l’Univers en personnes

♥♥♥ – 7/12/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… vert, jaune, rouge et zone orange…

traduction: tu n’es pas DANS l’univers, tu ES l’univers – une partie intégrale de cet univers… ultimement, tu n’es pas une personne mais un lieu d’où l’univers devient conscient de lui-même… tu es un magnifique miracle… – Eckart Tolle

all right, on achète l’idée que nous sommes l’Univers avec un grand U right ?

mais de là à incarner hors de tout doute cette idée quand nous sommes encore trappé(e)s dans un tout petit corps terrien avec tant de besoins connexes, et surtout avec une grosse tête qui surpense sur nos épaules, ça relève d’une méchante mise à jour… nouvelle dimension ?

ou d’un acte de foi, une incommensurable confiance en l’Univers justement… l’Univers, terme si pratique pour remplacer Dieu qui a si mauvaise presse aux yeux de plusieurs…

depuis aussi tôt que je me souvienne, surtout depuis mes premières expériences avec les substances psychédéliques à 12-13 ans, j’ai le feeling que je suis de la même substance que celle de l’Univers… comme une impression, une intuition, une vague sensation deep insidesomething ringing universal deep inside, ding ding ding

quand je regarde autour, en haut, partout, je peux comprendre que je fais partie de tout cela, à la limite, que tout cela peut être moi… quand je ferme les yeux, je ne vois rien du grand tout, mais en même temps, je considère possible que tout cela soit moi, que tout cela soit en moi… et moi en tout… même dans les gens qui me font réagir 😉 même si pas toujours facile…

mais tant que nous sommes en corps – et à jeûn 😉 – cette idée n’est encore qu’une belle hypothèse… on peut la concevoir, on peut vouloir la saisir, l’imaginer, jouer avec dans notre tête, mais pour la plupart d’entre nous, nous sommes encore une personne… et pas encore personne…

car chacun chacune, nous sommes encore et toujours quelqu’un(e), une personne en corps, bel et bien incarné(e), avec nos émotions, nos conditionnements, nos croyances, nos besoins fondamentaux et nos défis personnels… à chaque jour, nous devons composer avec notre humanité…

mais simultanément, est déposée en nous la possibilité de devenir ou redevenir l’univers, la possibilité de redevenir immense à l’infini, comme nous l’étions possiblement avant de nous incarner cette fois-ci, pour la première fois ou de nouveau, ça sera à voir lors de notre prochain décollage…

car très plausible qu’avant l’incarnation ou suite à notre départ de corps, nous étions et/ou serons immenses de nouveau… vaporeux, dissous, partout… très possible que nous ne soyons qu’un poste d’observation du grand tout, et que notre naissance nous a ratatiné le regard à notre petit nombril… OK, l’expérience humaine…

alors sure… j’aime croire à cette possibilité… qui n’est justement pour le moment que cela, une possibilité… et qu’on y croit ou pas, cela semble bien peu important… car si un tel phénomène existe, nous le saurons bien assez tôt… ou un peu plus tard… icim ou là-bas… quoi qu’on dise que toujours qu’ici et maintenant…

alors see you dans l’infini… right now…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s