du mal parlé et du mal être

11406979_10152979598712621_1824747984734463723_n millénaire chronique(s)… compte à rebours /// 54 et ça monte – et ça descend…

traduction : un esprit sain ne parle pas en mal des autres

quelle mauvaise habitude on a vous et moi de parler en mal des autres non ? pas vous ? ah, moi si en tous cas…

mais sincèrement, je ne vous crois pas quand vous dites que vous ne parlez négativement pas des autres… il semble que tout le monde le fasse… en tous cas, quand on lit un peu les tribunes et commentaires de bouge, où ? là là ! et oh lala…

je le fais encore une fois de temps, mais de moins en moins – parler contre les autres I mean – et voudrais ne plus le faire du tout,  car de plus en plus conscient et alerte de ce pattern pernicieux et malsain… mais encore un peu là chez moi quand même j’avoue… parfois je me pogne les culottes baissées, et les babines ouvertes à parler dans l’ombre…

en fait c’est dérangeant de prendre note de ce vilain petit canard de pattern car pas beau à voir ça chez son soi-même… mais en même temps, essentiel d’en prendre note de ce petit travers de bouche pour l’éclairer, et modifier… la plupart du temps, quand on parle contre quelqu’un – ou en mal de ou qu’on dénigre – c’est qu’on n’a pas dit à cette personne ce que l’on avait à lui dire… alors on dit à d’autres ce que le ou la concerne… on le dit dans son dos…

mais le dos n’a pas d’oreilles, ni de bouche, ni de coeur… et le dos est aveugle… en général, on passe beaucoup de temps à parler des autres… on perd beaucoup d’énergie à penser et à parler des autres… on vit beaucoup en fonction des autres d’ailleurs…

personnellement, j’en ai assez… tanné… j’en peux plus… plus envie de parler des autres si ce n’est pas constructif, si ce n’est pas aidant… tourner sa langue 7 fois avant de parler…. est-ce que ça aide ? est-ce positif ? est-ce utile et nécessaire ? est-ce élevant ? sinon on se la ferme pliiiise… sinon on se scelle la trappe à potins et on observe… 1 2 3 4 5 6 7…

depuis quelques années, j’essaie de me faire une règle d’hygiène relationnelle de ne rien dire au sujet de quelqu’un su je ne lui ai pas dit personnellement auparavant… pas encore 100 % installée mais chantier en cours…

car de toute façon, les autres c’est nous et parler contre les autres, c’est se tirer dans le pied, ou les deux… perler contre les autres c’est se mettre les pieds dans la bouche… car lorsqu’on parle négativement des autres, on sème la guerre, de toutes petties graines de guerre mais la guerre quand même…

parler des autres et surtout les un(e)s contre les autres c’est de la petite guerre… et contrairement au diction, il n’y a pas de bonne guerre… la guerre n’est guère bonne en rien… la guerre n’est bonne à rien…

alors de jaune, on passe à blanc dans nos paroles, nos dires et nos délires… finie la parole jaunissante, finie la médisance, finie la malparlance… finie la critique qui ne prône pas la vie, la compassion, la bonté… on se libère de nos patterns… cri désormais, pourquoi ne pas cultiver la parole droite, la parole juste, la parole bonne ?

Une réflexion au sujet de « du mal parlé et du mal être »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s