sortie de piste

10665286_578565798915024_2470575197765410097_nles fous mots /// ••• \\\ nombeurre sèveuneti sèvune /// 22-9

traduction: je vais prendre ma retraite et vivre de mes économies… ce que je ferai le jour suivant ? je n’en ai aucune idée

resalut lecteurs/trices, quelques jours sans mots de ma part… non non pas mort le chroniqueur, pas du tout…

j’étais à Kio-o, à guider une loge de sudation, à chanter et à faire chanter, et à animer ma dernière Aum à vie… 25 ans après avoir animé la première AUM au Québec, une des premières au monde à être exportée de la maison mère… donc sortie de piste de Aum leader hier…

coïncidence, ce week-end, j’étais dans la même salle où j’ai annoncé, l’an dernier, la fin de ma «carrière» de thérapeute… coming out ou coming in ?

et troisième sortie de piste, et non la moindre, en début de session j’ai annoncé à la directrice du département où j’enseigne (à distance) à l’université de Sherbrooke que cette session-ci était ma dernière…

ma décision l’a déstabilisée… en effet, je venais de mettre le cours à jour et elle croyait que je filais encore pour au moins quelques années… et moi aussi d’ailleurs… mais cette récente mise à jour m’a montré que le coeur n’y était plus… presque 20 ans d’enseignement et je sens avoir fait le tour…

alors ça y est ! that’s it ! je saute dans le vide et je prends ma retraite… de ma job de thérapeute, de la AUM et, en décembre, de mon poste de chargé de cours universitaire… tour du chapeau…

ben oui ! seulement 53 ans et 1/2 et déjà la retraite… on peut dire pré-retraite car pour la plupart d’entre nous, nous allons toujours travailler car le fond de la pension n’est pas très bas…

en fait, ce n’est pas moi qui prend ma retraite, c’est plutôt la retraite qui me prend… dans ses bras, dans son lit, elle me prend en charge…

quand je serai grand, et je le suis devenu, un peu plus qu’avant du moins, en fait moins grand qu’avant mais un peu plus vieux, je veux devenir musicien… et écrivain… dorénavant, je ne veux faire que ce que j’aime, ce qui me passionne, ce qui met du bois dans mon poêle intérieur… ce qui souffle sur la flamme, ce qui fait des flammèches dans ma vie…

élément déclencheur de ces décisions, quelques bons amis ont récemment été diagnostiqués avec le cancer… et par ricochet, leur cancer est en quelque sorte aussi le mien… il me ramène à l’ordre, il m’incite à cesser de procrastiner… les cancers de mes amis me disent : do it right here right car if not now when ?

je vis leur cancer par procuration… leur potentielle mort est la mienne… et contre la leur, je ne peux rien faire… mes amis, qui sont activement impliqués dans leur propre processus de guérison, ont décidé de prendre leur vie en main… et de se battre… ils ont décidé de dire oui et de faire ce que doit… mais moi, tout ce que je peux faire, c’est leur souhaiter le mieux et utiliser leur défi pour revenir à ce qui essentiel dans ma propre vie…

pour avoir travaillé pendant des années pour une université, j’ai le luxe d’avoir un ptit coussin de côté… pas gros, suffisant pour un an ou deux si je vis frugalement mais il m’est essentiel de sauter dans le vide… car je ne peux travailler que pour l’argent… ma famille est élevée, mes besoins sont plus limités qu’avant alors je saute dans le vide…

je veux gratter la guitare, offrir quelques spectacles… je veux affiner mon clavier et prendre des risques, écrire et soumettre mes textes à des éditeurs… j’ai envie de prendre des risques et oser de me faire dire non, mais surtout oui à l’occasion… mais pour récolter un oui de temps en temps, il faut savoir risquer quelques nons… faut se faire un nom… ah oui !

alors retraite here I jump…

un speech intéressant:
https://www.facebook.com/video.php?v=10152625573641844&set=vb.362258071843&type=2&theater

10 réflexions au sujet de « sortie de piste »

  1. Jocelyne Trahan

    Wooohooo!!! Je saute dans le vide mouassi! Mardi prochain est ma dernière journée chez Bell. Je dis le vide mais je ressens plutôt une plénitude avec tous les projets qui me tiennent à coeur. Fébrile, excitée la fille. Je devrais emménager dans ma nouvelle maison de Saint-Hippolyte à la mi-novembre et vivre ma lune de miel avec elle durant tout l’hiver, me laisser apprivoiser par mon nouvel environnement, et créer, créer et créer tancorrre!

    Je comprends ta décision cher Ati… Je lève ma tasse de thé à ta santé, à tes projets, à la belle vie qui demande juste à ce que l’on profite d’elle à chaque instant

    Bonne et cré-Ati-ve retraite !!!

    Jojo

    Envoyé de mon iPhone Jocelyne

    Répondre
  2. Prashanti.

    Bonne re-traite Ati.
    Que les plaisirs que tu t’offres et t’offriras inspirent ta cré Ati vité.

    Je sympathise avec tes amis qui sont touchés durement par la vie….

    Répondre
  3. Carole Tremblay

    j’ai sauté dans le vide ça va faire 2 ans le 21 décembre. C’était le 21 décembre 2012 et je me suis dit si ce n’est pas maintenant, quand? Et voilà! J’ai regardé du coté dont j’ai envie: créativité, musique et une grosse dose de détente, j’en avais bien de besoin. Les choses ne se sont pas passées comme prévues, pas encore. Ce que je me rends compte c’est que le plus difficile c’est de savoir exactement ce qu’on veut, plus encore de choisir! Car sans l’expérience on dirait qu’il manque comme un bout de chemin dans la réalisation de nos rêves alors c’est plus long que prévu. La « réalité » monétaire y fait aussi pour beaucoup et c’est moins évident d’être dans la créativité quand les problèmes financiers pointent le bout du nez ou peut-être est-ce le contraire, je ne suis plus sûre de rien. Il semble qu’il y est un 2e niveau de saut dans le vide et que j’y sois arrivé….

    Répondre
  4. Paripurna

    Excellent choix Ati. Bravo. Ça fait un an et quelques mois qui j’y suis aussi et que c’est bon le (fareniente) et faire ce qu’on a le goût et quand on a le goût. Vivre dans le moment présent avec l’homme que j’aime et qui lui aussi vivra une grande expérience très exigeante pour son corps d’ici un an ou deux qui est le temps d’attente. Nous vivons de plus en plus le moment présent et c’est l’essentiel….
    Bonne retraite.
    Nous sommes de tout coeur Premala et moi avec les amis qui vivent une expérience avec leur santé. La mal à dit est aussi un cadeau. C’est un apprentissage extraordinaire sur nous.

    Répondre
  5. Ravi

    Inspirant et audacieux homme qui prend le large sur son voilier, sans regarder en arrière , la côte qui se perd dans les vagues, et les étoiles qui éclairent ton chemin.
    Je t’ai toujours admiré dans ta capacité à ouvrir des chemins….. et tu continue
    merci

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s