jouir de la musique

10653456_1103522062994788_5984097490003183648_nmillénaire chronique(s)… compte à rebours /// 67 et ça monte – et ça descend…

pas besoin de traduction right ?

hier, quelques ami(e)s et moi on a joui ensemble… joui comme jouer… on a joué ensemble… de la musique… et chanté aussi… épicurament… écoeurant comme show au coeur écoeurant comme dans beaucoup beaucoup d’amour au coeur… écoeurament chaud, comme dans très très chaleureux partout dans nos corps et nos âmes…

c’est que mes ami(e)s et moi on aime jouir et jouer ensemble.. et chanter… et s’écouter et s’entendre… on sirote une ptite tasse de thé et on joue en accord et harmonie et on chante en portugais et on communie en silence…

la session musicale d’hier était particulièrement à la fine de pointe de nos aspirations… à la fine pointe de nos arpèges… on avait la tête fine de virtuosité et la voix douce, coulante et roucoulante… et nos instruments ont dansé sous nos doigts… et la musique a coulé dans nos veines, nos oreilles et nos orteils…

la photo ci-haut de l’iceberg représente bien le chemin qui a mené à ce paroxysme dominical… des heures et des heures de pratique pour en arriver là… dans l’invisibilité du temps investi dans notre passion… et des milliers d’autres heures de praticopratique encore à venir… car lorsque le plaisir est le moteur de ce que l’on fait, emmenez-en de la pratique… et en avant la musique…

car mes ami(e)s et moi nous sommes d’éternels étudiant(e)s devant l’éternité musicale… nous pratiquons et pratiquons car nous nous pratiquons à jouir de la musique… en passant, saviez-vous que les anglas n’ont pas de verbe pour traduire jouir… just saying !

en fait c’est la musique qui nous pratique… la musique nous sable, la musique nous gigue…

oui mes ami(e)s et moi nous jouissons de la musique ensemble… nous le faisons la plupart du temps seul(e) chacun chez-nous et une fois de temps en temps, nous nous rencontrons pour jouir en groupe… et on ne se touche même pas… pas épidermement du moins… mais nos âmes se rejoignent via nos voix…

quand nous jouissons de la musique et des chants, nous surfons ensemble sur les vagues mélodiques, nous devenons possédés par la musique… nous appareillons le vaisseau et nous nous élevons… pump up the volume

mes ami(e)s et moi nous aimons la même musique, les mêmes chants, les mêmes sphères… en fait on se laisse faire par la musique… on se tasse du chemin et on laisse la musique se faire… on se vide le bambou et on se laisse transpercer par le son…

et on laisse la musique nous faire l’amour… on laisse la musique se faire à-travers nous… on se laisse faire par la musique.. c’est que mes ami(e)s et moi on est des mélomanes disponibles…

mais cette virtuosité grandissante et spontanée repose sur une pratique assidue et disciplinée… comme dans disciple… disciples de la musique… nous sommes une secte et la musique est notre gourou… la musique est notre bien-aimée… et comme toute bien-aimée on en prends soin, on la cajole, on la caresse…

quand on aime quelqu’un ou quelque chose, on aime lui consacrer du temps, on aime lui donner soin et attention, et persévérance, et application… en musique, comme en mathématique, tout est question d’unité, de rigueur, de justesse…

mes ami(e)s et moi on partage les mêmes hymnes, les mêmes chants, les mêmes notes… to be or notes to be, aucune question sur le rythme… on vise la justesse du tempo, temps haut temps bas… trois quatre, quatre quatre… et up we go…

la musique est notre guide à moi et mes ami(e)s… nous aimons jouir de la musique ensemble…  tout simplement… en fait, plus nous jouissons de la musique ensemble, plus nous devenons un ensemble… nous sommes des jouisseurs et jouisseusses de musique, des masseurs et masseuses de notes, des épicuriens et yennes de la cadence…

je vous souhaite à vous aussi de vous laisser posséder par la musique…

Une réflexion au sujet de « jouir de la musique »

  1. Ravi

    pur moment d’orgasmes musical à répétition…
    comment les anglas font pour jouir si ils n’ont pas de définition du mot jouir?…
    peut-être qu’ils ne jouissent pas…
    en tout cas hier ils ont jouis… possiblement en franças…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s