mercijàvous

angiejohnson

2.0 virgule 87 /// 21/5/14

traduction : parfois j’oublie de remercier les gens qui rendent ma vie formidable de diverses façons…  parfois j’oublies de leur dire que je les apprécie d’être une partie importante de ma vie… alors merci à vous, simplement pour être ici avec moi…

chronique en provenance de Québec city… d’où j’envoies ces quelques centaines de mots… chronique gratitude, reconnaissance chronique, remerciement cyclique…

gratitude de retrouver ma belle et douce à Québec ici, … et ses 4 enfants… beau papa à temps partiel le chroniqueur… c’est chronique pour moi l’amour et les enfants… je suis reconnaissant et je remercie la vie de m’avoir offert, sur un plateau d’amour, cette nouvelle famille à temps partiel… show dans mon coeur…

chronique reconnaissance d’amitié aussi car dimanche dernier, j’ai retrouvé une gang de vieux chums, ma gang, les disciples d’Osho du Québec, les sannyasins, avec qui je chemine depuis une trentaine d’années… des gens de coeur, plusieurs d’entre eux et elles orné(e)s de cheveux blancs dorénavant, de cheveux d’ange…

des gens que je rencontre moins souvent qu’avant, moins souvent que plus, mais avec qui à chaque fois, je retrouve quelque chose de familier, de connu, d’intime… probablement notre connexion commune avec notre maître, notre beloved… des vieux chums, de plus en plus jeunes, de plus en plus chums.,..

dimanche dernier, mon amie Vidrohi (une autre que j’apprécie depuis longtemps) et moi avons joué de la musique dans ce rassemblement de vieille gang de chums… et ce fut un beau moment… jouer pour sa famille… une façon de vous dire merci… de dire que je vous apprécie…

1511020_10152392519808628_271192491_ntraduction: on dit que les vieux amis peuvent être de long moments sans se parler et sans remettre en question leur amitié… ils peuvent prendre le téléphone et reprendre la conversation comme s’ils ne s’étaient vus hier, sans égard à la distance ou au temps, et sans problème… ils comprennent que la vie est pleine et que vous les aimez toujours… vous savez qui vous êtes...

alors merci à vous, mes vieux et vieilles chums sannyas… j’ai été quelques années en retrait, à me retrouver, à retrouver une place vivante en dedans… et maintenant je sors de nouveau, en ce spring après hiver, je ressors de ma cage dorée…j’avais besoin de ça… dimanche dernier, j’ai senti que vous m’acceptiez et m’aimiez encore… alors vice et versa… merci et smack…

d’autre part, second merci à mes ami(e)s musicien(ne)s et chanteurs/teuses, amitiés plus récentes mais si précieuses dans ma vie actuelle… ensemble, nous disparaissons, nous nous harmonisons, nous nous fondons en notes et hymnes, nous nous accordons sur plus plus grand que nous, sur plus harmonieux que nos petits nous… ensemble, nous nous ploguons sur le grand tout, sur le plus grand nous que nous… nous nous lovons dans le grand mou… sic-hall…

à mes filles, que j’ai vues lundi, à leurs mères, que je vois moins souvent mais que j’apprécies tout autant, à mes soeurs et frère qui sont toujours là… merci aussi d’être ici, dans cette vie…

à vous lecteurs/trices, immense merci aussi, merci de lire mes dires, merci de zieuter mes états d’âme, merci de suivre mes malas di chroniquas, merci de liker mes chroniques dites et écrites… je me sens lu, je me sens vu, je me sens chroniqueur grâce à vous… vous donnez vie à mon chroniqueur intérieur… et il aime ça…

et finalement, merci à vous toutes et toutes qui m’avez signifié que vous viendrez à mon lancement du 23 juin prochain…  ça me touche, ça me rend heureux de vous savoir présents pour cet événement important… vous serez mon présent… tout un cadeau…

smack !

4 réflexions au sujet de « mercijàvous »

  1. Samano

    DIEU merci, il y a des gens si facile à aimer, si aimable, loveable!
    Et si facile à blesser aussi, si fragile, tendre et vulnérable…ça viens avec!
    et il y a de si belles invitations…
    irrésistibles!

    Répondre
  2. Trishna

    Dieu Merci oui…!! Ati est encore là quelque part et surtout au bout du clavier pour entretenir l’amitié, peu importe la distance… qui n’existe pas dans les coeurs!
    Dieu(x) merci oui… Je peux aussi prendre le télé »fun » et appeler mes ami(e)s et oui, c’est encore comme si c’était hier que nous avions laissé notre conversation… La plupart de ces ami(e)s sont de la communauté « sannyas » mais j’en ai quelques autres aussi qui ne connaissent pas la distance, quelle qu’elle soit (temps ou physique).
    Vivre loin de vous n’est pas toujours facile mais nos merveilleux jouets électroniques nous aident aussi à garder un contact virtuel.
    Viva l’amitié réelle qui vit dans les racines de nos rencontres… et pour toujours!
    Ais-je besoin de vous dire que j’aurais aimé me retrouver parmi vous? et que j’aimerais y être le 23 juin?
    Namaste!

    Répondre
  3. Chandika

    Vive la grande roue de l’amitié…merci à toi Ati de créer ces chroniques si  » juteuses » et si stimulantes…merci d’être là et d’exister!!! Parfois il est bon de s’arrêter juste un instant pour ce
    rendre compte de tout ce que l’on a… Gratitudes et
    Vive la vie!!!

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s