la 3… marcher sa parole… marcher, ça parle…

y a ben plus de mouches que de chevreuils…

constat au retour d’une marche d’une vingtaine de kms dans les montagnes de Val-Morin et Val-David hier… que c’est beau par ici mes ami(e)s… la photo jointe en fait foi… marcher sur ces routes (presque) rien qu’à soi… toutes à soi, que pour soi… rien, toute…

oui, formidable de marcher pendant des heures sur des routes presque vierges et ne rencontrer presque personne…. qu’un pas à la fois, c’est la beauté de la marche… simple et efficace pour ramener à soi… un pas à la fois…

quand on marche on ne sert à rien, on existe que pour le prochain pas… qu’un à la fois… gauche droite, gauche droite, advitam aeternam… selon le nombre de kilomètram… marcher… mais toujours, qu’un pas à la fois…

quand on marche on pense et c’est pas grave… ça pense, on regarde… qu’une… petite ou grande… pensée à la fois…

ça pense surtout à tout, ça pense un brin à rien, ça pense à tout et rien et des fois ça ne pense plus du tout… qu’un pas et une pensée… ou pas… à la fois… marcher, observer, sentir, respirer, voir et regarder… un pas et un oeil à la fois, un peu à la fois ou tout à la fois… l’ensemble de la création ou un détail à la fois…

aujourd’hui pendant que je mettais en pratique la philosophie du pense et marche à la fois, ça pensait – ou pas – et je réalisais, que comme le disent plusieurs sages dont Osho, il y a deux voies vers soi…

la voie de l’amour et la voie de la méditation… la voie du coeur et la voie de l’âme… mais une voie mitoyenne est-elle possible ? mettre de l’amour dans la méditation ou de la méditation dans l’amour… évidemment, tout est dans le dosage… 100 % amour et 100 % méditation… et on peut abuser et en mettre plus… 1 % à la fois…

je pensais aussi aux mouches à chevreuil… en fait, je les voyais et parfois les ressentais en 3D… quels maîtres zen ces bestioles… quand l’une d’entre elles te prend en chasse, c’est elle ou c’est toi… mort ou vif ! crève ou meurt ! or, parfois, plus rarement, on réussit à rester zen et à ne pas lui donner d’attention… et elle part… et parfois on panique et on se bat contre elle comme Don Quichotte contre les moulins à vent… jusqu’à mort (la sienne) s’en suive… oui ça m’arrive d’en attraper à main libre et de l’écraser avec plaisir… je sais dégueu… mais c’est l’instinct du tueur, hérité de mes ancêtres… ou parfois c’est elle qui gagne et hop, un bout de chair qui part… frappe à bord, frappe à mort… dart dans le corps… marcher sa route, une mouche et une piqure à la fois…

tout en marchant, et croisant certaines autos aux vitres montées, je pensais aux gens qui vivent dans leur maison dans la forêt avec les fenêtres fermées et l’air climatisé, qui roulent dans leur auto avec les fenêtres fermées et l’air climatisé… et je me disais… juste comme ça… bizarre quand même qu’ils ne respirent jamais de vrai air… une respiration à la fois…

marcher sa parole, marcher sa route… rien d’autre à faire qu’un pas à la fois… en silence pour donner un break à sa voix… silence on marche… sa voie, sans voix… on écoute, on regarde, on observe, la nature et soi-même, on ne laisse aucune trace sur le paysage, on ne fait que passer… passer son chemin, passer sur le long et sinueux chemin de la vie… droit vers la mort… du corps… mais avant, on prend soin de tout vivre totalement ce que l’existence nous envoie, nous offre sur le plateau… la vie est un grand tournage, et chaque tournant de route une surprise… oui oui oui à la vie…

quand on marche sur de longues distances on a le temps de changer le monde, de se changer soi-même, le temps de se remettre en questions… et sans réponses… que le temps, un instant à la fois… et la distance, un pas à la fois…

le temps pour faire la paix avec soi, se faufiler dans la vie sans attache, sans moi… qu’un marcheur sous le soleil, une ombre dans le paysage… nous sommes tous pareils sur la route et sous le soleil… un pas à la fois…

bonne marche de vie…

3 réflexions au sujet de « la 3… marcher sa parole… marcher, ça parle… »

  1. mother dresses

    I’m happy I found this blog, I couldnt discover any data on this topic matter prior to. I also run a site and if you want to ever serious in a little bit of guest writing for me if possible feel free to let me know, i’m always appear for people to check out my site. Please stop by and leave a comment sometime!

    Répondre
  2. Ravi

    reprise de lecture des chroniques du chroniqueur …… durant l’absence du marcheur, par un lecteur qui a besoin de lecture de «bonheur» le matin

    Répondre
  3. Ravi/Jean-Claude Couture

    un pas à la fois….
    vivre le moment présent…..
    apeuré de ce non désir de quelque chose…..
    sentiment d’inutilité de ne pas planifier pour atteindre un but, objectif…
    mal au ventre de croire que je ne serai pas apprécié, car non vu dans l’action…..
    ………..seul face à l’Univers grandiose, comme l’aigle qui vole très haut dans le ciel, silence, solitude des hauteurs à apprivoiser, des grands espaces inconnus……
    ………..c’est moi que je dois rencontrer…..j’ai un rendez-vous avec moi…..
    gratitude à la Vie de mettre sur ma route les personnes qui me permettent de me rencontrer, de me connaitre, de me reconnaitre…………..
    voler toujours plus haut, grisé par l’extase, enivré de l’inconnu(e) du moment présent…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s