choisir ou pas ? même pas une question, encore moins une réponse

quarante-neuvième chronique qui tique et pique… 11/11

a-t-on vraiment le choix ? la vie nous donne-t-elle réellement le choix ? grande question, maudites réponses…

premièrement, avez-vous vraiment choisi de lire cette chronique ? et moi, ai-je choisi de l’écrire ? et si on y va pour des choix plus insignifiants maintenant, a-t-on vraiment choisi de s’incarner ? choisi de naître à cette période précise ? choisi nos parents pour cette vie ? (car certains disent que les enfants choisissent leurs parents avant la naissance pour apprendre des choses spécifiques)… choisi ce qu’on a l’air dans le corps ? nos traits de personnalité ? choisi ce que l’on vit ? tout ou en partie ? a-t-on seulement un mot à dire dans l’affaire ou est-ce que le plan n’est pas déjà tout simplement écrit ? ou est-ce que la tabula est encore rasa ?

moi je ne se sais pas du tout… et vous ? car on peut faire de grandes présentations savantes sur le sujet et avancer de belles théories, me semble que nous tous et toutes dans le noir face à celle-ci… le choix ou pas….

d’ici en tous cas, même sans savoir, il me semble que certain(e)s ont des choix plus vastes que d’autres, ou si on tourne ça de bord, que certain(e)s ont des choix plus limités que d’autres… mais malgré cette variabilité de choix, est-ce que les conséquences seront différentes face à de grands ou de petits choix ? ça reste à voir…

tout un koan que ce choix ! parfois difficile de choisir quand la gamme de choix est trop vaste – quelle couleur dans cet arc-en-ciel presqu’infini ? et au contraire, parfois encore pire de choisir entre seulement deux choses – le noir ou le blanc ? gauche ou droite ? gauche, non l’autre droite !

malgré cette élasticité possible quand aux choix qui se présentent à nous, nous sommes tous et toutes confronté(e)s aux conséquences de ces choix, ou de nos non-choix… car ne pas choisir est aussi un choix… choisir de ne pas choisir… mais peut-on vraiment vivre sans choisir ? est-ce seulement possible ? se laisser flotter, dire oui, ou non, à tout ce qui nous est offert, suivre le courant… réellement ? me semble qu’il y a de quoi là non ?

répondre ou réagir… si réponse sonne plus libre que réaction, on répond quand même en fonction de certains critères conscients ou non… certains besoins et désirs comblés ou non, assouvis ou pas… avons-nous le choix ou ne sommes-nous pas que des animaux pensants qui carburent à l’instinct ?

entre tout choisir – en fait penser tout choisir, ou ne rien choisir, y a du jeu en masse… peut-être qu’on nous fournit simplement la boîte de crayons de couleurs et que nous avons le choix de faire le dessin qu’on veut ensuite ? ou pas… mais encore là, choisit-on vraiment ce qui sortira de nos doigts ? vive la boîte à surprises ! est-ce que moi je choisis les mots qui viennent pour broder cette chronique ? ou est-ce seulement la vie qui se vit à travers moi, à travers vous ? les mots qui me meuvent…

de plus, est-ce que nos actions actuelles ne sont finalement rien d’autre que la suite de nos actions passées ? les conséquences de nos actes ? et nos actions passées elles, étaient-elles vraiment choisies ? et quand on dit choix, y a-t’il des choix conscients et d’autres inconscients ?

voyez-vous, on peut jongler longtemps, les balles ne font que s’ajouter… ou tomber l’une après l’autre… et on peut choisir le nombre de balles, ou pas… on peut choisir de jongler, ou pas… et même ici, ne pas jongler est un choix…

alors mes ami(e)s, beaucoup de creative mindfucking pour arriver de nouveau ici ce matin non ? ou cet après-midi ou ce soir pour vous peut-être… mais on l’a choisi, ou pas…

divers choix de chroniques s’offraient à moi et c’est celui-ci que j’ai choisi… ou celui-ci qui m’a choisi ? ou peut-être qu’on s’est choisis mutuellement, ou pas choisi du tout, tout est peut-être arrangé par le gars des vues, quoi que c’est peut-être une fille qui s’occupe des vues maintenant…

si moi j’ai choisi – ou pas – d’écrire cette chronique, vous aviez aussi le choix de porter votre regard sur différents mots ou images autres et c’est ce que texte que vous avez choisi de lire… jusqu’ici en plus… alors pensez-vous vraiment que c’est une coïncidence ? un choix ? pas si certain que ça moi ? car vous voyez, vous et moi on a pas le choix, on est ensemble dans cette grande aventure… et aura-t-on le choix de vivre aussi longtemps qu’on le voudra ? et si oui, comment voudra-t-on le faire ?

allez, je vous laisse à vos choix, temps de déjeuner pour moi… des toasts ou des céréales ? du thé ou du café ?

5 réflexions au sujet de « choisir ou pas ? même pas une question, encore moins une réponse »

  1. Alain LeBlond

    Je sai pas? Choix….prédispositions…destin…décisions…
    effet papillon …prendre à gauche plutôt qu’à droite…risquer,ou pas…
    Décider sa vie…ou n’être qu’une petite partie d’un grand jeu…
    Je sai pas? Pi, c’est correct, ou pas?
    Se laisser porter? Aller à contre courant?
    Choisir? Mmmmmm,bonne question!?
    Quelqu’un connaît la réponse?
    J’envois ce commentaire ou pas? Quesque cette journée réserve pour moi, pour l’autre?
    Choix? Je sais juste pas…quelqu’un??

    Répondre
  2. Samano

    JE ne choisis pas… je prend tout! (Formule choc qui n’est pas de moi… hélas, mais d’Antonine Maillet) il y a comme ça des citations qui s’inscrivent en nous comme un tatou!

    Répondre
  3. Prashanti

    Choisir oui , et d’Assumer ça c’est une grande Response… abilité.
    Oui , Non…Je branle dans le manche et la vie passe.
    Ambivalence quand tu me tiens ! et puis , Go with the flow…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s