les mots vers le courage… 29/8/2012

j’apprends à marcher… simplement, humblement, tout bonnement…

après avoir couru tout une vie, apprendre à marcher… attendre entre chaque pas… ré-apprendre à marcher lentement, légèrement, allègrement, consciemment… sur le fil…

apprendre à marcher comme un enfant qui fait ses premiers pas, toujours un tour de magie cosmique à chaque fois… tout d’abord acquérir de la force dans les jambes, se faire du muscle, puis déplier les jambes et se tenir debout, un peu, beaucoup, longtemps et, finalement, mettre un pied en avant de l’autre… et y croire… et persévérer… et tomber et se relever et recommencer…

après avoir appris à marcher, de plus en plus vite et bien, vient la course, la danse, les stepettes et la claquette… mais aussi les jambettes, les faux pas et les trébuchages… sans cesse, tomber et se lever, tomber et se relever, se remettre debout, sur ses pieds, la tête haute et les genoux écorchés, mais toujours debout…

passer de la vitesse à la délicatesse, de la quantité à la qualité… de la destination au chemin… de la mort qui vient vite et sec à cette vie qui passe si lentement et doucement… marcher vers le lointain le regard dans l’ici…

découvrir la joie de faire un pas à la fois, simplement, pour le pur plaisir de chaque pas… un à la fois, lentement, sans but, la vie comme une longue et lente marche zen…

un pas à la fois comme un moment, un jour à la fois, ne s’en allant nulle part… marchant dans la foi, à chaque fois… ici maintenant, avec chaque pas… dans chaque pas… être chaque pas… chaque pas qui passe… c’est soi qui passe… sentir le sol sous ses pieds, prendre le temps, apprécier la route… sentir le chemin… avec ses pieds, avec son nez… d’ailleurs l’automne sent tellement bon, vérifiez…

laisser tomber le fil d’arrivée pour apprécier la route… regarder la nature, apprécier la vue… des milliards de pas à faire dans une vie, alors aussi bien relaxer et goûter chacun…

après avoir passer l’été sur les routes locales, à marcher marcher marcher, à errer, errer et m’aérer le cerveau, pas à pas et un à la fois, je rêve de marcher Compostelle, question de me perdre sur la route, une autre route, de pèleriner, seul et avec les autres pèlerins… faire des millions et des milliards de pas… un à la fois, nulle part et partout à la fois… sur une route déjà très fréquentée… une riche route de marche… que de marques sur ce chemin..

simplement marcher sans but réel autre qu’un jour ne plus marcher, marcher pour marcher comme on parle pour parler… marcher pour aller nulle part comme on parle pour ne rien dire… marche marche marche, bla bla bla… aller aller aller…

marcher pour donner un sens à la vie, sachant que la seule chose à faire est le prochain pas… un pas à la fois, chaque pas avec foi, une inspiration à la fois, une expiration qui suivra… appréciation de la voie et extinction de voix… marcher et se taire… lève toi et marche, ferme là et marche… pour retrouver son inspiration… avant la grande expiration, l’expiation ultime…

marcher dans la vie, marcher vers la mort… aller à la rencontre de sa propre mort… proactivement… chaque pas parcouru nous rapproche du créateur, nous rapproche du home… la destination est la source… marcher de reculons… chaque pas parcouru nous rapproche du moment présent… car notre mort est déjà ici, suffit simplement d’aller à sa rencontre… un pas à la fois…

marcher pour marcher… en souliers de course ou de marche mais surtout nu-pieds… allez va nu-pieds… pour sentir la terre, se faire masser la plante… des pieds s’entend… pour faire contact, se laisser toucher par notre mère terre… pour laisser sa marque… si chaque empreinte digitale est unique, qu’en est-il de nos empreintes plantaires ?

alors ça marche votre affaire ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s