ni lieu

et ci-haut, des fleurs de coeur… qui m’accompagnent à distance…

on dit que dans le monde du coeur, qu’un seul et même grand unique coeur…

et que même si tout plein de ptits coeurs qui courent sur deux pattes ici-bas sur la terre des hommes et des femmes, et de toute vie, chacun(e) faisant du mieux qu’il/elle peut, on revient toujours au grand coeur humain, au seul et unique coeur… éventuellement… car on ne s’en éloigne jamais vraiment totalement du coeur du monde…

depuis quelques années, certain(e)s ami(e)s nous quittent les un(e)s après les autres… toujours touchant, chaque fois émouvant… chaque fois, un petit morceau de notre propre coeur qui résonne et qui retourne au grand home

la mort, ça va avec la vie… en fait au coeur de la vie même la mort, mais on l’oublie de notre vivant… sauf que le temps nous le rappelle… le temps finit pour nous le rappeler, nous qui préférerions l’oublier… mais peut-être que c’est tout simplement la mort qui se rappelle à nous, ou la vie qui nous rappelle de vivre, à la vie à la mort…

depuis la dignification institutionnalisée de la mort en cette partie du monde, quelque chose de nouveau semble se produire autour de la mort, surtout un peu avant la mort… quelque chose de nouveau, de plus prévisible…

car face à la mort, nous demeurons toujours un peu étranger… tant que ça nous ne nous arrive pas à nous-même… car on a beau assister aux divers départs de nos proches, tant que pas nous qui le vivons en corps, pas nous, que proche…

la mort assistée offre une précieuse préparation au grand départ, autant pour la personne qui quitte que pour ses proches… au sein de la salle d’attente, au sein du home sweet home, il se crée une bulle d’amour et d’intimité, feutrée, délicate, remplie de douceur et de fragilité… espace protégé au sein duquel chaque minute compte… évident que chaque moment ne reviendra pas… alors à profiter de totalement…

alors en cette bulle, le temps s’arrête et la vie en profite… pour que l’amour puisse s’exprimer et s’imprimer au coeur du coeur du monde, au coeur des proches de la personne qui s’apprête à entreprendre le grand voyage…

mais au final, what happens to the heart ?

grand mystère la vie… au coeur de la vie…

Une réflexion au sujet de « proche de coeurs »

  1. Prashanti

    Oui l’essentiel est au coeur de la vie.
    Belle pièce de Léonard.
    Qu’il ou elle fasse son dernier voyage paisiblement. 💕

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s