Archives du mot-clé John Trudell

gobe terrestre

Capture d’écran 2014-09-27 à 07.18.09les fous mots /// ••• \\\ nombeurre eille’ti ouanne /// 27-9

pas besoin de traduction ce matin, vos yeux relaient l’info directement à votre cerveau…

nous sommes nés poussière et nous redeviendrons poussière… la nature finit toujours par reprendre ses droits… voyez ce lien (vraiment, vraiment, trust me)

http://www.boredpanda.com/nature-reclaiming-civilization/

pour saisir en 21 photos, flabbergastantes de force, 21 photos crues de vérité naturelle, la capacité de mère nature à reprendre sa juste place, et à nous remettre, nous humains pas toujours très futés, à la juste nôtre…

oui il se peut bien que nous finissions par détruire la planète au rythme ou vont les choses… nous semons à tous vents plastiques, soupes chimiques et autres rebus toxiques dans les eaux, sur la terre et en l’air mais la nature finira par reprendre sa place… éventuellement, ultimement… tassez-vous mononcles et matantes, et gros bébés làlà, mère nature est de retour… back to nature

en effet (de serre ?), c’est ce que l’on peut nommer le retour à la terre, ou plutôt le retour de la terre… la revanche de la mère… il existe une sagesse ultime sur terre et aussi puissants que nous nous pensions, nous ne gagnerons rien… nous devons plutôt apprendre à écouter et à respecter, que dis-je, à obéir religieusement aux lois de la nature…

10301444_530156730418373_4107383866871387157_ntraduction:  nous devons aller au-delà de l’arrogance des droits humains… nous devons dépasser l’ignorance des droits dits civils … nous devons aborder la réalité des droits naturels parce que tous les éléments du monde de la nature ont le droit d’exister et nous ne sommes qu’une infime partie de ce tout… on ne peut passer à côté de ce débat… – John Trudell,  activiste Lakota et poète

car on a beau prendre au sérieux le droit humain, la nature aura toujours le dernier mot… le droit naturel primera…

alors aux abuseurs de la nature qui s’amusent à ses dépends, vous pouvez bien sucer et siffoner tout ce que vous voulez du plus profond des entrailles de ;a terre, votre mère, notre mère à tous, elle finira par vous englober, par vous recouvrir par vous enterrer… vous pouvez bien tout brûler, elle vous gobera anyway, elle nous gobera tous et toutes anyway… alors pourquoi ne pas arrêter avant de le regretter ?  avant de réaliser que l’on a tout gâché ?

j’imagine que l’arrogance humaine tire à sa fin, pas seulement celles des grands exploiteurs des ressources naturelles, celle de l’humain au détriment de la nature… car les ressources sont limitées et même la terre peut perdre patience… et on sait tous qu’une mère qui perd patience, watch out !

a small part of it ? tu dis John… mets-en… alors respect mes frères et soeurs pour tout ce qui vit, respect, car bien grand ce monde… mais aussi bien fragile cette petite terre…

10341987_934122519942093_7398972010522413647_n

alors malgré cet apparent cul-de-sac, malgré un horizon incertain, faisons confiance et plantons des arbres en ce formidable été des indiens…

1924347_862328663784919_6594916544853168055_n

car tellement basic, tellement basic…

10511164_10152462936332713_3373633645259040667_n