aime-toi moi-même

10290706_10152434827768373_4846528839411426777_n

millénaire chronique(s)… compte à rebours /// 44 et ça monte – et ça descend…

traduction : aime ton voisin, ton voisin sans abri, ton voisin musulman, ton voisin à la peau noire, ton voisin gai ou lesbienne, ton voisin à la peau blanche, ton voisin juif, ton voisin chrétien, ton voisin athé, ton voisin raciste, ton voisin toxicomane

et s’aimer soi-même ? pas rap le voisin ?

car on ne peut aimer son voisin plus que l’on ne s’aime soi-même… on ne peut aimer sa voisine davantage que l’amour que l’on porte à sa propre âme, à son propre corps, à sa propre incarnation…

et en fait, il n’y a même pas de voisin, ni de voisine…

que soi, que soi… qu’un ou une soie…

reflété dans plus 7 milliards de personnes, dans les manifestations de la création sous forme minérale, végétale, animale… que dieu qui se regarde lui ou elle-même à-travers nos yeux… dieu n’est pas notre voisin non plus, nous sommes tous lui et elle se regardant soi-même, à-travers les multiples manifestations de la création…

donc pas de québécois(es), pas de canadien(ne)s, pas d’américain(e)s, pas d’africain(e)s, ni d’européen(ne)s ou de grec(que)s… que des humains, que des enfants des dieux, dieu est notre âme, et que dieu aie notre âme… et déesse…

dieu, ou l’existence si vous êtes un voisin athé, anime tout ce que l’on voit, tout ce qui bouge, ou pas… alors rien n’est séparé, rien n’est voisin de rien… toute la même pâte de dieu qui bouge, qui vit, qui se déplace dans le même univers…
11667366_1109097242437042_1811790766580438086_n

quant à moi je suis un être à thé… j’aime prendre le thé avec mes voisins et chanter, jouer musique et résonner musette… de plus en plus la vie me prend en elle et je deviens tout, je deviens rien, je disparais dans ma forme connue…

mes voisins et voisines, qu’ils et elles vivent à côté de chez moi et à des milliers de km, ne sont que des mois vivant en dehors de mon corps, ne sont que des réflexions de la vie à l’extérieur de ma ptite enveloppe que je considère moi-même…

alors toi et moi, même grande histoire, que des chapitres différents… alors oui accepter et aimer, autant qu’aimer peut se faire en moi, tous les voisins et voisines de pallier, ou de continents différents… agir localement tout en pensant globalement… et ne pas rejeter ce qui ne fait pas mon affaire, car qu’une partie de moi, qu’une partie de toi… même affaire…

et bonne fête de la réunification aux séparatisssses de tout acabit et toute autre bibitte…

Une réflexion au sujet de « aime-toi moi-même »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s