les chroniques du d’ssous du lit… écrire et lire pour ne pas s’endormir… /5

l’automne arrive, vive le printemps !

pendant que l’automne se pointe la palette de couleurs ici au Québec, c’est le printemps là-bas au Brésil comme partout au sud de l’Équateur… rouge Érable, rose Brésil… pendant qu’on se prépare à rentrer en soi ici, toute la nature du Sud se prépare pour bientôt exploser de couleurs et de chaleur…

des saisons de toutes les couleurs en nature et en l’âme… qui agissent sur nos corps et âme… dehors dedans, pas si différent paysage…

eh oui, les couleurs ont commencé à flasher par chez-nous… à shower off… à se faire belles et bonnes… plate pour les daltoniens et bienveillants malvoyants mais combien jouissif pour nous bienvoyants… on vous en fera un compte rendu, promis…

oh ! que septembre est beau ici dans nos contrées nordiques… la nature nous offre un ultime cadeau multicolore pour les yeux avant de prendre une pause pour l’automne gris et l’hiver blanc à venir… cadeau nasal et olfactif aussi, pour le nez et les narines, car quelles odeurs cet automne… et cadeau aussi pour les oreilles, cigales et grillons criquettant et fendant l’air automnal qui sonne si différent de l’air estival… feuilles tombant silencieusement, soupirant lors de l’arrivée au soleil puis crissant sous nos pas… compostant en silence…

un automne de toutes les couleurs en nous et en dehors… quotidiennement, la montagne se transforme sous nos yeux, le jardin flétrit et nous offre ses légumes et ses fruits… les arbres se transforment, une feuille à la fois, se dénudant pour passer l’hiver dégarnis, à vif, transparents… se donnant en spectacle pour le plaisir de nos yeux… s’ajoute aussi le jaune autobus scolaire qui passe matin et soir…

panoplie de changements extérieurs pendant que même le point de vue du témoin de ce miracle multicolore se modifie…le regard devient plus humble, plus lucide, plus prêt à regarder et voir, soi et plus près de soi… le regard d’automne voit différent et différemment…

ce dégarnissage de feuilles dans les arbres enlève du même coup les voiles sur notre âme… dévoilement extérieur reflété en soi… l’automne nous décape, ramène tout au plus petit commun dénominateur intérieur… si faiblesse réside dans l’âme, novembre saura bien nous la révéler…

au contraire, en ce moment même, c’est le printemps dans le sud de toutes les couleurs… tout ce qui pousse le fait vers l’extérieur, toute la vie est appelée à bientôt se déployer… dans quelques mois… quand la neige arrivera chez-nous, les fleurs ouvriront leurs ailes de papillons là-bas, en bas du monde…

mouvements inverses et complémentaires comme le reste de la création… as above, so below… des vieux meurent, de nouvelles âmes s’incarnent… le soleil se lève à quelque part et au même moment, il se couche ailleurs… et la vie continue… un humain pleure, un autre sourit et rit… et la vie continue… un couple se forme, un autre se scinde… la vie, la mort, la mort, une renaissance…

dualité qui se rejoint dans le tout, l’ombre embrasse le soleil… rouge Érable, rose Brésil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s