les chroniques du d’ssous du lit… écrire et lire pour ne pas s’endormir… /1


et en revoilà des chroniques, toujours des chroniques, encore des chroniques… des chroniques éveillées, réveillées, échevelées et ébouriffées… pour chatouiller l’âme et le ptit orteil… pour chatouiller vos yeux et vos oreilles…

pas capable de m’en passer trop longtemps de ces chroniques… c’est devenu une maladie chronique, une dépendance, une addiction, une non-sérieuse maladie mentale… faut que j’écrive, faut que je me livre et me délivre… de mes mots, de mes idées et de mes péchés… yé !

ce matin, débute non seulement une nouvelle série de chroniques, mais aussi une nouvelle session universitaire… en ligne pour moi… eh oui, un prof sans chair et sans os… comme la boucherie dans Tintin… 150 étudiants qui ne me verront jamais et que je ne verrai pas plus… mais nous cheminerons ensemble sur la voie lactée… par mots et par bits…

de retour d’un week-end plein plein de courage votre chroniqueur… quel bel espace… une douzaine de courageux beaucoup plus que peureux, des gens de guts, de courage et de coeur… nous continuerons à nous suivre virtuellement… comme mes étudiant(e)s et leur prof virtuel… pour atterir, intégrer dans nos vies, maintenir un contact pour quelques semaines…

première chronique d’une nouvelle série… ce matin, tournant autour de la jeunesse et de la vieillesse… mais surtout sur la jeunesse, celle du coeur, celle de l’âme, celle du corps qui pourrait même lui aussi être éternel si on ne se précipitait pas dans la mort… après m’être senti vieux cet hiver, je me sens rajeunir jour après jour… comme Jeremy Button, back vers l’avenir…

la vieillesse recule avec les années vous trouvez pas ? aujourd’hui 60 ans c’est jeune, avant on ne se rendait même pas là… contrairement au temps qui passe de plus en plus vite, l’âge ralentit malgré l’accélération du temps qui passe… le temps passe plus vite et les années reculent, bizarre non ? quand on est petit, 30 ans c’est vieux… donc notre perception de l’âge varie donc surtout en fonction de notre point de vue…

si nous sommes une âme et non un corps, c’est peut-être ce qui explique qu’on ne se sent pas vieillir…

quoi ? vous vous sentez vieux et vieille ? inspirez-vous de la photo… et chantez, marchez, jouez de la musique ou avec des enfants, faites les fous et folles, bougez, criez, sautez, sentez, osez, faites l’amour, vivez ! la temps passe si vite et nous aussi…

et regardez young at heart, ça va vous inspirer…

www.youngatheartchorus.com

photo: béla kuti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s