excusez pardon

576340_396833593728852_147600451_ncinquante-et-unième offrande 17/12 (plus que 4 jours avant le 21 décembre…)

à toi, à vous, à moi, à nous… que je connais ou ne connais pas…

je te demande pardon… pardonne-moi SVP… excuse-moi… je demande pardon à l’univers parce qu’il le faut, plus fort que moi, ça sort deep down du dedans… pas pardon pour qui je suis, mais pour toute action déplacée qui a pu blesser quiconque, que j’en sois conscient ou non… désolé si je t’ai fait mal, si j’ai été insensible, si je t’ai manqué de respect… si je t’ai blessé(e)… si je suis allé trop loin… si mes actions ont dépassé mes paroles, si mes pensées t’ont voulu du mal… cela n’a jamais été mon intention, jamais jamais ce que j’ai voulu faire… j’ai réagi… j’ai agi inconsciemment, impulsivement… sincèrement, pardon… sincèrement, totalement, honnêtement et humblement je te demande pardon…

évidemment je ne peux que demander ce pardon et non pas l’attendre encore moins l’exiger… mais demander est déjà recevoir… peut-être que ce pardon viendra un jour, ou pas… mais tout de même, en espérant qu’il vienne, autant pour moi que pour toi car je ne veux pas demeurer un poids dans ta vie, je ne veux pas rester une ombre sur ton coeur… je veux que tu t’affranchisses de moi, que tu ailles libre de moi, enrichi(e) de notre rencontre, de nos échanges, de notre amour qui pourra se transformer peut-être un jour en amitié… que tu me pardonnes pour que tu continues ton chemin plus libre, plus grand(e)… et same for me…

car si je devais mourir aujourd’hui, je veux partir libre… alors demander pardon… et si ce n’est pas aujourd’hui ce jour de grand passage, alors tant mieux et je vivrai libre pour toujours dorénavant… alors je demande pardon… en espérant qu’il vienne… aujourd’hui, ou plus tard… en fait, il est déjà ici… on demande et on reçoit…

de mon côté, je te pardonne aussi pour tout ce tu as pu faire, ce que vous avez pu faire, consciemment et/ou inconsciemment, qui a pu être blessant envers moi, que tu le saches ou non, que je le sache moi-même ou non… toutes les actions de votre part qui m’ont fait mal en sachant dans mon coeur que jamais cela n’a été votre intention non plus… que ce sont mes enjeux non réglés qui ont été activés, touchés, mes vieilles bibittes qui ont été secouées et qui ont vécu de nouveau en moi… qui ont amplifié l’impact que les actions ont pu avoir sur moi… ce n’est que ma propre peur de l’amour qui m’a fait me fermer pour me protéger… qui m’a fait agir par instinct de survie… me gardant petit, fragile…

et finalement je me pardonne à moi-même, pour mes maladresses, mes erreurs, mes doutes, mes jugements, ma dureté, mon cynisme, mon sarcasme, envers moi-même et envers les autres… ces ombres du passé qui ont pris possession de moi temporairement et qui m’ont fait agir durement et froidement… ces peurs qui m’ont fait agir mécaniquement, qui m’ont fait me protéger devant l’amour, qui m’ont fait te rejeter, me fermer… te dire non quand ce que je voulais plus que tout était de te dire oui… baisser les armes, tomber au combat de la vie, m’effondrer devant l’amour…

tant de passé non résolu qui traîne lourdement dans mon coeur ce matin et qui demande résolution, qui exige complétion… ce passé qui me fait vivre avec un poids sur la conscience, une tache au coeur, du plomb dans mes ailes d’ange… rien à faire pour changer le passé, qu’espérer et envoyer ces souhaits…

aujourd’hui je veux me libérer de ce poids, m’en libérer une fois pour toute, compléter notre histoire… dire adieu, dire au revoir, dire à plus tard et à tout de suite… dire je t’aime et merci pour cette rencontre… qui contribue à faire de moi qui je suis… et qui continue à vivre ici dans l’absolu…

Pardonne-moi, je m’excuse, je t’aime, merci…

10 réflexions au sujet de « excusez pardon »

  1. sylvainbreton

    Partir libre, oh ! oui c’est un bon choix de tout moment.
    Pardonner, à soi ou à autrui, aussi.
    Mais pour avoir pardon il faut qu’il y ait faute, non?
    Et quand l’on dit que tout est parfait, chaque moment … il y a paradoxe, et/ou contradiction.
    Et si le pardon était encore la grande illusion, et qu’il fallait uniquement apprécier ce qui a été ?

    Ton pardon ! Jamais … Toi, oui.

    Répondre
  2. Chantal Deslauriers

    Oui, pardon d’avoir eu peur…
    De ne pas aimer comme je voudrais…
    De parfois avoir de la difficulté dans mes choix de vie…
    Pardon de chercher, de ne pas trouver ou de trouver ma voie…
    Je me pardonne aussi… D’être qui je suis avec mes inconstances et mes défauts.
    Merci Ati!
    Chantal

    Répondre
  3. Ravi

    bon celle là est plus difficile à passer……
    c’est ben beau de demander pardon pour tout ce que j’ai fait ou pas fait et qui a blessé….
    ce n’est pas la première fois que je l’entends celle la…..
    et si je retournais la phrase…. pourquoi je suis blessé par l’autre qui devrait me demander pardon….
    je suis blessé parce que je projète sur l’autre mes besoins non comblés., et qu’il ne peut pas y répondre.
    je suis blessé parce que j’ai besoin de reconnaissance , que je l’atteind de quelqu’un spécifiquement et ce n’est pas son rôle .
    je suis blessé parce que j’ai besoin d’être aimé par l’autre qui n’a pas cet obligation, et que je ne suis pas capable de m’aimer…..
    ainsi soit-il, amen, etc

    Répondre
  4. Mallika

    Bonjour Ati!
    Ce message a fini par trouver son chemin jusqu’a mon coeur, j’en suis tres touchee…
    Les mots ne me viennent pas facillement en ce moment mais je tiens a te dire a mon tour, du fond de mon coeur: Je suis desolee, pardonne-moi, je te remercie et je t’aime…
    Puisse ce passage vers le  »nouveau monde » permette de laisser derriere tout ce qui n’est plus utile et salutaire et de preserver l’essence et les vertues de toute ces graines semees au fil du temps, a travers vents et marees… Namaste

    Répondre
  5. Prashanti

    Comme je l’appelle ce pardon qui rendrait mon coeur plus léger…
    Qu’il apporte de la guérison dans le coeur de ceux que j’aime.
    Toutes ces années à l’espérer et pourtant il me semble si loin.
    Coeur qui saigne.
    Corps qui a froid.
    Et pourtant , je suis là tout près, qui ne demande qu’à t’aimer.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s