mala de mental

10329219_750649328320960_4825920556971087893_n2.0 virgule 86 /// 20/5/14

traduction :  ne vous cachez pas derrière votre mental

je n’avais jamais imaginé le mental ainsi, comme un écran derrière lequel me cacher, comme un paravent sur lequel projeter mes ombres chinoises… un voile le mental ? joli le mental ? en tous cas pas poli, ou du moins il en reste encore à polir… mental si tu n’es pas joli, sois poli…

impossible à saisir à bras le corps ce mental, alors on fait avec, du mieux qu’on peut… le mental nous mène par le bout du nez, le nôtre et le sien… il se met le nez dans toutes nos affaires, dans toutes sortes d’affaires… mental d’hommes et de femmes d’affaires, mental de fer… fier à bras ce foutu mental… fourre-tout mental… me fourres-tu mental ?

eh ce mental, probablement la plus grande boîte de pandore de cette vie… quand on l’ouvre on n’en sort plus… on en sort plus… et encore et encore… on n’en dort plus non plus…

dur dur de vivre sans, sinon on le dropperait immédiatement, encore plus de vivre avec, alors on le garde et on tangue, et on danse, et on tombe et on se relève… si on voulait vraiment vivre sans, on s’en délesterait non ? ou le pourrait-on seulement ? maître ou esclave du mental ? trouvez l’horreur…

imaginez ! vivre sans mental, quelle libération… est-ce souhaitable ? possible ? foutu mental va… malade ce mental… est-ce qu’un mental peut être sain anyway ? santé mentale, mais surtout maladie… tant à dire à propos de cet ennemi souvent, ami parfois… ami mental sors de ce corps… et surtout de cette tête… lèche moi tranquille…

enfoui dedans, ou caché derrière… mais qu’est-ce que ce maudit mental au juste ? une boîte de pandore qui n’existe pas ? penser en dehors de la boîte… y-a-t’il seulement une boîte ou une illusion opaque et incontournable ?

Famous FB Billboards.

je ne devrais probablement pas le maudire ce mental car il viendra médire… et me dire toutes sortes d’affaires… il viendra se mêler de toutes mes affaires… il viendra mêler toutes mes affaires… mental d’enfer… mental de fer, dur dur le mental…

élémental ce cher Watson… élémentaire le mental car tout le monde en a un, ou tout le monde se fait avoir par le mental plutôt… le monde n’est-il pas qu’une simple projection du mental ?

porte-t-on tous des mentaux différents ? ou tous et toutes le même mental ? unimental… même grand mental commun seulement rempli de garniture différente… commun mental, comme un mental…

même vie, même mort qui fait si peur à ce cher mental, ce cheerleader, ce donneur de claques en pleine face… car le mental est comme l’amour de Renée Martel, il ne veut pas mourir… immortel mental… qui nous fait courir… et qui finit pour nous faire mourir, sinon nous pourrir l’existence… et parfois souffrir… la dureté du mental…

en fait on a pas un mental, c’est le mental qui nous a… et tout le monde se fait avoir par le mental… mental envahissant, mental malade de tournis, et de pouvoir… malade le mental… el loco mental, poco e mucho mental… para semper el mental…

zélé mental qui spinne dans le beurre, qui vire de d’ssous,  jour et nuit, nuit et jour, il roule sa boule, à bras raccourci il fait le tour de notre boule, tout le tour de la tête ce satané mental du diable… il nous amène tout le tour du monde et de la boule qui tourne et tourne et tourne… il nous fout les boules aussi parfois ce monumental et menu mental…

au menu du mental ? tout tout et tout… et rien, tout et rien, rien du tout, tout et tien, vaut mieux un tien – un mental veux dire – que mental aura pas… que de l’air dans le mental, que du vent, que de la broue dans le toupet le mental, qu’une souris dans sa cage… d’ailleurs pourquoi on associe toujours le mental au hamster ? c’est bien plus une souris ce cher mental, une souris qui ne ris pas et qui se cherche un trou dans le fromage pour s’évader dans les nuages…

une télé le mental, nombre infini de canaux, mais télé pas payante… télé tannante… pause santé mentale…

fiefé mental qui nous mène en bateau souvent, sur une mer de pensées houleuse, baveuse, rockeuse… flot constant de pensées sur lesquelles on vogue parfois, sur lesquelles on surf à d’autres, dans lesquelles on cale aussi souvent… flou flou, mer de pensées… flou flou, amer de pensées…

il sème de la broue dans le toupet ce mental à vague et, en même temps, il est peut être la voie royale vers l’inspiration divine, un canal à explorer car omniprésent… omnivore… énergivore… divinovore…

on cherche un trou dans l’emmental… une poutine à sauce gluante et à fromage squick squick dans lequel on s’englue… mer de sable mouvemental…

vite vite le mental qui spinne et vire dans le beurre à l’air… et il arrive qu’on y trouve parfois une brèche en ce mental et alors on s’en évade, on s,envole et s’évapore…

avide de pensées le mental… et rarement vide… pensées pensées, penser pensées… pensées pansées et rêves brisés…

le mental aime particulièrement la nuit… car alors il s’active, il accélère, il s’aère, il prend l’air d’aller… personnellement c’est à 3 heures du matin que mon mental à moi est à son zénith car lorsque je me réveille la nuit, il est toujours 3 h… 3 h pile mental… le temps de sa marche nocturne…

comme cette nuit, mon mental, qui est à montréal, mental de ville, refait le monde, se branche sur les ondes citadines et vogue et vague et zigne et zag… mon mental revêt son manteau de ville, son coat de cuir… il pense et danse et balance… il swing, il gigue, il persiste et signe, il insiste, digne… un mental digne, ça sonne une cloche ça non ?

dong !

2 réflexions au sujet de « mala de mental »

  1. Ravi

    y a plusieurs couche mon mental…
    comme un oignon pas sale…
    y a plusieurs compartiments…
    et un labyrinthe qui ment…
    pour en sortir…
    et ne pas en mourir…

    surpris d’en faire un ami…
    qui me joue des tours en titi…
    complice dans mes supplices…
    moralisateur sans heurt…
    je suis aussi ce mental…
    sans que cela fasse mal

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s