home au coeur

1012139_623163724422911_8304176731668303913_n2.0 virgule 96 /// 2/6/14

traduction : tu ne seras plus jamais tout à fait à la maison dorénavant parce qu’une partie de ton coeur sera toujours ailleurs… c’est le prix à payer pour la richesse d’aimer et de connaître des gens en plus d’un endroit…

une fois de temps en temps, sur ce blogue, je poste des citations avec lesquelles je ne suis pas d’accord, des citations qui ne sonnent pas juste à mon oreille… des mots qui me forcent à clarifier ma pensée, mes croyances, mes intentions… des mots qui me demandent d’être plus précis, plus clair…

et cette citation-ci, ci-haut, en est une…

car ne pas se sentir à la maison parce qu’on aime et connaît des gens partout dans le monde ? come on ! get real réal ! wake up chuck ! allume aline… voit clair claire…

au contraire, le fait d’aimer et de connaître du monde partout sur la terre nous permet de se sentir aimé(e) et connecté(e) partout sur la boule, en lien justement avec le monde entier… et non pas away from home… plus à la maison…

aimer nous ouvre les portes du coeur, les portes du monde… aimer nous donne des ailes, pour qu’on puisse, tel un ptit oiseau, voler de coeur en coeur, voyager dans le coeur du monde, et de nos ami(e)s, partout partout… que ça soit en chair et en os, ou en pensées…en rêves ou en songes…

aimer des gens partout nous permet de vivre partout, nous démultiplie, nous incarne à la grandeur du monde, nous fait rouler notre bosse de par le monde, nous fait déménager… aimer du monde partout agrandit nos horizons, nous sort d’ici seulement, ça nous ouvre les portes du monde…

car notre coeur, on le traîne partout avec nous, notre home est dans notre poitrine… jusqu’à ce que poitrine nous lâche, ou vice et versa…

même si je ne suis pas en accord avec cette citation, je l’utilise pour broder des mots autour car ces temps-ci, j’ai quelques ami(e)s commun(e)s, et que j’aime, qui sont en conflit, distants, en froid les uns avec les autres… et mon coeur est divisé en rapport avec ces écarts d’amitié, un peu mêlé mon ptit coeur, pas tout à fait à l’aise…

car lors de certains événements dans lesquels certains de ces ami(e) choisissent de ne pas aller parce que les autres y sont, c’est comme si je devais choisir un clan au détriment d’un autre, un ami plutôt qu’un autre parce que ceux-ci ne peuvent se voir… je me retrouve souvent au centre de telles situations… je regarde ce que je crée là-dedans… car c’est ma vie alors j’y ai fort certainement quelque chose à voir et à y apprendre…

quand deux ami(e)s commun(e)s, qui étaient ami(e)s l’un(e) avec l’autre auparavant ne sont plus ami(e)s actuellement, temporairement ou définitivement, avec qui suis-je toujours ami ? avec l’un(e) et l’autre mais difficile d’être avec les deux en même temps… car eux ne veulent pas se voir… actuellement, temporairement ou définitivement…

alors quoi faire ?

10273498_10152525070958694_3755794738716944486_nen effet, préserver la lumière au coeur car cela nous permettra de trouver le chemin de la maison… la vraie, la seule…

et rester intègre, prôner la transparence, la réunification, le dialogue… exprimer sa vérité, garder le coeur ouvert, être prêt à entendre, à dire, à nommer… et ne pas pousser, ni imposer, ni forcer… inviter, être sincère et rester neutre, le coeur grand, ouvert, grand ouvert, les mains aussi, et viser la vérité… surtout quand la vérité est difficile à dire, qu’elle rend inconfortable et impopulaire…

davidIcke

dire la vérité, sa vérité, et espérer que le temps qui passe saura faire entendre raison au coeur de tous et toutes, qu’il fera fondre tension et contraction, même si le temps ne passe pas vraiment dit-on, que nous qui passons… alors passons par-dessus nos différences, tendons la main, ou encore mieux les deux, et allons vers la clarification, l’union, la réunion et la réunification…

10151856_770847099606550_5013746702117868427_n

traduction : en un clin d’oeil, tout peut changer… alors pardonnez souvent et aimez avec tout votre coeur… vous ne savez jamais quand vous aurez cette chance de nouveau

2 réflexions au sujet de « home au coeur »

  1. Ravi

    je suis responsables de mes émotions…
    ce qui est déclenché en moi m’appartient…
    c’est un cadeau de la vie que d’être déclenché…
    suis-je assez mature pour l’assumer…
    et faire ce long chemin vers mon intérieur…
    jusqu’à ce qui fait mal, au point de me fermer à l’autre…
    et de couper la relation pour ne pas sentir ce mal…
    car tellement douloureux de me voir «blessé»…

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s